Événements

Festival Demandez l’impossible, Printemps des poètes 2010
Poésie antillaise

Français

Daniel Maximin est romancier, poète et essayiste guadeloupéen, une des grandes voix de la poésie caribéenne contemporaine. Il est actuellement conseiller au ministère de l’Éducation nationale, en mission pour les arts et la culture, commissaire en charge de l’année de l’Outre-Mer.

Mercredi 17 mars

– 13h30 / Université Bx 3, Auditorium Maison des étudiants
Rencontre avec l’auteur ; passeur : Mme Chancé

– 18h / Musée d’Aquitaine / Conférence « Mémoire et identités aux Antilles »
En quoi la mémoire de l’esclavage nourrit l’histoire des résistances pour forger les identités antillaises d’aujourd’hui.

– 22h / Café Opéra / Concert-spectacle « Connivences antillaises »

Musique de et avec Alain Jean-Marie / piano // Texte de et avec Daniel Maximin / récitant
Ces deux Guadeloupéens sont réunis pour un duo à voix et à mains nues où les mots de l’un résonnent sur les musiques de l’autre.

A propos du musicien : Alain Jean-Marie incarne mieux que quiconque la classe du jazz, mettant son talent au service des plus grands, de Chet Baker à Lee Konitz. Il enregistre des albums sous son nom, dont cette suite baptisée « Biguine Reflections » où il cherche et trouve la note bleue dans les mélodies créoles.

Jeudi 18 Mars / Musée d’Aquitaine 20h30 // Spectacle

Salle de la célébration des 150 ans de l’abolition de l’esclavage
« L’invention des désirades »
Comédiens et musiciens font vivre la poésie antillaise d’aujourd’hui au milieu de la mémoire de Bordeaux, port négrier : « Nous sommes la création de mondes émigrés de la mer et de la fin du monde ».

D’après les textes de Daniel Maximin // Mise en scène : François Mauget
Jeu : Martine Lucciani, Yasmin Bau et François Mauget // Musique de et avec Thierry Oudin