Événements

Festival sur le Niger 2007

Français

Le Programme
Sur le fleuve Niger et ses berges, le Festival apporte un nouveau souffle à Ségou et lui donne l’image d’une ville riche de son passé et ouverte sur le monde.

Du Jeudi 1 au dimanche 4 février il y aura un programme riche et varié.

Forum
Parallèlement aux festivités culturelles et artistiques, le Festival organise annuellement un forum de discussions et d’échanges autour des grands thèmes et enjeux de notre société. Le Forum rassemble des intervenants venus de plusieurs pays d’Afrique et du monde afin de créer de réels débats aboutissants à des recommandations concrètes sur les problèmes abordés.
Le Forum promet de devenir une plate-forme internationale d’échanges et de discussions. Cette année le forum aura lieu le jeudi 1er février et aura comme thème « Jeunes et Emploi ». Pour en savoir plus, visitez notre page Forum.

Film africain
Le vendredi matin, de 10 h à 12 h un documentaire sera projeté, appelé: « Mali, carrefour des civilisations »
Les manifestations traditionnelles de la région de Ségou
Une place de choix est laissée aux manifestations traditionnelles et artistiques de la région de Ségou.
Les musiques, les danses et les marionnettes traditionnelles du bassin ségovien se côtoient pour le plaisir de tous et sont la preuve vivante de la grande richesse culturelle des rites ancestraux de la région.
Le Festival accorde une place primordiale à ces manifestations et entend ainsi participer à la sauvegarde et à la promotion de ces expressions artistiques, qui sont le patrimoine culturel même de la région.
En collaboration avec des chercheurs, une quinzaine de types de danses et de marionnettes différentes ont été répertoriées sur Ségou et sa région. Le Festival a établi une réelle collaboration avec les différents représentants (Bamanans, Bozos, Somonos, Korédugaw, Chasseurs…) de ces expressions artistiques dans Ségou et plusieurs villages de la périphérie afin de faire découvrir aux festivaliers la totalité de ce fabuleux potentiel.

Les troupes qui seront présentes au Festival 2007:
* marionnettes de Markala (sur l’eau)
* marionnettes de Pélénguana (sur terre)
* troupe de Diakoro (marionnettes sur terre)
* troupe de Tiongoni (marionnettes Bozos sur l’eau)
* troupe de boura de Sikasso (musique et danse costumées)
* Donsow de Ségou (danse et musique traditionnelles de la confrérie des chasseurs)
* Korédouga de Ségou (danse et musique traditionnelles de confrérie)
* Association des griots de Ségou (chants)
* Bara de Ségou (danse traditionnelle)
* Maya maya – Niangara (musique et danse)
* Courses de pirogue
* Troupe Alima de Ségou (danse)

Les Concerts

Les artistes maliens de renommée nationale et internationale sont appelés à venir participer au Festival. La présence des ces vedettes très attendues permet d’appuyer l’idée d’un événement à fort rayonnement. Il apparaît important que ces artistes soient investis dans les grands projets culturels de leur pays. Le Festival a également pour volonté d’ouvrir progressivement sa programmation aux artistes originaires de toute l’Afrique de l’Ouest.

D’autre part, le Festival a pour projet de promouvoir les jeunes formations artistiques en devenir. Une programmation établie à partir de recherches sur les scènes musicales actuelles permettra de faire découvrir nos jeunes talents maliens. Une scène « découverte » leur sera donc attribuée. Les jeunes talents de 2007 sont:

Clé – Tidiani de Koutiala
Balanzan de Ségou
Alacho de Gao
Fofi orchestre Decibel de Ségou

Des concerts géants auront lieu le vendredi 2, le samedi 3 et le dimanche 4 février 2007.

Sont programmés :
Habib Koité Confirmé
Les Go de Koteba Confirmé
Toumani Diabaté Confirmé
Oumou Sangaré Confirmé
Tinariwen Confirmé
Doussou Bagayogo Confirmé
Abdoulaye Diabaté Confirmé
Bassékou Kouyaté Confirmé
Mah Kouyaté n° 2 Confirmé
Papa Gaoussou Diarra Confirmé
Lobi Traoré et Joep Pelt Confirmé
Néba Solo Confirmé
Vieux Farka Touré et son group Confirmé

Les artistes invités d’honneur sont:
Cheikh Tidiane Seck
Salif Keita

Les Expositions
Le Festival a pour ambition de faire de Ségou la Capitale des Arts Visuels. Ségou est depuis longtemps la ville du Bogolan et détient en son sein quelques jeunes talents méconnus mais aussi des artistes de renommée internationale comme Dolo Amahigueré. La ville peut donc prétendre au statut de référence dans le domaine des Arts Visuels et le Festival y contribuera en créant une rencontre internationale des artistes plasticiens. Des espaces d’exposition leur seront donc mis à disposition et les Arts Visuels trouveront au Festival un moyen de s’exprimer parmi les autres formes artistiques.
Les expositions d’Art de 2007 auront comme thème « Bogolan, hier et aujourd’hui » :

La teinture bogolan, bogo (terre) lan (résultat), est une technique propre au Mali et particulièrement à la ville de Ségou. Il est connu internationalement et inspire les créations contemporaines dans le design, le stylisme et dans les arts plastiques.

Le Festival sur le Niger 2007 nous propose une explosion de bogolan à travers différentes expositions où le visiteur suivra le cheminement du « bogolan, d’hier à aujourd’hui » dans la galerie du Koré. Y seront exposées les œuvres plastiques des artistes plasticiens maliens qui s’approprient et détournent les caractéristiques de cette technique. Une autre exposition sera consacrée aux œuvres de l’atelier du N’Domo, connue dans le monde pour la singularité et la qualité de ses bogolans.

Les expositions seront au nombre de trois avec un défile de mode du bogolan réalisé par le centre Soroblé :
Une Rencontre Internationale des Artistes Plasticiens de la sous région, et la Galerie Kasobané exposeront sur le thème du Bogolan Contemporain,
Une exposition du groupe Benkadi et Sinignesigi de Ségou sur le bogolan traditionnel : « 20 années d’expérience de création de bogolans »
Une exposition du centre NDomo : « 15 années d’expérience en création, formation et insertion des jeunes dans la confection de bogolan »
Attention les yeux, Ségou affiche ses couleurs bogolan !

Noms des artistes :
Ismael Diabaté,
Thierno Diallo,
Malick Touré,
Kader Keita,
Hama Goro,
Yacouba Lam,
Alou Doumbia,
Youssouf Diarra,
Issa Koné.

Les expositions commenceront quelques jours avant le festival et continueront quelques jours après. Deux oeuvres sont prévues par artiste.

Les Contes et Légendes de Ségou

Le conte occupe une place importante dans la culture africaine. Il est un moyen d’éducation, de formation, d’échange et de divertissement, mais également de socialisation qui diminue l’écart entre les générations.

Ségou et sa région sont riches d’histoire et de culture, souvent racontées sous forme de légendes. Elles représentent la fierté des Ségoviens.

La riche Histoire de Ségou, les épopées de ses grands personnages et ses mythes sont contés aux festivaliers lors des « Veillées sous les Balanzans ». Des conteurs accompagnés par des musiciens, comédiens et marionnettes re-donnent vie au passé de Ségou et du Mali, sous l’arbre légendaire de la région, le Balanzan.

Les conteurs programmés sont:
Ousmane Diarra
Intervida (ONG espagnole qui travaille dans le domaine culturel)

Le compte d’Intervida est: « de Canaba a Janji »

Les Ateliers manuels
La mise en place d’ateliers manuels pour les festivaliers est un volet très important pour le Festival. Par le biais de l’apprentissage de techniques artisanales, les ateliers vont créer un cadre de rencontres et d’échanges riches et concrets. Les ateliers permettent aux uns de pouvoir faire découvrir leurs métiers et savoir faire et aux autres d’apprendre et de comprendre des techniques locales d’artisanat. Ce type d’initiative permet de développer un rapport sain et sincère basé sur le transfert de connaissances entre des populations qui cherchent à se connaître. Les ateliers de 2007 concernent:
La poterie
La confection de bogolans

La Foire Artisanale et Agricole
La Foire artisanale et agricole rassemble les différents arts et techniques de la région sur le site du Festival. Pendant une semaine les artisans et les transformatrices des produits agricoles exposent leur travaux et disposent ainsi d’un bon cadre d’échanges commerciaux.
Les sorties touristiques
Le dimanche matin vous aurez l’occasion de découvrir quelques sites de la région de Ségou. La sortie coûte 5000 FCFA par personne, les lieux de visite sont: Kalabougou (village potier, de l’autre côté du fleuve) et le centre de bogolan NDomo (où sont confectionnés, uniquement avec les matériaux nautrels, les fameus tissus teints avec de la boue, des teintures naturelles et de l’indigo).