Fiche Disque
Musique
ALBUM 1998
THIAROYE
Sophie Bachelier
Genre : Album
Date de sortie : 01 Mars 1998

Français

Le chant sahélien de l’enfant de Thiaroye by Luidgi Elongi.

Les chansons d’El Hadj célèbrent la fierté des anciens guerriers, pourfendent la violence policière, prennent l’allure de la leçon de morale ou badinent avec les mots d’amour.

Dans les textes de ses compositions pétries de poésie, métaphores et proverbes de la littérature orale sénégalaise s’enchevêtrent avec l’actualité brûlante de l’Afrique aux seuils du troisième millénaire: misère de l’urbanisation poussée à l’excès, abus des institutions monétaires internationales, ravages du SIDA, crise d’identité.

Avec un père diola, originaire de la Casamance, dans le sud verdoyant, et une mère venant de Matam, dans la région du fleuve, à la frontière septentrionale, El Hadj N’Diaye porte tout le Sénégal dans son sang.

Sur le tempo fébrile de ses ballades engagées, défilent les tableaux d’une terre profondément attachée à son histoire et fatalement attirée par l’Occident. Dans ce brassage, se trouve la lymphe d’une culture musicale qui hisse la voix au rang d’un art sublime.
Troubadour au verbe corrosif, créateur d’ambiances à la fois mesurées et intenses, ce jeune wolof à grandi et vit à Thiaroye, repaire d’une jeunesse déshéritée, où les petits marchands ambulants rencontrent plus facilement la matraque des flics que les aides d’un l’État qui s’est désinvesti.

El Hadj chante, s’accompagnant à la guitare et à l’harmonica. Il chante avec le vague à l’âme, l’espoir assassiné des vendeurs à la sauvette (« Siggi « ), il lève la complainte lancinante pour critiquer les jeunes filles qui font usage des crèmes blanchissantes (« Dund uk jën « ).

Artiste issu du peuple, l’ancien vendeur de noix de cola s’impose comme auteur-interprète de chansons à message. Ses mélopées, tantôt vibrantes, tantôt chargées de tristesse, épousent une rythmique douce et mélodieuse.

Entre protest-song et chant traditionnel, son style inédit est enraciné dans le terroir. Ce disque est sa première production internationale. Avec ses complices Alain Renaud (guitares acoustique, électrique et basse) et Sidney Thiam (djembé, grelots, shekere, congas), El Hadj N’Diaye nous présente le mieux de son répertoire.

English

In Thiaroye, the shadows of dusk float above the rattling of percussion and the soft melody of the women who sing at family gatherings. El Hadj has the double training of the tradition and the street.

He accompanies himself on guitar and harmonica. His voice will take bluesy tones to depict the slaughtered hope of street vendors (« Siggi ») or sing an insistent lament to warn young girls who use whitening creams (« Dund uk jën »)…

This CD is his first international production. With his accomplices Alain Renaud (acoustic, electric and bass guitars) and Sidney Thiam (djembe, bells, shekere, congas), El Hadj N’Diaye presents the best of his repertoire.