Événements

Printemps des poètes des Afriques et d’ailleurs 2007
4e édition sur le thème « Poèmes d’amour des Afriques et d’Ailleurs », parrainée par le poète de la négritude Martial Sinda et dédié à Joseph Zobel

Français

Pour la quatrième année consécutive notre bien heureuse et inédite aventure poétique continue, et ce, de plus belle ! La dynamique néo-négritudienne est lancée en plein cœur de Paris, et rien ne pourra, désormais, véritablement l’arrêter. Certains, et non des moindres, érigent déjà notre initiative en institution.
En ce qui nous concerne, nous constatons avec grand bonheur que les objectifs fixés par notre premier parrain, Jacques Rabémananjara (Grand Prix de l’Académie Française pour l’ensemble de son œuvre) sont d’ores et déjà, bellement atteints !
En effet, maintenant les poètes des Afriques et d’ Ailleurs de la région parisienne, et même au-delà, se connaissent, enfin, entre eux. Comme dans toutes rencontres humaines les mouvements naturels de sympathie et d’antipathie ont prédestiné à la formation de groupes parfois claniques. Ceux-ci sont, bien souvent, à leur manière, tout au long de l’année, des apôtres de la néo-négritude conscients, ou bien qui s’ ignorent,comme jadis Monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir.
Néanmoins, ce qui doit toujours primer est, avant tout autre chose, la qualité des poèmes qui portent notre engagement de jeunes noirs et métissés vivant pleinement à Paris, mais fort conscients de leur histoire et de leur condition de « minorité visible » (pour utiliser ce groupe de mots en vogue qui nous vient de nos cousins du Canada).
Le deuxième objectif fixé par Jacques Rabémananjara est, aussi atteint. En effet, grâce à notre actuel parrain, Matial Sinda, nous présentons notre poésie et notre réflexion néo-nègres, à des étudiants de troisième cycle à la Sorbonne, pour la troisième année consécutive. Nous en savons gré au Professeur Jean Bessière. Nous constatons, par ailleurs, que le professeur émérite à la Sorbonne Jacques Chevrier a réactualisé son ouvrage « Nouvelle anthologie africaine-La poésie » (Editions Hatier International) en y faisant entrer trois poètes ayant pris part au festival (Elimane Kane, Léopold Kongo Mbemba et moi-même) parmi ceux qu’ il a métaphoriquement nommés les neuf nouvelles pépites de la poésie africaine.
Néanmoins, nous déplorons le fait que les études africaines soient, encore en France, à la différence des Etats-Unis D’ Amérique, le parent pauvre des universités.
L’Année Senghor Internationale Francophone décrétée par L’OIF à la demande de la France (Voir mon article dans le journal « La croix » en date du vendre 16 juin 2006) a contribué à panthéonifier vivant son « plus- que frère », le poète révolté de la négritude Aimé Césaire. Ce dernier en vieux sage nègre de France adoube les candidats à la magistrature suprême de son pays. Nous ne sommes plus dans la tragédie du Roi Christophe, mais dans la gloire du Roi Christophe.Autrement dit, Toussaint Louverture est debout, et avec lui tous les nègres de France et de Navarre. Qu’en aurait pensé René Maran, l’inventeur de la négritude littéraire en francophonie, s’ il sortait de sa tombe(sise au Cimetière Montparnasse), lui qui voulait être en France « un homme pareil aux autres ».
La 4e édition du Printemps des poètes des Afriques et d’Ailleurs est parrainée par le poète de la négritude Martial Sinda (Premier poète de l’Afrique Équatoriale Française et ancien professeur d’histoire contemporaine à la Sorbonne).
Nous n’ avons pas cette année d’ invité d’honneur vivant, néanmoins, nous rendrons un vibrant hommage à l’écrivain et poète martiniquais Joseph Zobel qui a rejoint le monde des ancêtres l’année dernière. En 1942, il publia le roman « Diabl’-la » (le diable). Cet ouvrage s’inscrit dans la lignée de « Batouala, véritable roman nègre » de René Maran. Dès sa parution « Diabl’-la » fut interdit outremer par l’Amiral Robert. Avec cette œuvre Joseph Zobel appartient pleinement aux auteurs révoltés de la négritude de la génération des années 40.
Nous commémorerons, également, le 20e anniversaire de la mort de l’écrivain et poète noir américain James Baldwin.
Le 4e Printemps des Poètes des Afriques et d’Ailleurs s’offrira une escapade poétique marseillaise grâce au concours précieux du théâtre Afriki Djigui Théatri géré par l’actrice ivoirienne Naky Sy Savané.
Dans le souci de nous agréger à la 9e édition du « Printemps national des poètes », le thème 2007 de notre festival est : « Poèmes d’ amour des Afriques et d’Ailleurs ».
« Poèmes d’amour des Afriques et d’Ailleurs », est également le titre de notre anthologie qui paraîtra dans le courant de l’année.
Et maintenant, chantez poètes de la néo-négritude, sans cesse, sans cesse, chantez !


