Événements

Les rencontres internationales de cinema à Bamako
Amitiés Franco-Colombiennes à Montpellier (AFCM) en partenariat avec le Centre National du Cinéma Malien et l’Espace Hampaté Bâ organisent « Les rencontres internationales de cinema a Bamako »

Français

L’Action Culturelle Citoyenne Et Solidaire (ACCES) et l’Association
Cette année, le cinéma colombien sera à l’honneur. Ce pays d’Amérique du sud propose un cinéma audacieux et une approche ambitieuse de ce que peuvent être les perspectives de professionnalisation du septième art sud américain.

Les rencontres internationales de cinema à Bamako tendent un pont entre la France, le Mali et la Colombie. Nous proposerons au public malien de partir à la découverte de la différence à travers la magie du septième art.

Au programme

Jeudi 27 décembre 2007
Centre National du Cinéma Malien (CNCM)

20h00 Entrée du public. Présentation de l’évènement et des différents films proposés par Soumaïla Sunjata Koly et Sonia Victoria Rincon.
20h10 Térya de Soumaïla Sunjata Koly (20 minutes)
20h30 La sombra del caminante de Ciro Guerra (90min)
Projection suivie d’un débat autour du thème : « Colombie : mythes et imaginaire à reconstruire »Cette réflexion sera animée par Soumaïla Sunjata Koly et Sonia Victoria Rincon Ortiz.
22h30 Le sang de la terre d’Ana Viva (52 min.)

Vendredi 28 décembre 2007
Centre National du Cinéma Malien (CNCM)

20h00 Pacifico de Lizette Lemoine (26 min.)
20h30 Colonialisme de Soumaila Sunjata KOLY (52 min.)
22h00 Où chantent les accordéons, la route du Vallenato de Lizette Lemoine (26 min)

Samedi 29 décembre 2007
Espace Hampâté Bâ

20h00 Pacifico de Lizette Lemoine
20h30 le sang de la terre d’Ana Vivas (52 min.)
22h00 Colonialisme de Soumaïla Sunjata KOLY
Projection suivie d’un débat et de la présentation de « Quilombo, les racines nègres du Brésil » (éd. du Filao) dernier roman de Soumaïla Sunjata Koly.

Les organisateurs
Les Amitiés Franco-Colombiennes à Montpellier
L’Association Amitiés Franco-Colombiennes -AFCM, est une association créeée en 1987, qui a pour objectif de soutenir des projets à but humanitaire en Colombie et de diffuser notre culture sous toutes ses expressions.

Soumaïla Sunjata Koly

Producteur, auteur, compositeur et interprète, Il a réalisé 3 albums de hip-hop (Rédemption 1997, Liste Noire 1999, Identités 2005) et un LP 6 titres (le Tiers-monde1998).
Sa carrière de réalisateur a démarré en 2002 avec le court-métrage Gaou. Son premier long-métrage documentaire Identités (2004) est présenté en sélection officielle aux Journées Cinématographiques de Carthage. Colonialisme (52 min.), sa dernière réalisation, a été en sélection officielle au Festival International du Film d’Amiens (2006) et aux Journées Cinématographiques de Carthage (2006)
Il a co-écrit le livre Kaziriinda avec la comédienne Natou Thiam et vient de publier son dernier roman Quilombo les racines nègres du Brésil (éditions du Filao-2007).

Les films

La sombra del caminante
Un long-métrage de 91 min.
de Ciro Guerra
La sombra del caminante nous fait vivre la violence colombienne à travers la poésie d’un film en noir et blanc. C’est une histoire sur les gens qui vivent au cœur d’un pays en guerre… Mane traverse une situation économique difficile. Après avoir perdu une jambe, il ne peut continuer à travailler. Alors il parcourt les rues cherchant comment survivre, il rencontre un personnage inhabituel, un homme qui pour cinq cent pesos (un peu moins de vingt centimes d’euro) porte les gens sur une chaise accrochée à son dos.
En se donnant mutuellement les moyens de s’entraider, une amitié se crée entre eux et va momentanément rendre leur vie moins lourde à porter. Tous deux partagent le même type de passé. Un passé dur et fait de violences terribles. Et bien sûr, c’est ce qui les rapproche et en même temps les sépare.
La sombra del caminante, littéralement l’ombre du marcheur, fait figure d’ovni dans le cinéma colombien. Tourné avec des moyens ridiculement faibles, remarqué et soutenu par Cinéma en Construction (San Sebastian – Toulouse), son réalisateur est aujourd’hui l’un des cinéastes colombiens dont on attend beaucoup.
.
Terya, le prix de l’amitié
Un documentaire de 20 min.
de Soumaïla Sunjata KOLY

Un groupe d’enfants d’origines différentes et d’une moyenne d’âge de 11 ans, est réuni dans le cadre d’un projet de jury junior de cinéma. Ils se rencontrent, se découvrent et partagent des avis sur des films africains.
Terya nous livre des portraits attachants de cette expérience et met en perspective les enjeux de l’enfance, de la construction de l’identité et de l’altérité.
Comment la tolérance et le droit à la différence se vivent à l’orée de l’adolescence?
Dans ce film, Sunjata explore l’imaginaire de l’enfance et les représentations héritées du petit et du grand écran.
Terya est une chronique cosmopolite d’une France résolument tournée vers l’avenir.
Avec Imane Dadzie, Wasselie Pawawie, Hakim Benherrou, Emma Bros prezeaux, Moïra Amadou, Enzo Podecelli, Patrick Bedos….

Colonialisme
Le passé colonial vu par la France d’aujourd’hui
Un documentaire de 52 min.
de Soumaïla Sunjata KOLY

Le débat sur la colonisation a resurgi à la faveur de la polémique autour de l’article 4 de loi du 23 février 2005 portant sur les bienfaits de la colonisation. Cette polémique sur fond d’émeutes périurbaines a ravivé la question de la mémoire et de la construction du récit national.

Colonialisme est une tribune libre citoyenne qui interroge, interpelle, convoque la sensibilité de jeunes français d’origines différentes sur le passé colonial.
Comment la société civile multiculturelle s’approprie la question de la revendication mémorielle? Quelles sont les perspectives d’avenir de l’idée de nation républicaine?
Colonialisme est une galerie de portraits contemporains. Une mosaïque qui témoigne de la complexité de « l’être ensemble ».
Avec Christiane Taubira, Alain Mabanckou, Jean luc Raharimanana, Richard Omgba, Nathalie Mangwa, Yannecko Romba, Karim Aït Gacem, Mounir Retaïba,….
Un film produit, écrit et réalisé par Sunjata