Événements

Festival cinémas d’Afrique – Lausanne – 2010
5e édition avec une trentaine de films de tous genres (fictions, documentaires, publicitaires, court-métrages, animations), projetés à la Cinémathèque Suisse et au théâtre de verdure. En plus: débats – musique – exposition – restauration – ambianceurs.

Français

Back to Africa. À l’heure du bilan des indépendances africaines cinquante ans après, des cinéastes africains répondent indirectement, chacun à sa manière : retours aux sources, constats d’échec, évolutions positives, ouvertures aux influences ou autocélébrations des devenirs.
Notre sélection s’est voulu le reflet de ces multiples pistes ou interrogations.
Back to Africa donc pour cette cinquième édition du Festival Cinémas d’Afrique – Lausanne, qui désormais a acquis sa place d’acteur majeur de la vie culturelle lausannoise.
Près d’une trentaine de films de tous genres (fictions, documentaires, publicitaires, court-métrages, animations), seront projetés à la Cinémathèque Suisse notre partenaire de toujours.
En plein air au Théâtre de verdure, au Cinématographe, ainsi qu’à la Salle des Fêtes du casino de Montbenon,
Nous voulons donner envie de voir les grands bouleversements des sociétés africaines, les modes de vie vrais ou rêvés, les autodérisions, les portraits de personnages singuliers, le temps d’un point de vue, d’une approche originale pour décrire une Afrique de tous les dangers mais aussi de tous les espoirs.
Films, débats, musiques, restauration, rencontres avec les réalisateurs présents, le Festival Cinémas d’Afrique
grâce à ses partenaires publics et privés qui le soutiennent, est heureux de partager et de faire découvrir aux spectateurs de plus en plus nombreux à chaque édition, les choix d’une programmation exigeante et festive, pour un cinéma doté d’une parole forte, artistique, débarrassé des clichés bienveillants qui hélas sont trop souvent les compagnons d’infortune des films africains.
Nous nous réjouissons de vous accueillir et seront à l’écoute de vos suggestions, remarques, soutiens ou rêves, pour une meilleure perception d’un monde qui est aussi notre monde à tous.