Événements

Opiyo Okach sera présent à Avignon avec deux pièces
Andréya Ouamba (Titre provisoire) – Accords Perdus

Français

Andréya Ouamba (Titre provisoire)
Jardin de la Vierge du Lycée Saint Joseph
Le Sujet à Vif – Festival d’Avignon
du 16 au 24 juillet 2007 à 11h

Accords Perdus
duo
L’été des Hivernales – Avignon
Studio de la Manutention
du 13 au 24 juillet 2007 à 14h



Andréya Ouamba par Opiyo Okach (Titre provisoire)

Le Sujet à Vif – Festival d’Avignon
Jardin de la Vierge du Lycée Saint Joseph
Du 16 au 24 juillet 2007 à 11h
Chorégraphe : Opiyo Okach
Interprète : Andréya Ouamba
Musicien / compositeur : Luis Alejandro Olarte
Administration de production : Thérèse Coriou
Coproduction : SACD, Festival d’Avignon

Avec le soutien de : CulturesFrance dans le cadre du programme Afrique en créations, Centre Chorégraphique National de Caen/Basse-Normandie, Compagnie 1er Temps, GaaraProjects, Association Culturelle Europe Afrique
We come from quite different artistic and personal backgrounds.
I’d like to take the encounter with Andréya as a person and as an artist as the point of departure for this project.
We seem to share an interest in notions of improvisation as well as a disposition to begin from nothing, to confront or to inhabit the ’empty’. Emptiness as a window to interior spaces and histories. An interest to embrace and inhabit the instant of presentation as an act of creating.
Opiyo Okach, note of intention
23 février 2007

Andréya Ouamba a la gestuelle aiguë, précise, fragmentée, qu’il a développée lors de ses rencontres avec, entre autres, Chrysogone Diangouaya à Brazzaville, Reggie Wison, et la Compagnie 1er Temps qu’il a fondée au Sénégal.
Entre le Kenya et la France, Opiyo Okach fait partie de la seconde génération de chorégraphes émergents du continent africain.
Questionnant la perception, l’identité et la présentation, son travail a été remarqué pour sa finesse et sa vision singulière. Ouvert à de nombreuses collaborations, ses dernières créations l’ont amené à rencontrer des artistes tels que Julyen Hamilton ou Koffi Koko.
Le temps d’une rencontre, Andréya Ouamba et Opiyo Okach partageront le même désir d’improviser, de se confronter et d’habiter le vide, d’ouvrir une fenêtre sur leurs espaces et histoires intérieurs.
Opiyo Okach, Andréya Ouamba
13 avril 2007

Accords Perdus (duo)

L’été des Hivernales – Avignon
Studio de la Manutention
Du 13 au 24 juillet 2007 à 14h
Conception et direction : Emmanuel Grivet
Chorégraphie et interprétation : Opiyo Okach et Emmanuel Grivet
Musique : Anouar Brahim et Rhabib Alou-Khalil
Conception lumières – Régie : Yvan Labasse

Deux hommes différents, de cultures, de parcours, d’origine. Deux hommes différents et leur rencontre, l’histoire est banale.
Au-delà de la forme attendue, Accords Perdus est la parole partagée dans un espace et un temps réduits, de deux corps : l’attrait et le risque, le vide et le trop plein, l’ivresse, la réalité du rêve et le défi au raisonnable.
Vivre ou le côtoiement permanent de l’Autre.
« Des corps qui se devinent, s’élancent, se quittent, se retrouvent dans une intimité pudique, langage des corps pour apprendre à se connaître. On sent la maîtrise de l’improvisation et l’émotion à fleur de peau « Hebdoscope, Nouvelles Strasbourg Danse.
contact diffusion
Compagnie Emmanuel Grivet
Sylvie Commagnac / 06 30 53 64 20
[email protected]
Partager :