Programme du 4 au 17 mars 2007


À Cachan
Dimanche 4 mars 2007
Marché poétique malgache des Afriques et d’Ailleurs
– 15h : Accueil – Stands librairie, artisanat et instruments de musique
– 15h – 16h : Animations tous publics – Initiation à la poésie pour les enfants à partir de 7 ans par Thierry Sinda avec en parallèle un atelier de traduction de hainteny pour adultes par Muriel (support Fx-Maha)
– 16h – 16h30 : Goûter des enfants
– 16h30 – 18h : Parloir libre des poètes et présentation des ateliers
– À partir de 18h30 : Repas
– 20h-22h : Nuit de la poésie malgache, des Afriques et d’Ailleurs
Parloir poétique libre : thème poème d’ amour – Déclamations de poèmes avec intermèdes musicaux
Table ronde : « les Hainteny, les poèmes d’amour de la négritude et le slam » animée par Claudie Benoit, Claudia et Thierry Sinda.
Lieu : Salle du Patio, Mairie de Cachan – Rue Camille Desmoulins – 94230 Cachan


À Paris
Lundi 5 mars
– 17h – 19h : Intervention à l’ Université de la Sorbonne-Nouvelle dans le séminaire de DEA
du Professeur Jean Bessière
Conférence « L’ amour chez les poètes révoltés de la négritude » par Thierry SINDA
Lectures illustratives des acteurs Moa ABAÏD et Mata GABIN.
Lieu : Université de Paris III (site Sorbonne) salle Bourjac
17, rue de la Sorbonne 75005 Paris (M° Saint Michel / Luxembourg)

Mardi 6 Mars
– 19h30 – 23h « Soirée Hip Hop Poésie » : Guy KONKET, Lamine KOUYATE, Les Associés Artistes Français, One Euro Man, G B et ERAZE.
Lieu : Restaurant Lenouvô Cosmos
5, rue Lassus – 75019 Paris (M° Jourdain) – Tel :01 40 40 07 25

Mercredi 7 mars
– 15h – 18h : Hommage à Joseph Zobel, écrivain de la négritude de la génération des années 40 avec Moa ABÏD,Mata GABIN, SHOMING et Thierry SINDA
Lieu : Université de Paris III (site Sorbonne) – Salle Bourjac (près de la présidence de Paris III)

– 19h30 – 23h : Lectures-dédicaces avec Ferdy AJAX (Haïti), Nana Youla YANSANE (Franco-guinéenne),Samuel LEGITIMUS (Martiniquo-guadeloupéen), Mélanie AUGER (France), Victor BISSENGUE (Centrafrique), Sophie CERCEAU (Brésilo-béninoise), Mboka KIESE (Congo), Régine MAZION (France), Houria (Madagascar) et Joyce OTO(Cameroun)
Lieu : Restaurant Lenouvô Cosmos (Paris 19e)

Jeudi 8 Mars
– 19h30 à 23h : Lecture-dédicace avec Afonsina Ngau Domingras alias ALPHA (Angola) pour une chorégraphie poétique, Henri KALA LOBE (Cameroun), Seydou BEYE (Sénégal), Laurence JULIEN (MARTINIQUE), Habib OSMANI (Beur) et Jean-Baptiste ADJIBI (Bénin).
Musicien : SHOMING (RDC)
– Conférence « 20e anniversaire de la mort de James Baldwin »
par Samuel LEGITIMUS (acteur, metteur en scène et président du collectif James Baldwin de Paris)
Lieu : L’ Atelier Librairies – 2, bis rue jourdai- 75020 Paris (M° jourdain)
Tel : 01 43 58 00 26

Vendredi 9 Mars
– 19h30 à 23h : Lecture-dédicace avec Mata GABIN (Martiniquo-Libérienne) lit les poèmes d’amour des Afriques et d’ Ailleurs, LASCONY(Congo), Marie-France ANAHO(Guyane),Giovanni Michel DEL FRANCO (France),Ana ROSSI(Brésil) et Romuald CHERY(Martinique).
Musicien:Ben NODJI (Comores)
– Conférence : « Le thème de l’amour chez les poètes révoltés de la négritude »
par Thierry SINDA
Lieu : L’Atelier Librairies (Paris 20e)

Samedi 10 mars
– 14h – 17h : Parloir poétique libre sur le thème de l’amour
(Scène ouverte, 4 minutes par poète,slameur chansonnier…)
Invité d’honneur : Amadou GAYE (acteur et photographe)
Lieu : Théâtre du Lucernaire – 53, rue Notre Dame-des-Champs – 75006 Paris
(M° Notre Dame-Des-Champs) – Tel : O1 45 44 57 37

– 19h30 – 23h : Lecture-dédicace avec Théodia TÉODORO (Portugal), ANTSIVA (Madagascar), Elimane KANE (Sénégal), Francine RANAIVO (Madagascar) et Thierry SINDA (CONGO)
Musicien : Ben NODJI (Comores)
– Conférence : « Joâo Da Cruz e Souza, 1862 -1898, un poète nègre brésilien »
par Ana ROSSI (Professeur de Lettres)
Lieu : l’Atelier Librairies (Paris 20e)

Dimanche 11 mars
– À partir de 15h précises : Lécture de poèmes (inédits,publiés en revue ou sur carte postale)
LASCONY et ses amis, hommage André Claude BIVOUA (journaliste congolais décédé et poète à découvrir), Alain Alfred MOUTAPAM(Cameroun), Osua TAYORO(Côte d’ Ivoire), Jaimé Galdos(Pérou), Omolëi PONS-DOLO (franco-malienne), Rénaldo GUERRERO(France),Diacko TANGE(Sénégal), Chiquita Quamba OHIN(Ghanao-togolaise), ROMA et RAS (Martinique), Iverlene Diallo Barbade), Deva KOUMARANE (Inde), Denise JAILLET (France), Evelyne PELERIN NGO MAA(Cameroun), Soritha DIN (Cambodjo-vietnamienne), Samuel LEGITIMUS lit James BALDWIN, Nadia GUERBAS (Algérie) et Adjati TOUSSAINT (Bénin).
– Dîner de clôture : Plat à partir de 12 €
Lieu : Restaurant Lenouvô Cosmos (Paris 19e)


À Marseille
Jeudi 15 mars
– 19h – 23h : Lecture-dédicace avec Mata GABIN (Martiniquo- Libérienne),Thierry SINDA (Congo) Moa ABAÏD (Algérie),
Ana ROSSI (Brésil), Nana Youla YANSANE (Franco-guinéenne)
– Rencontre avec les poètes
Lieu : Afriki Djigui Theatri – 27, rue d’ Anvers – 13004 Marseille
(M° 5 Avenues) – Tel : 04 91 08 49 39

Vendredi 16 mars
– 19h – 22h : Hommage aux poètes de la négritude (Aimé Césaire, Léopold Sédar Senghor, Léon Gontran Damas,Jacques Rabémananjara, Joseph Zobel, Jacques Roumain,Bernard Dadié, Martial Sinda, Paulin Joachim, Elongue Epanya Yondo, Birago Diop, Flavien Ranaivo, J-F Brière,Guy Tirolien et David Diop).
Textes lus par Moa ABAïD, Thierry SINDA, Mata GABIN et Ana ROSSI.
– Conférence – débat : « De la négritude à la néo-négritude » par Thierry Sinda
Lieu : Afriki Djigui Theatri (M° 5 Avenues)

Samedi 17 mars
– 15h – 18h : Parloire poétique libre sur le thème de l’ amour
(chaque poète,slameur, ou chansonnier lira, déclamera ou chantera pendant 4 minutes un poème sur l’ amour. Le parloir est ouvert à tous les poètes sans pré-inscription)
– 21h à 22h : Concert avec SHOMING, auteur, compositeur et interprète congolais (world music) – participation 10€
Lieu : Afriki Djigui Theatri (M° 5 Avenues)