Événements

Le Congo en marche
Cette exposition-phare de Yambi 2007 témoignera de la diversité des propositions actuelles à Kinshasa et à Lubumbashi.

Français

De la diversité aussi des techniques auxquelles ont recours, aujourd’hui, les Congolais émergents : peinture, sculpture, installations, performances, photographie, vidéo.
§ Les deux artistes de la diaspora que sont Aimé MPANE (Bruxelles) et Michèle MAGEMA (Paris), se sont récemment distingués à la Biennale de Dakar. MPANE, avec une installation en allumettes et bois de caisse, Congo, l’ombre de l’ombre, a reçu le Prix de la Fondation Blachère en 2006, tandis que MAGEMA a obtenu le Grand Prix Senghor en 2004 avec sa vidéo Oyé, Oyé. Les œuvres lauréates seront aux côtés d’autres pièces récentes.
Le sculpteur Freddy TSIMBA martèle son horreur de la guerre à l’aide de créatures façonnées avec des douilles de combat.
Révélation du Boulev’Art de Cotonou en 2005, Vitshois MWILAMBWE Bondo, du groupe Librisme Synergie, montrera une suite d’installations et de performances qui posent la question de l’être, aujourd’hui, dans le monde.
Auteur d’une série bouleversante de photos sur l’histoire ancienne et présente des hommes et des mines à Lubumbashi, Sammy BALOJI est aussi l’auteur d’un film, Mémoire.
Gulda El MAGAMBO, photographe de la lumière et des faits et gestes. Sa série Le divin devin, accompagnée d’une vidéo, est exceptionnelle.
Le peintre Francis MAMPUYA attise les émotions par une palette riche en chromatismes, séduisante par ses variations incessantes entre figuration très allusive et abstraction.
Kura SHOMALI s’exprime par divers moyens. Le dessin, avec lui, devient installation animation et vidéo.
Du Librisme Synergie, Apollinaire WANTINA est peintre, installateur et musicien.
Freddy MUTOMBO est peintre, auteur de grandes toiles où l’homme apparaît parfois dérisoire et tragique.
Photographe, Nono KATANGA est aussi comédien et performer. La photographie lui aura permis de se mettre en scène tout en nous mimant une foule de gens à son image.
Christian TUNDULA photographie le corps, le sien et celui d’un ami artiste, dans l’espace qui le restreint ou l’agrandit en lui offrant une aire d’expression à corps tendu.

Commissariat : Roger Pierre TURINE