Événements

Rencontre avec Raharimanana, Tanella Boni, Benjamin Sehene et Sunjata
dans le cadre du festival littéraire Passa Porta

Français

KVS/Green Light vous présente trois programmes dans le cadre du Festival Passa Porta Het Groot Beschrijf / Courez Lire le 22 avril à Bruxelles: la présentation de l’ouvrage collectif « Dernières nouvelles du colonialisme », une rencontre de trois auteurs africains autour des questions sur l’urgence de l’écriture et le rôle de ces auteurs dans la société civile en Europe, et un film sur l’actualité du colonialisme, réalisé par le franco-malien Sunjata.

D’autres guernicas
Théâtre National, 14 à 15h
L’écriture, c’est de l’art, c’est bien évident. Mais qu’est-ce qui est derrière l’acte de l’écriture? Ecrire par nécessité, par urgence, par colère, par angoisse, par désespoir. Raharimanana, Tanella Boni et Benjamin Sehene nous racontent des guernicas de nos jours qu’on n’entend guère: des histories africaines, des histories européennes. Nos histories du 21ème siècle.

Y a que du positif!
Pathé Palace, 16h30 à 17h30
C’était en 2005 que l’Assemblée Nationale de la France votait la loi du 23 février, dont l’article 4 comprend que « les programmes scolaires reconnaissent en particulier le rôle positif de la présence française outre-mer ». Suite à la polémique que cette loi a provoqué en France, elle a été amendée.
L’écrivain malgache Raharimanana a assumé la redaction d’un recueil de nouvelles, écrites à sa demande par des auteurs issus des anciennes colonies françaises, qui représentent des réactions littéraires à cette loi et/ou à la polémique qui a suivi.
Des acteurs de Green Light vous présentent quelques extraits de ce livre, paru en 2006. Raharimanana, Tanella Boni et Benjamin Sehene, trois des écrivains qui ont collaboré à cet ouvrage, interviennent.

« Colonialisme »
Beursschouwburg, 18 à 19h
Issu de la scène hip-hop de Montpellier, Sunjata a réalisé son premier court-métrage en 2002. Il a réalisé son nouveau film, « Colonialisme », entre Montpellier et Bruxelles. Sunjata donne la parole aux citoyens et aux scientifiques sur le passé colonial et ses représentations d’aujourd’hui. « Un acte de résistance », affirme-t-il.
Nous présentons le film en première belge, en présence de Sunjata. Le nombre de places est limité, vous pouvez réserver au 02 226 04 54.