Événements

Cité d’Été 2007
Avec entre autres Zao (Congo) et Fenoamby (Madagascar)

Français

Mardi 03/07 – 21h00 ZAO (Congo) (avec Lafi Bala) Rumba Humoristique
Carré Curial Salle des Conventions – Parc des Expositions

Du burlesque au tragique, la frontière est étroite. Zao, chanteur congolais auteur du célèbre et désopilant « Ancien Combattant » a subit le drame de son peuple après l’avoir fait rire.
Il sort aujourd’hui en France son dernier album, « l’aiguille », et veut recoudre les déchirures de son pays ravagé par la haine et la guerre, mais aussi raccommoder son âme meurtrie.
En lorgnant du côté du zouk, du blues et de la salsa, il délaisse ici les thèmes piquants de ses précédents albums (« Le corbillard », « Le soulard », « Le patron ») pour s’intéresser à l’amour, ses bonheurs et ses chagrins. La verve humoristique de Zao est toujours là en arrière-plan, qui insuffle à l’ensemble un ton provocateur et rigolard.
1ère partie BEBEY PRINCE BISSONGO : cet héritier d’une famille de musiciens du Burkina-Faso nous fait découvrir une nouvelle facette de la musique africaine moderne tout en fulgurance jazz, rugosité pop-rock et hypnose afro-beat.


Vendredi13/07 – 21h00 FENOAMBY (Madagascar) World Music
Carré Curial Salle des Conventions – Parc des Expositions

En malgache, le Fenoamby (prononcé Fenouamb), c’est l’aigle à 2 têtes, la bicyclette à trois roues ou le mouton à cinq pattes, un phénomène ! Et Marius Fontaine, le leader et chanteur du groupe, en est un sacré !!! Célèbre dans tout l’Océan Indien, le groupe regorge d’énergie et respire la joie de jouer.
Coiffé de son chapeau de paille et vêtu du lambohani traditionnel malgache, Marius Fontaine entouré de ses musiciens et armé de son kabossy, n’a pas son pareil pour lancer la transe du Salegy, du Sigoma, du Watchawatcha ou du Tsapiky.
Sur scène, son humour, ses mimiques, ses rires et son contact avec le public font partie intégrante de ses spectacles. Bonne humeur garantie !



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications