Fiche Disque
Musique
ALBUM 2007
Gourbi Rock
Hocine Boukella
Genre : Album
Date de sortie : 15 Mars 2007
Durée : 4002 min

Français

Le dernier album de Cheikh Sidi Bémol est un véritable manifeste du Gourbi-Rock, appellation inventée par le journaliste algérien Aziz Smati pour définir la musique de cet artiste inclassable : des textes (co-signés par Sid Ahmed Sémiane) sans tabous ni concessions, des mélodies limpides appuyées par des riffs tranchants, une orchestration sobre et efficace, guitares, basse et batterie.
Le premier titre, Rxis (salopard), étonnante fusion entre le bédoui et les Stones, démarre sur les chapeaux de roues pour dénoncer tous les faux culs, vrais escrocs, qui se camouflent derrière la politique, la religion ou l’uniforme.
Saâdiya, sur une rythmique guellal, raconte l’histoire d’une jeune fille, belle et naïve, abusée par des idiots sans scrupules, qui se venge en faisant fortune dans la prostitution.
Suit une belle ballade, Ma Tloumniche (ne m’en veux pas), qui raconte la douleur et le désarroi des parents de disparus, leur lutte courageuse pour la vérité, la justice.
Gouli (dis-moi) est un chant gnawi mitonné de blues, qui enchaîne les questions sur la conscience, la peur et les regrets.
Wachen Hada (qu’est-ce qui se passe ?), dans un groove très original saccadé par un riff à la Police, évoque le calvaire des Palestiniens et l’impuissance des Nations.
Wah’dek (seul), ténébreux rock oriental qui se rie de la mort, finit en paraphrasant Brassens : « je quitte la vie sans rancune, j’aurai plus jamais mal aux dents ».
Bab El Mina (la porte du port) est ciselé sur une énergique tournerie qarqabou pour illustrer ces vagues pleines de rêves qui déferlant sur le port et fauchant leur moisson de clandestins.
Walou (rien), très beau blues avec un superbe solo de banjo chaâbi, raconte l’histoire d’un clodo, surnommé « Rien ».
Yaxxi Hala (quelle affaire !), ritournelle obsédante façon chant traditionnel, est un virulent réquisitoire contre la politique américaine depuis les attentats de 2001.
Lalla Garmiya (Madame Garmiya) est un étrange mélange de guitares et de boucles de violons mettant en scène un ivrogne qui rêve de reconquérir sa bien aimée.
Ces dix chansons démontrent, encore une fois, la singularité de Cheikh Sidi Bémol qui, sans cesse, explore de nouvelles pistes pour la chanson algérienne.
Nadir B.

Tracklist
1 – Rxis
2 – Saâdiya
3 – Ma Tloumniche
4 – Gouli
5 – Wachen Hada
6 – Wah’dek
7 – Bab El Mina
8 – Walou
9 – Yaxxi H’ala
10 – Lalla Garmiya (Wardiya)

CSB Productions /Undergroone 2007

English

Cheikh Sidi Bemol – Gourbi Rock

1 – Rxis
2 – Saâdiya
3 – Ma Tloumniche
4 – Gouli
5 – Wachen Hada
6 – Wah’dek
7 – Bab El Mina
8 – Walou
9 – Yaxxi H’ala
10 – Lalla Garmiya (Wardiya)

CSB Productions /Undergroone 2007
Partager :