Événements

Africanité en questions
une journée de rencontres et débats avec Africultures

Français

à partir de 9h30

Le dossier d’Africultures paru en octobre 2001 sur le thème « L’Africanité en questions » a soulevé de nombreux débats et posé nombre de questions. Cette rencontre se propose de poursuivre cette réflexion en mobilisant des écrivains et acteurs culturels pour questionner l’identité africaine contemporaine.
Les artistes noirs n’acceptent plus aujourd’hui que l’Occident décide pour eux ce que doit être leur identité africaine. Et cette identité n’est précisément plus aujourd’hui là où on l’attend, les artistes « donnent rendez-vous ailleurs » comme le dit Kossi Efoui et leur africanité contemporaine déconcerte l’Occident car elle ne se donne plus dans un rapport d’évidence à l’autre. Elle n’est plus dans la différence exotique et rassurante, facilement repérable. Les problématiques ne sont plus, par conséquent, dans la dialectique simplificatrice qui opposait autrefois l’Afrique traditionnelle à la modernité.
Qu’est ce qu’un « artiste africain » ou un « artiste noir » dans le monde contemporain ? Où et comment se joue son identité ? Autant de questions que nous souhaitons voir débattre dans une rencontre avec le public et notamment le lectorat de la revue. C’est pourquoi nous invitons dans le cadre de cette rencontre plusieurs spécialistes, journalistes et universitaires, ainsi que des artistes, écrivains, auteurs dramatiques et réalisateurs, d’Afrique et de la diaspora, à intervenir dans des tables rondes, mais aussi sous formes de communications, afin de partager un débat d’idées que nous espérons devoir être des plus constructifs pour l’avenir de la critique en matière de création contemporaine africaine.
Sylvie Chalaye

Africanité en questions
9 h 30: Accueil des participants
10 h : Ouverture de la séance et présentation du sujet par Olivier Barlet responsable de la revue Africultures
10 h 15 : Lecture d’extraits : L’Exilé de Marcel Zang / Cameroun (Editions Acte-Sud Papiers)
10 h 30 : Qu’est-ce qui définit aujourd’hui le caractère africain d’une création littéraire ? (Jean Baptiste Adjibi / Cameroun)
10 h 50 : Africanité et dramaturgies contemporaines (Sylvie Chalaye)
11 h 10 : Français, langue africaine (Nimrod /Tchad)
11 h 30 : Débat
13 h : Déjeuner : Buffet « caraïbe »
14 h 30 : Lectures-performances d’extraits :
La Fabrique de cérémonie de Kossi Efoui / Togo, (éditions du Seuil)
Sermonnaire de Jean-Claude Ismar / Guadeloupe (à paraître)
16 h : Table ronde animée par Sylvie Chalaye : Africanité : enjeu esthétique? enjeu culturel ? enjeu politique ?
avec Gerty Dambury (Caraïbe), Jean-Claude Ismar (Caraïbe), Léandre-Alain Baker (Congo), Marcel Zang (Cameroun), Blaise N’Djéhoya (Cameroun), Maxime N’Débéka (Congo), Eugène Ebodé (participation à confirmer).
17 h 30 : Débat
19 h : Pot de clôture