Événements

Exils 4
Texte Aristide Tarnagda Mise en scène Éva Doumbia

Français

Dans les années 1960 à 80, des Africains sont venus, ont aimé, désiré, fait des enfants, sont repartis parfois, parfois sont restés.
Qui sommes nous, « enfants d’ici venus d’ailleurs » ? Cette question a été posée à l’auteur, à un vidéaste, à une danseuse/chorégraphe hip-hop, à un musicien, et à une ethnopsychanalyste. Ensemble, ils l’ont transformée en une œuvre poétique, faite de mots, de souvenirs, de documents, de danse, transe, musiques et vidéo. La première partie, en France, raconte le départ. Mais aussi le vide. Une jeune femme seule, dans un espace vide, avec une chaise et sa valise. Pour la première fois, elle arrive ensuite dans le village de son père. Et toutes ses contradictions apparaissent, toutes ses impossiblités. Les questions liées à son identité. Ce « retour » peut être un cauchemar, et c’est l’ethnopsychanalyste Marie-Rose Moro (clinique d’Avicenne) qui par son intervention dans la fiction aide le personnage à trouver son chemin.

-avec Salimata Kamaté, Sabine Samba et la participation de Mounir Margoum, Cyril Guei et Marie-Rose Moro
-chorégraphie Sabine Samba
-musique Lionel Elian
-lumières Laurent Marro.
-coproduction La Part du Pauvre, Compagnie Gestuelle, Culturesfrance et Comédie-Française, en partenariat avec Umané Culture et les CCF de Bobo-Dioulasso, Ouagadougou et Bamako ; avec l’aide de : la Ville de Marseille, le conseil général 13, les conseils régionaux PACA et Aquitaine.