Événements

« Jazz et musiques improvisées : quels enjeux aujourd’hui ? »
En partenariat avec L’Observatoire des Politiques Culturelles

Français

L’Afijma
Créée en 1993, l’Afijma regroupe une trentaine de festivals de jazz et musiques improvisées, répartis en France dans une quinzaine de régions. Tous s’attachent à défendre une programmation innovante dans le cadre de projets culturels affirmés et citoyens de diffusion et de création : développement des publics, actions dans les quartiers et en milieu rural, création de nouveaux répertoires, résidences, actions pédagogiques multiples, programmes d’échanges européens, etc.
Acteurs essentiels de la diffusion et de la production du jazz en France, les festivals du réseau contribuent à la structuration du secteur par le biais de projets culturels et citoyens qu’ils mènent sur le territoire et en Europe.
L’Afijma est soutenue par le Ministère de la Culture et de la ommunication, la SACEM, le CNV, le FCM, l’ADAMI et la SPEDIDAM.

Le colloque
L’idée de ce colloque est né en 2006 lorsque l’Afijma s’est interrogée sur la situation et la perception du jazz et des musiques improvisées en France. La légitimité même de cette réflexion, à un moment où se dessinent de profonds changements quant aux politiques culturelles, s’est traduite par une volonté de rassembler les acteurs de ces musiques de manière à débattre et à échanger.
Organisé par l’Afijma, en partenariat avec l’Observatoire des Politiques
Culturelles de Grenoble, ce colloque réunira les principaux acteurs du jazz en France, ainsi que des universitaires, philosophes et sociologues au Tarmac de la Villette. Durant deux jours, tous ces invités interrogeront cette question : Jazz et musiques improvisées : quels enjeux aujourd’hui ?

Journées animées par :
Philippe Pujas (Directeur de Policultures)
Antoine Hennion (Socioloque et professeur à l’Ecole des Mines) *

Et les contributions de :
Nicolas Béniès (Economiste et enseignant à l’Université Populaire de Caen)
Sébastien Boisseau (Musicien)
Bruno Boutleux (Directeur des JMF)
Yves Citton (Philosophe – Université Stendhal – Grenoble)
Riccardo Del Fra (Musicien – directeur du département Jazz du CNSMD de Paris)
Alex Dutilh (Directeur du Studio et rédacteur en chef de Jazzman)
Didier Levallet (Musicien – directeur de l’Allan, Scène Nationale de Montbélliard)
Jean-Pierre Saez (Directeur de l’OPC)
Emmanuel Wallon (Professeur de sociologie politique – Paris X – Nanterre)
Et des représentants du Ministère de la Culture et de la Communication, de l’Association des Régions de France (A.R.F) ainsi que de la Fédération Nationale des Collectivités Territoriales pour la Culture (F.N.C.C)
* sous réserve

Jeudi 15 Mai
Cette journée sera animée par Antoine Hennion (sous réserve)
10h00
Intervention Liminaire
Armand Meignan, président de l’AFIJMA et directeur de l’Europa Jazz Festival.
10h30
La singularité du jazz
Une réflexion sur la singularité du jazz au regard des prismes esthétiques, philosophiques et économiques sera portée par Yves Citton, Riccardo Del Fra, Nicolas Béniès.
14h30
Jazz en mouvement / Jazz au quotidien
Les présidents de différents réseaux représentatifs du jazz en France présenteront chacun les enjeux auxquels ils sont confrontés sur le terrain, en replaçant cela dans le contexte plus général du jazz en France. Chacun nous livrera une analyse prospective de ses problématiques.
Deux musiciens, Didier Levallet et Sébastien Boisseau apporteront leurs regards et leur témoignage sur la question de la structuration du jazz aujourd’hui.
Vendredi 16 Mai
Cette journée sera animée par Philippe Pujas.
9H30
Déjà une longue histoire !
Emmanuel Wallon portera un regard historique sur les politiques publiques à l’égard du jazz.
Soutien des sociétés civiles et organismes professionnels
Bruno Boutleux proposera un retour sur le rôle des sociétés civiles et des
organismes professionnels dans la structuration du secteur.
11h00
Pour une refondation des politiques publiques en faveur du jazz
De la nécessité d’une politique mieux identifiée pour le jazz.
Une synthèse des problématiques et réflexions développées la veille sera proposée par Jean-Pierre Saez.
Alex Dutilh effectuera un retour sur la Commission Nationale des Musiques Actuelles qu’il a présidée à travers un bilan pour le monde du jazz, 10 ans après.
Un moment de débats et d’échanges avec les intervenants, les musiciens et acteurs présents dans la salle s’engagera autour des questions relatives à la politique du jazz en France.
Ont ainsi été sollicités pour participer à ce débat:
. des représentants du Ministère de la Culture et de la Communication,
. des représentants des Collectivités Territoriales.
13h00
Conclusion
Pour conclure, un bilan de ces deux journées d’échanges et de réflexions sera tiré par Jean Pierre Saez et par un membre de l’AFIJMA.