Événements

6e rencontres du livre et du vin – 4e salon des littératures francophones
L’édition 2003 explorera plus particulièrement la littérature antillaise, avec Gisèle Pineau pour présidente d’honneur.

Français

Ce nouveau cru accueillera une quarantaine d’auteurs venus pour une large part des îles Haïti, Maurice, Guadeloupe, Madagascar, La Réunion et la Martinique. Ils s’exprimeront à l’occasion de tables rondes, de cafés littéraires ou de rencontres informelles sur le stand des libraires pour un échange, une dédicace et un verre de vin partagés avec leurs lecteurs et leurs homologues régionaux. Le sixième Prix littéraire de la ville de Balma, présidé par Louis-Philippe Dalembert, auteur haïtien, sera décerné lors de l’inauguration. Trois jours pour goûter aux plaisirs des lettres et se dégourdir les sens…


Programme
>>>Vendredi 11 avril de 10h à 21h
Salon des littératures francophones
Entrée libre – Salle polyvalente
> De 14h à 18h..Rencontres et interviews d’auteurs
> 15h30..Table ronde « Les Antilles et autres îles » avec Gary Victor ; Hugues
Liborel-Pochot ; Laurence Ink ; Daniel Maximin ; Edwy Plenel
> 18h30..Inauguration avec la compagnie de l’Espace Libre qui présente
« La chorale du Commando Lecteur ».

>>> Samedi 12 avril de 13h30 à 20h
Salon des littératures francophones
Entrée libre – Salle polyvalente
> de 14h à 19h30.Rencontres et interviews d’auteurs
> 15h30.Table ronde « Les Antilles et autres îles »
avec Gisèle Pineau ; Louis-Philippe Dalembert ; Schiller Jean-Baptiste ;
Barlen Pyamootoo ; Nathacha Appanah-Mouriquand
> à 14h30-16h et 17h..Le Commando Lecteur de l’Espace Libre investit le salon et se renvoie les textes des auteurs invités
> 15h..Contes tout public par Colette « Histoires antillaises »
> à 16h30 et 17h30..Concert de Steel Drum par la compagnie « Tropique du Cancer »
> 18h30..Dégustation oenologique d’un vin « coup de coeur » présenté par les
producteurs exposants.
Salle des fêtes
> 20h30..Soirée cabaret (repas + animation)

>>> Dimanche 13 avril de 13h30 à 20h
Salon des littératures francophones
Entrée libre – Salle polyvalente
> de 14h à 19h30 .Rencontres et interviews d’auteurs
> 15h30..Table ronde « Les Antilles et autres îles » avec Dany Laferrière ; Michèle
Rakotoson ; Carl de Souza ; Pierre-Louis Rivière ; Simonne Henry-Valmore.
> à 14h30-16h et 17h…L’Espace Libre propose des jeux de lectures avec les textes d’auteurs
présents, des auteurs et le public.
> 15h..Contes tout public par Colette « Histoires antillaises »
> à 16h30 et 17h30.Concert de Steel Drum par la compagnie « Tropique du Cancer »
Sous chapiteau – salle polyvalente
> 18h..Dégustation oenologique avec les vins de Corse et de Sardaigne animée
par Philippe Lagarde du Tire-Bouchon.
Entrée 10 € – sur réservation au 05 61 63 49 01.

Antilles et autres îles …
Il y a les « petites » Antilles, celles que nous connaissons peut-être un peu mieux que les autres au travers de la Martinique et de la Guadeloupe. Et il y a les « grandes », parmi lesquelles Haïti. Ce sont ces trois îles que le salon de Balma accueille en invitées d’honneur pour sa quatrième édition. Nous ne rappellerons pas la grande richesse littéraire qui a très tôt irrigué ces terres, qu’elle se soit exprimée en français ou en créole, et dont les grandes figures ont pour nom Césaire, Roumain, Alexis ou, plus près de nous, Frankétienne et Glissant. Ce goût de la création ne s’est jamais démenti à travers les époques et nous le retrouvons aujourd’hui, multiple et foisonnant, sous la plume des écrivains que nous recevons cette année : Gisèle Pineau, Dany Laferrière, Gary Victor, Schiller Jean-Baptiste, Hugues Liborel-Pochot, Daniel Maximin, Louis-Philippe Dalembert et Simonne Henry-Valmore. Ils échangeront entre eux mais également avec leurs pairs venus d’autres « insularités », celles de Madagascar, la Réunion et Maurice, pour dire l’inspiration, la motivation, l’ambition créatrice qui les réunissent, par-delà les océans, autour d’une même nécessité : l’écriture. Une volonté de raconter le monde, au-delà du militantisme et des revendications identitaires, au moyen d’une même langue mais par le prisme de leurs cultures respectives. Viendront sans doute les écouter aussi, et peut-être les interpeller, d’autres auteurs venus ou originaires du Québec, de Djibouti, de Suisse, du Liban et même de Paris. Pour que la fête de la langue et de littérature soit belle. Marc Trillard

Les auteurs invités et leurs dernières parutions
Mouna-Hodan AHMED, Djibouti, (Les enfants du Khat, Editions Sépia)
Nathacha APPANAH-MOURIQUAND, Ile Maurice (Les rochers de Poudre d’Or, Gallimard/Continents noirs)
Carl DE SOUZA, Ile Maurice (Ceux qu’on jette à la mer, L’Olivier)
Louis-Philippe DALEMBERT, Haïti (L’autre face de la mer, Stock)
Ghassan FAWAZ, Liban (Sous le ciel d’Occident, Le Seuil)
Simonne HENRY-VALMORE, Martinique (L’autre bord, Vents d’ailleurs – Le Jardinier et le Bibliothécaire, Ibis Rouge Editions)
Laurence INK, France (Chants de corail et d’argent, Laffont – Réédition : Passage mortel, Pocket)
Jean-Baptiste SCHILLER, Haïti (Et si on envahissait les USA, Le Serpent à plumes)
Dany LAFERRIERE, Haïti (Cette grenade dans la main du jeune nègre est-elle une arme ou un fruit, Le Serpent à plumes)
Louise LAMBRICHS, Belgique (Aloïs ou la nuit devant, L’Olivier)
Hugues LIBOREL-POCHOT, Guadeloupe (Alpoun N’Dé et autres textes à terre, Bruyère)
Daniel MAXIMIN, Guadeloupe (L’isolé soleil, Le Seuil)
Gisèle PINEAU, Guadeloupe (Chair piment, Mercure de France – C’est la règle, T. Magnier)
Edwy PLENEL, France (Découverte du monde, Stock)
Barlen PYAMOOTOO, Ile Maurice (La tour de Babylone, L’Olivier)
Michèle RAKOTOSON, Madagascar (Lalana, L’Aube)
Noëlle REVAZ, Suisse (Rapport aux bêtes, Gallimard, Coll. Blanche)
Alina REYES, France (Satisfaction, Laffont)
Pierre-Louis RIVIERE, La Réunion (Note des derniers jours, Orphies)
Alain TURGEON, Québec (Préambule à une déclaration mondiale de guerre à l’ordre, La Fosse aux ours – T’NT, La Passe du vent)
Gary VICTOR, Haïti (La piste des sortilèges, Vents d’ailleurs)
WEI-WEI, Chine (Fleurs de Chine, L’Aube)

Annie AGOPIAN (Découverte et souvenirs du Parc National de Port-Cros, Le Rouergue)
Bartolomé BENNASSAR (Toutes les Colombies, De Fallois)
Noria BOUKHOBZA (Les femmes dans l’ombre du jour, Hydre éditions)
Guillaume CHEREL (Les Enfants Rouges, Flammarion)
Pascal COATANLEM (La France, premières notions de géographie, Editions de La Martinière)
Michel COSEM (Malelouve des terres à brumes, Sedrap – Liberté pour Hannah, Syros Jeunesse)
Pascal DESSAINT (Mourir n’est peut-être pas la pire des choses, Rivages et Payot)
Marie DIDIER (La bouilloire russe, Seguier)
Jeanne FAILEVIC (Flocon et son papa, Milan)
GINA (Définitif paradis, Serpent à plumes)
Didier GOUPIL (Femme du monde, Balland / Serpent à plumes)
Claudie GUYENNON DUCHENE (La chanson contre le racisme, Mango)
Gil JOUANARD (Cela seul, Fata Morgana)
Roumanie et Irlande, (deux marches de l’éternité, Laquet)
Alain LE BLANC (Végas, Laquet)
Pierre LE COZ (L’éternité à Taroudannt, Laquet – Maroc, à la rencontre des nomades Aït Atta, Imaginayres)
Saïd MOHAMED (Soleil des fous Paris Méditerranée)
Alain MONNIER (Survivance Climats)
Michèle ROZENFARB (Corpus Christie (à paraître), Les 400 coups – Vagabondages, Gallimard / Série noire)
Jean-Pierre RAYNAUD (Si près du bonheur, L’Harmattan)
Philippe SEGUR (Métaphysique du chien, Buchet Chastel)
Brice TORRECILLAS (L’ombre et le fard, Cherche Midi)

Vous trouverez sur le site officiel de la ville tous les détails de ce festival, dont :

Le programme des tables rondes et des rencontres d’auteurs.

Les infos sur le prix littéraire de la ville de Balma
La ville de Balma organise son sixième Prix littéraire, décerné à l’occasion du Salon des littératures francophones. Il s’adresse d’une part aux auteurs édités régionalement et d’autre part aux auteurs vivant en région et invités au Salon, qu’ils soient publiés par des éditeurs nationaux ou régionaux.


Le programme des animations à la bibliothèque de Balma