Événements

Malick Sidibé et Baudouin Mouanda
Deux figures majeures de la photographie africaine se font face et se jaugent dans un dialogue des générations

Français

Malick Sidibé, prix de la photographie Hasselblad 2003, Lion d’or de la biennale de Venise en 2007 pour l’ensemble de sa carrière, prix PhotoEspaña Baume & Mercier en 2009, nous vient du Mali en Afrique de l’Ouest où il est né en 1935, avec de magnifiques clichés en noir et blanc pris dans les années 60 à une époque, celle des indépendances, où il photographie la jeunesse « yéyé » qui exhibe ses beaux vêtements en studio et s’amuse dans des surprises parties.

Baudouin Mouanda, primé meilleur photographe édition 2003 de l’Ecole Académique des Beaux Arts et du concours de photographie de deux rives, est né au Congo-Brazzaville en 1981 et a déjà exposé ses travaux lors de la biennale de Dak’art, au Musée du quai Branly (France), lors de la 8ème édition des Rencontres de Bamako en 2009, et tout récemment au Musée Dapper à Paris. Ses travaux sur la « Société des Ambianceurs et Personnes Elégantes (SAPE) », mouvement particulier du dandysme africain qui incarne une mode maniérée poussée à son paroxysme, ont fait merveille.
Partager :