Événements

Démarches urbaines
Exposition collective

Français

Issus de la même génération, ces trois artistes ont été profondément marqués par le phénomène urbain et s’inspirent des lieux de leur enfance : la Médina et Pikine.

Birame Ndiaye offre dans ses toiles une vision angoissante de la ville, où les silhouettes humaines se confondent avec des habitations menaçant de s’effondrer. Chez lui, l’humain et l’habitat semblent se fondre l’un dans l’autre. Birame Ndiaye répète inlassablement à travers ses œuvres que la ville est un lieu de perdition pour l’être humain.

Chez Ndoye Douts en revanche les couleurs vives reprennent le dessus, même si la misère y est toujours présente. Celui qui a créé récemment une installation de 100 toiles appelée « Caméléon » semble avoir trouvé une harmonie dans ce chaos. Ces œuvres flamboyantes, saynètes qui narrent une tranche de vie, semblent presque « guérir » le citadin qui les contemple.

Ousmane Mbaye, qui a commencé sa carrière comme frigoriste, s’est ensuite fait connaître à Dakar comme créateur de socles avant de se consacrer depuis deux ans au design. Avec une énergie communicatrice, il récupère les vestiges de la ville pour en faire sa matière première et leur redonne un statut d’utilité première, preuve que rien ne se crée, mais que, à l’instar d’un Dakar en perpétuel changement, tout se transforme au gré de la volonté humaine.