Événements

Invitation à la bibliothèque de lecture publique à Ségou/ livres, films et concert…
Programme des événements proposés à la bibliothèque de lecture publique du Centre Malick Coulibaly – Ségou, Mali, janvier 2010/ Présentation des nouvelles acquisitions provenant du Fonds Bitchatch/ Projections de films/ Débat littérature/ Concert…

Français

Lundi 18 janvier > 15h > Bibliothèque de lecture publique Centre Malick Coulibaly. Ségou.

Le 18 janvier 2010:

15h > Présentation des nouvelles acquisitions de la bibliothèque de lecture publique, en présence de Daphné Bitchatch, créatrice du Fonds de bibliothèque Bitchatch et de Pierre Djiré, Bibliothécaire à Ségou.

16h > En présence de la réalisatrice projection du film réalisé en Colombie par Valentina Canavesio : « Biblioburro – Une bibliothèque à dos d’âne » 2009, D.P : Silas Hagerty, Production AYOKA, musique « El Mochuelo » d’Adolfo Pacheco.

Luis Soriano, enseignant de l’école primaire à Gloria, parcourt sur son âne les vallées de la Colombie, apportant des livres aux enfants vivant loin de la ville. Luis Soriano croit à l’ouverture vers le monde extérieur par la lecture, il veut informer les enfants de leurs droits, ouvrir leurs imaginaires, ainsi les rendre libres pour s’opposer à la violence qui sévit en Colombie.


Samedi 23 janvier
15h > « La gardeuse des ânes » Projection en présence de la réalisatrice, du documentaire de Melanie Gärtner, réalisé à Ségou en janvier 2009 avec Colette Leclerc. Chaque lundi – jour de marché à Ségou, Colette Leclerc se positionne à un carrefour. Parée d’un chapeau de soleil et d’un petit fouet elle offre une forme de théâtre de rue à laquelle tout le monde participe. Colette Leclerc tente avec cette performance de lutter contre la maltraitance que certains impliquent aux ânes.

16h > Projection du film « Bogolan – c’est tout pour moi ! » réalisé à Ségou par Anna Deutschmann, Melanie Gärtner, Petra Lueken, assistante Coumba Ly, musique Habib Koité/ 2009. « Bogolan – c’est tout pour moi ! » ouvre les portes de quatre ateliers de bogolan à Ségou. Véritables lieux de rencontres, on s’y rend non seulement pour acheter les textiles mais aussi pour parler, échanger des récits, apprendre les codes visuels et les motifs artistiques, qui témoignent ici du métissage culturel de l’Afrique. Ce film nous invite à rencontrer des artisans, marchands, apprentis et formateurs, alliant savoirs traditionnels des techniques anciennes à l’art contemporain, jusqu’au marketing actuel. Les trois cinéastes ont tourné avec engagement ce merveilleux film sur Ségou, ma ville natale. Ce film montre de laborieux et créatifs artisans de bogolan au travail et donne une image réaliste de la vie quotidienne. Dr Mohamed Laabi Diallo/ Université Bamako. « Trois brillantes chercheuses projetèrent de tourner un film. Le résultat est un hymne à l’anthropologie. Regardez vous-même » Professeur Mamadou Diawara/ Goethe- Universität Frankfurt am Main.

Lundi 25 janvier
15h > Entretien avec Ousmane Diarra, écrivain
Un entretien réalisé avec Ousmane Diarra et Daphné Bitchatch en février 2009 sera présenté, essentiellement sur le livre  » Pagne de femme » publié en 2007/ Ed : Continents Noirs/ Gallimard.  » Quand s’entrouvre un pagne de femme, un flot de désirs et de paroles nous submerge ; quand s’ouvre ce roman, c’est une crue pleine d’humour, de violence et d’espoir malgré tout, pleine d’autodérision qui nous ballote jusqu’au vertige dans notre condition humaine… » Ousmane Diarra nous parlera de son écriture, de ses combats, de son lieu de vie et de travail le Mali. Les étudiants de l’E.S.P- Ecole secondaire polytechnique, organiseront la rencontre avec l’auteur, ils proposeront au sein de leur établissement un débat ouvert en exprimant leurs lectures de son œuvre.


16h30 > Projection du film CATEDRAL, réalisé à Mejorada del Campo/ Espagne, par Aliocha, et par Alessio Rigo de Righi, 2009.CATEDRAL s’approche silencieusement de l’œuvre de Justo Gallego Martínez. « J’ai décidé de construire, sur un terrain de labour, une œuvre à offrir à Dieu. A l’exception de quelques aides ponctuelles, j’ai tout fait tout seul. Je ne suis ni architecte, ni maçon. Il n’existe pas de plan du bâtiment ni projet officiel, tout est dans ma tête. » (Justo Gallego Martínez)




17h30 > Concert Pédro Kouyaté

Pédro Kouyaté dont certains d’entre vous ont pu apprécier les talents d’acteur et de musicien, dans le film « Foly » de Sophie Comtet Kouyaté, projeté ici l’année dernière, vous interprétera son répertoire de chants. Il vous entraînera à la découverte de son univers, poétique et sensible, mélange de traditionnel et de créations contemporaines. Ce concert sera aussi l’occasion de découvrir comment un musicien peut utiliser le Kamélé N’Goni, (instrument des chasseurs) à sa façon, en défiant les règles, pour obtenir une musique tout à fait inédite.



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications