Fiche Disque
Musique
ALBUM 2020
Migrant Birds
Silos Nic
Genre : Album
Style : Funk
Date de sortie : 26 Juin 2020

Français

Les deux frères originaires du plateau du Golan, Hasan et Rami Nakhleh, reviennent avec un son nouveau qui rend hommage aux scènes dancefloor du Moyen-Orient des années 80.



Nous sommes en 1980. Vous êtes dans une discothèque de Beyrouth, du Caire ou ailleurs au Moyen-Orient, perdu dans les couleurs et les lumières, submergé par le son des boites à rythmes et claviers. C’est beau et grisant… Mais ce temps est révolu depuis longtemps. Peut-être qu’il n’a jamais été qu’un fantasme. Réel ou non, il inspire Migrant Birds, le nouvel album de TootArd, guidé par des synthétiseurs qui nous emmènent sur le dancefloor, en s’éloignant du blues du désert de leur premier essai Laissez Passer.

« Après cet album, Rami et moi avons commencé à écouter des choses différentes, de la musique pour danser et du vieux disco » explique le chanteur, guitariste et claviériste Hasan Nakhleh. « Quand nous étions jeunes, nous avions des compilations de tubes des années 80 que nous jouions encore et encore. Nous ne connaissions pas les artistes, mais toutes les mélodies et harmonies. Beaucoup de ces morceaux étaient de la dance music. A l’époque notre famille avec un synthétiseur arabe avec les quarts de ton, un PSR-62, Oriental Model sur lequel j’adorais jouer. J’ai acheté un modèle similaire et j’ai commencé à m’amuser dessus. C’est comme ça qu’est né Migrant Birds. »

 

Les années 80 servent de catalyseur, avec leur ambiance festive et scintillante, mais les racines de cette musique sont plus profondes, avec des musiciens comme les claviéristes Magdi al-Husseini et Ihsan Al-Munzer, qui ont été les premiers à introduire des synthétiseurs dans la musique arabe classique. Ou Omar Khorshid, pionnier de la guitare électrique dans ce style et qui a travaillé avec le légendaire Umm Kulthum.

English

This inventive duo of brothers from the Golan Heights – Hasan and Rami Nakhleh – return with an infectious 

re-imagining of their sound. Jammed full of pop hooks and quarter-tone synth lines, "Migrant Birds" unleashes a disco whirlwind that pays homage to the Middle Eastern dancefloor scenes of the 80's. 

Retro funky meets hi-sheen contemporary.