Événements

Françafrique. Thomas Sankara, l’homme intègre
Projection-débat aux Cinémas UTOPIA (Bordeaux) à 20h30

Français

Françafrique.
Thomas Sankara, l’homme intègre
Film documentaire de Robin Shuffield (France, Belgique), 2007, 56 minutes.

Débat animé par Dragoss Ouédraogo, témoin dans le film, cinéaste-enseignant (Universités de Bordeaux 2 et 3), Jimba Lantam et Romain Diatta (CADTM), Hamadou Kabré (MBDHP : Mouvement Burkinabé des Droits de l’Homme) et Pascal Bianchini (politologue, Cauri).
L’association Biblio lira des textes de Thomas Sankara

Tarif unique : 3,50€
Achetez vos places à l’avance, à partir du Mardi 13 Novembre


L’homme intègre, c’est Thomas Sankara, président du Burkina Faso de 1983 à 1987. Un homme hors du commun qui a tenté de bousculer pendant son mandat les idées reçues sur l’Afrique et les Africains. Thomas Sankara, président du Burkina Faso de 1983 à 1987, arrive au pouvoir à l’âge de 34 ans. Tenue militaire, colt au ceinturon et livre de Marx en main, « Tom Sank » ou « Camarade Sankara » décide de donner un sérieux coup de balai dans son pays. Symbole : la Haute-Volta devint Burkina Faso, « le pays des hommes intègres ». Avec son franc-parler teinté d’humour ravageur, sa fougue et son altruisme, le capitaine Sankara va tenter de réunir la population autour de son projet politique : développement de la production locale, opposition aux chefs coutumiers qui font main basse sur les terres, diminution du train de vie de l’Etat, autonomie par rapport aux diktats des grandes institutions internationales, liberté d’action sur le plan diplomatique par rapport à la tutelle élyséenne, etc. Mais voilà, pareille attitude lui vaut aussi un grand nombre d’ennemis et, progressivement, l’homme se retrouve de plus en plus isolé, pour finir assassiné par son entourage.
Ce film documentaire retrace les quatre années de pouvoir de ce chef d’Etat étonnant, surnommé « le Che africain », et connu de tous sur le continent pour ses idées novatrices, son franc-parler teinté d’humour ravageur, sa fougue et son altruisme. À travers de nombreuses images d’archives, les témoignages de collaborateurs et d’hommes politiques de l’époque, ce film dresse le portrait de Thomas Sankara, jeune chef d’Etat assassiné pour avoir été trop vite et trop loin dans sa volonté de changement, tant au Burkina que sur le plan international.



Organisée par les associations Survie Gironde ([email protected]) et Cauri ([email protected]),

en collaboration avec
– le CADTM (Comité pour l’Annulation de la Dette du Tiers-Monde) – [email protected] – www.cadtm.org
– le Mouvement Burkinabé des Droits de l’Homme et des Peuples / Comité Régional Aquitaine (MBDHP/CRA) et
– Association Biblio – [email protected]



CINEMAS UTOPIA
5, place Camille-Jullian 33000 Bordeaux
Tél: 05 56 52 00 03
Tramway
ligne B arrêt Hôtel de Ville,
ligne A arrêt Palais.
www.cinemas-utopia.org/bordeaux/