Événements

Hank Jones & Cheick Tidiane Seck
dans le cadre du festival jazz à la Villette du 1er au 13 septembre 2009

Français

Au milieu des années 90, quand le disque « Sarala est sorti », il s’est tout de suite imposé comme un classique… Tant dans l’histoire du jazz que dans celle de la musique malienne. Il célébrait le désir d’un musicien d’en revenir à l’esprit de ses ancêtres, mais aussi la rencontre entre deux traditions cousines : la sphère mandingue que porte le claviériste natif de Ségou et le jazz afro-américain que joue le pianiste depuis ses jeunes années à Detroit. Pour ce faire, Hank Jones se laissa guider par le Malien Cheick Tidiane Seck, arrangeur biberonné de jazz depuis des décennies, qui se chargea de mettre en place l’équipe adéquate et de composer le répertoire ad hoc. Quinze ans après leur première rencontre, les deux amis qui n’ont cessé d’être en contact se retrouvent enfin sur scène, pour un moment qui s’annonce d’ores et déjà comme un des temps forts du festival.



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications