Événements

Les visages de la foi dans les cinémas d’Afrique
Dans le cadre du cycle « La Foi, croire ou ne pas croire en 80 films » au Forum des Images

Français

Parce que la foi est avant tout croyance, elle trouve des représentations, bien différentes de celles imaginées par le cinéma occidental, dans le cinéma africain, terroir de mélanges et d’influences autant dans ses formes que dans ses sujets. Bouka de Roger Gnoan Mbala, Po di Sangui de Flora Gomes ou Yeelen de Souleyman Cissé explorent les profondeurs des croyances africaines, en les confrontant aux religions actuelles. La version très personnelle de la Genèse par Cheik Oumar Sissoko met à distance la vision de l’Ancien Testament. Les visages de la foi sont multiples et s’expriment diversement selon les religions. Ce regroupement de films africains tente ainsi de mettre en avant un autre regard sur l’expression de la foi.
À ne pas manquer samedi 1er mars à 21h00, les « Ciné-contes » autour du film Yeelen de Souleymane Cissé. « Ciné-contes », initiés par Makéna Diop au sein de l’association « Racines », est un concept créé pour conjuguer deux médias : le conte et le cinéma. Invitation au voyage à travers l’imaginaire, le merveilleux, mais aussi initiation à d’autres cultures et à d’autres manières de voir le monde, grâce à une pérégrination ludique à travers les mots et les images, c’est aussi un voyage aux sources même du cinéma alors qu’il était encore une attraction emmenée le long des routes par des forains.
En partenariat avec l’association « Racines », créée en 1984, qui a pour but de montrer un autre visage de l’Afrique et de sa diaspora, en s’appuyant sur toutes les formes de représentation liées au septième art.


Cycle complet du du 29 janvier au 25 mars 2003 – infos sur le site via le long lien ci-dessus.