Événements

La zerda, ou les chants de l’oubli, de Assia Djebar
Projection du film documentaire de Assia Djebar La zerda, ou les chants de l’oubli

Français

Pour la dernière rencontre de la saison, le club de lecture vous invite à la projection du film documentaire réalisé par Assia Djebar La Zerda, ou les chants de l’oubli, en 1982 (60 minutes)


Un montage à partir des archives, de la mémoire et de l’histoire, sur le Maghreb colonial qui reposait sur la séparation entre les images exotiques en usage -organisées par les forces coloniales afin de fêter et applaudir les visites des politiciens français-, et la réalité vécue par la population autochtone évoquée dans la bande sonore. Les images françaises laissent entendre le chant des « autres oubliés » dans ce film.

Assia Djebar, 1982, 60 minutes

« Pourquoi, à un certain moment de mon trajet, suis-je allée au travail de cinéma ? » Plutôt que de dire le cinéma, je dirais l' »image-son ». Et je ne me sens pas toutefois quitter la littérature…

La Nouba des femmes du Mont-Chenoua. Ce premier film semi-documentaire, semi-fictionnel (d’une heure cinquante-deux minutes) m’a pris deux ans (1977-1978) ; plus tard, j’en ai réalisé un second (d’une heure) que j’ai intitulé La Zerda, ou les chants de l’oubli (1982). « 
Assia Djebar, Pourquoi je fais du cinéma, 1989



FESTIVALS / AWARDS

1983 | Festival de Berlin
* Primé