Événements

Congophonies Cha Cha
A l’occasion des 50 années d’indépendance de la République démocratique du Congo et des 40 ans de Francophonie (O.I.F. : rencontre, tables rondes, archives cinématographiques et productions contemporaines de la création théâtrale et fête musicale!

Français

A l’heure où la Francophonie fête ses quarante années d’existence, comment ne pas mettre en évidence le plus grand des Etats francophones au moment où il va célébrer les cinquante années de son indépendance, à savoir la République démocratique du Congo.

Après une rencontre initiatique le 15 février autour de la place du Katanga dans l’histoire du pays, nous verrons se succéder, du 15 au 20 mars, des tables rondes retraçant l’histoire de ce continent intérieur, des archives cinématographiques et des productions contemporaines de la création théâtrale et, enfin, bien sûr la fête, musicale comme il se doit.


RENCONTRES HISTOIRE, LITTERATURE, POLITIQUE


> 15 mars – 18 h
Patrice Lumumba, l’homme charnière entre colonisation et décolonisation

Soirée animée par Colette Braeckman (écrivaine, journaliste au quotidien Le Soir et Alain Bérenboom (écrivain et avocat), avec : Claude Nemry, écrivain ; Ludo de Witte, sociologue ; Jean Omasombo Tshonda, docteur en sciences politiques à l’Université Libre de Bruxelles (U.L.B.) et chercheur au Musée Royal de l’Afrique Centrale et Lye Mudaba Yoka, écrivain.

> 17 mars – 18 h
La circulation des œuvres et des idées dans le Congo d’aujourd’hui

Soirée animée par Colette Braeckman (écrivaine et journaliste au quotidien Le Soir), avec Henri Mova Sakanyi, ambassadeur de la République Démocratique du Congo au Bénélux et auprès de l’Union européenne, écrivain ; Marie-Soleil Frère, chercheur à l’Université Libre de Bruxelles (U.L.B.) (presse et démocratie en Afrique francophone) ; Julien Kilanga Musinde, directeur des langues et de l’écrit à l’Organisation Internationale de la Francophonie (O.I.F.) ; Jean In Koli Bofane, écrivain ; Fiston Nasser Mwanza, écrivain et Balufu Bakupa-Kanyinda, réalisateur.


> 18 mars – 19 h
Violences et guerres dans la littérature congolaise


Soirée animée par Alain Berenboom (écrivain et avocat) avec Charles Djungu-Simba, écrivain ; Gérard Adam, écrivain et Jean In Koli Bofane, écrivain et Ramcy Kabuya Salomon, écrivain.


EXPOSITION

> 15 février au 27 mars

Katanga, nouvel eldorado
Présentation de l’exposition de photos prises au Katanga
par Thierry Michel


dans le foyer du Centre Wallonie-Bruxelles (accessible lors des manifestations).


THEATRE

> 15 et 16 mars – 20 h
Africare
Afrique. Icare. Un continent, un mythe.


Mise en scène et conception générale : Lorent Wanson

Le mythe d’Icare. Son labyrinthe. Le dédale de l’Histoire. Des questions qui secouent les Congolais, leurs impasses et leurs rêves. Son envol. La tentation de partir. De s’inventer un monde meilleur. Sa chute.

À partir de récits ancestraux et d’un spectacle, Lorent Wanson traduit la réalité politique, économique et sociale mais aussi humaine de la population congolaise. Pas de message à donner mais des histoires en cascade pour se réinscrire dans la grande Histoire.


CINEMA

> 16 mars – 18 h
L’or noyé de Kamituga
de Yvon Lammens et Colette Braeckman
(2008 – vidéo – 1h10 – version inédite en France)

> 17 mars – 20 h
Trois courts métrages de Balufu Bakupa-Kanyinda, en sa présence

> 18 mars – 20 h
Six courts métrages de jeunes cinéastes kinois

> 19 mars – 18 h
Mizike Mama de Violaine de Villers
(1992 – vidéo – 52 min.)

> 20 mars – 18 h
Indépendance Cha Cha de Jean-François Bastin et Isabelle Christiaens
(2000-vidéo-60min.).

CONCERTS

> 19 et 20 mars – 20 h
Deux soirées musicales et de fêtes, avec chaque soir, Pytshens Kambilo, suivi de Fredy Massamba.

Pytshens Kambilo
Auteur, compositeur, interprète, Pytshens a d’abord accompagné bon nombre de grands noms de la musique congolaise, navigué du ndombolo à la rumba en passant par le jazz, et collaboré avec des musiciens venus d’ailleurs avant de se lancer à corps perdu dans ses créations personnelles.
Depuis dix ans, il cultive son style : une musique afro métissée, qui se nourrit à la fois de ses origines, ses rencontres et ses voyages.
Il y donne une place prépondérante à la guitare acoustique.


Suivi de Fredy Massamba

Entre Afrique et Europe, il partage avec nous ses deux visages et sa double culture. Sa musique est un mélange lisse de soul, hip hop, funk et chants africains. Il chante en kikongo et lingala. Ses paroles nous touchent droit au cœur. Accompagnée d’une batterie, de basse, claviers et percussions qui claquent sur la scène, sa voix incroyable est un instrument à elle toute seule.



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications