Événements

Voix de la Méditerranée 2008
11e édition

Français

200 poètes et artistes au rendez-vous de la poésie
Les plus grands poètes des 33 pays de la Méditerranée
Le Marché de la poésie et du livre méditerranéen
Des spectacles poétiques et musicaux portés par de grandes voix

La poésie, les poètes
Lectures en solo ou accompagnées de musiciens, rencontres au bord de l’eau ou à la chandelle, séances de signatures au Marché du livre… Présents pendant 9 jours à Lodève, les poètes invités aux Voix de la Méditerranée participent à de nombreuses propositions artistiques. Ils sont également toujours disponibles pour prolonger une rencontre sur une
terrasse ou à l’ombre des arbres du square Georges Auric.

Les poètes invités
Des rencontres poétiques partout dans la ville

ALGERIE

MUSTAPHA BENFODIL
Né en 1968 à Relizane, dans l’ouest de l’Algérie, Mustapha Benfodil a étudié les sciences mathématiques avant de se convertir au journalisme. Poète, il a écrit plusieurs nouvelles, trois romans : Zarta (2000), Les bavardages du seul (2003) et Archéologie du chaos (amoureux) (2007) publiés aux éditions Barzakh, des pièces de théâtre dont Clandestinopolis qui a été jouée dans plusieurs théâtres et festivals en France, Les borgnes (2007), ainsi qu’un récit Les six derniers jours de Bagdad (Ed. Liberté-Casbah, 2003). Un recueil de ses poèmes est publié sous le titre Cocktail Kafkaïne en 2008.

NASSIRA MOHAMMEDI
Poétesse et journaliste, Nassira Mohammedi est également membre fondateur de la Ligue des écrivains Ekhetilef et membre de l’Union des écrivains algériens. Elle a publié trois recueils poétiques : Gitane, Coupe noire et Âme des fleuves, ainsi que deux ouvrages : Interviews et Vie d’écriture. Elle travaille actuellement dans la presse écrite et à la télévision algérienne.

EGYPTE

NAGAT ALI
Née à Choubra au Caire, Nagat Ali a obtenu sa Maîtrise de littérature arabe à l’Université du Caire et prépare actuellement une thèse de Doctorat sur Naguib Mahfûz. Elle travaille comme chercheuse au Haut conseil égyptien de la culture. À son actif, trois recueils poétiques : Un être mythique qui a pour but le bavardage, Un mur lézardé et Tombes de verre (en cours d’impression). Plusieurs de ses poèmes ont été traduits en anglais, en français et allemand.

KARIM ABDEL-SALAM
Né en 1967, Karim Abdel-Salam est rédacteur en chef adjoint du magazine Sotour. Il a publié cinq recueils poétiques entre le Caire et Beyrouth: Domestication vide (1993), Entre un frisson et un autre (1996), La direction de notre nuit originale (1997), Fille et garçon dans le cimetière (1999), La plaisante Mariam (édition limitée), ainsi que plusieurs articles et études dans les principaux journaux et périodiques arabes.

FRANCOPHONIE : CONGO

DIEUDONNE NIANGOUNA
Dieudonné Niangouna est né en 1976, à Brazzaville où il vit toujours. Après une formation artistique à l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Brazzaville, il s’oriente dans les années 90 vers le théâtre. En 1997, il invente avec son frère Criss Niangouna une pratique de jeu théâtral qu’ils baptisent le « Big Boom Bah ! » et créent la compagnie « Les Bruits de la rue ». Il est depuis 2003 le Directeur Artistique du Festival de théâtre contemporain « Mantsina sur Scène » à Brazzaville. En 2005, il fait partie des quatre auteurs de théâtre d’Afrique qui ont été présentés en lecture à la Comédie Française (Vieux Colombier) avec la mise en espace de son texte La mort vient chercher chaussure, par Martin Ambara.

MAROC

SIHAM BOUHLAL
Siham Bouhlal est née à Casablanca en 1966. Elle a soutenu sa thèse de Doctorat, dirigée par le Professeur J.E.Bencheikh, devant un jury de l’Université Paris IVSorbonne : Al Kitâb al Muwashshâ, Le livre de brocart, d’al Washshâ. En 2007, elle a participé au séminaire « Femmes Marocaines et immigration : les femmes et la création » organisé par le Conseil Consultatif Des Droits de l’Homme au Maroc et a rédigé un texte à cette occasion : La femme créatrice. Un recueil de poésie personnelle La Tombe d’Epines ou Songes d’une nuit berbère, accompagné de dessins de Diane de Bournazel, vient d’être édité aux éditions Al Manar à Paris.

MOUBARAK OUASSAT
Né en 1955, il a enseigné la philosophie dans le secondaire, de 1980 jusqu’en 2005. Il a publié quatre recueils poétiques: Sur les marches des eaux profondes (1990), Entouré de presqu’îles (2001), L’étendard de l’air (2001), Papillon d’hydrogène (2008), et traduit en arabe un choix de textes de René Char, Robert Sabatier, Mohammed Dib, Mohammed Khair-Eddine…

TUNISIE

HACEN AYMEN
Né en 1981 à Hammam-Sousse, Hacen Aymen est une ancien élève de l’Ecole normale supérieure de Tunis, agrégé de Lettres modernes. Il prépare actuellement un doctorat sur Cioran à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon. Directeur de la collection « Al-Kacida » aux éditions Tawbad et codirecteur de la collection « Bleu Orient » aux éditions Jean-Pierre Huguet, il a traduit en arabe L’instant de ma mort de Maurice Blanchot et prépare une version arabe de Mythologie de l’homme d’Armel Guerne, et d’Absent de Bagdad de Jean-Claude Pirotte. Il est l’auteur de Stellaire, Découverte de l’homme gauche (2006), d’Alphabet de l’heure bleue (2007) et d’Erhebung (sous impression). Il est aussi l’auteur d’un essai sur le tragique en littérature intitulé Gai désespoir de Cioran.

AZOUZ JEMLI
Né en 1955 à Tunis, il est professeur d’arabe. Passionné par l’écriture du poème court, réduit à l’essentiel, et par la traduction poétique. Il a publié un recueil de poèmes : Les jeux du blessé (1985).