Événements

La bataille d’Alger de Gillo Pontecorvo
À l’occasion de la création de la pièce IL ETAIT UNE FOIS GERMAINE TILLON de Xavier Marchand et dans la continuité du programme Cinéma(s) d’Algérie

Français

(de Gillo Pontecorvo
Avec Brahim Haggiag, Jean Martin, Saadi Yacef)

En 1957, à l’occasion du soulèvement de la population algérienne musulmane par le FLN contre le pouvoir colonial français, les parachutistes français de la 10e division parachutiste du général Jacques Massu, vont essayer par tous les moyens y compris l’usage de la torture de « pacifier » le secteur. Le film retrace principalement l’histoire d’Ali la Pointe et de Yacef Saadi confrontés aux méthodes des parachutistes dans la lutte pour le contrôle du quartier de la Casbah,lors de « La bataille d’Alger »

Le scénario s’inspire du récit de Saadi Yacef, l’un des chefs de la résistance urbaine, acteur et producteur du film, que Germaine Tillion avait rencontré à deux reprises et sauvé de la peine de mort.

Lion d’or à Venise en 1966, il est censuré en France la même année et à nouveau en 1971, pour ressortir en salle en 2004.
Ce film exemplaire sur la guérilla urbaine populaire, a été notamment étudié par les Black Panthers lors de sa sortie, avant de l’être par les militaires du Pentagone se préparant à envahir l’Irak.