Événements

Bulles d’Afrique 2010
Le Service Culturel du CROUS de Bordeaux Aquitaine organise la 4ème édition du festival Bulles d’Afrique qui se déroulera du 30 novembre au 3 décembre 2010 sur différents sites du domaine universitaire de Talence-Pessac

Français

Bio : Le Service Culturel du CROUS de Bordeaux Aquitaine organise la 4ème édition du festival Bulles d’Afrique qui se déroulera du 30 novembre au 3 décembre 2010 sur différents sites du domaine universitaire de Talence-Pessac
Cet évènement s’axe sur l’influence artistique des cultures africaines sur les différentes formes d’art occidentales.
Ainsi, il sera possible de découvrir le métissage improbable entre le conte africain et le jazz improvisé (Abakar Adam Abaye), la douce alchimie entre le blues et la culture gnawa (Nuru Kane), la puissance des rythmes nigérians croisés au funk et au hip-hop (Rytmetix), la fusion entre tradition et modernité guinéenne (Les Espoirs de Coronthie) ou l’osmose discrète entre danse africaine et chorégraphies contemporaines (Cie Nomade)
Cette démarche prend tout son sens sur un campus universitaire, lieu où vivent et échangent des étudiants issus de nombreuses cultures différentes ; le but du festival étant que ces identités présentes se rencontrent autour d’un même projet artistique.
Gastronomie, danse, conte, concerts, diffusion de films…tout passera dans le shaker du festival, et apparaîtront quelques bulles, pétillantes et enivrantes, bulles de sons et de sens, bulles d’Afrique, bulles d’ici et d’ailleurs…
Renseignements : service.culturel@crous-bordeaux.fr ou 05-56-80-78-28

PROGRAMME

MARDI 30 NOVEMBRE


18h00 – Amphi Siegfried – IEP Sciences Po – Gratuit
(11 Allée Ausone – Pessac – TRAM B arrêt Montaigne Montesquieu)
« Daratt saison sèche »
Film de Mahamat Saleh Haroun (1h32′)
Tchad, 2006. Le gouvernement a accordé l’amnistie à tous les criminels de guerre. Atim, 16 ans, reçoit un revolver des mains de son grand-père pour aller retrouver l’homme qui a tué son père…
La diffusion sera suivie d’une dégustation de mets africains proposés par le groupement des femmes togolaises (GFT 33).

21h00 – Maison des Arts – Université de Bordeaux 3- Gratuit
(esplanade des Antilles – Pessac – Tram B arrêt Montaigne Montesquieu)
« Logiques Métisses »
Spectacle de danse par la Cie Nomade (45′)
Rencontre des corps et du mélange des genres ou comment conjuguer racines africaines, méditerranéennes, hip-hop et langage contemporain. Il suffit peut-être de savoir osciller de l’un à l’autre, tisser des liens. Chaque petit mouvement est une tentative d’approcher l’Autre, de l’apprivoiser pour s’apprendre, se savoir, mieux vivre ensemble…


MERCREDI 1er DECEMBRE

20h30 – Amphi Kastler – Bordeaux 1 – Gratuit
(351 cours de la libération – Talence – TRAM B arrêt Peixotto)

« Sans Mentir »
Spectacle de conte musical par Abakar Adam Abaye (55′)
Sur une musique oratoire aux influences d’Iggy Pop, de Nelson Mandela, des groupes de punk traditionnel africain des années 80, Abakar Adam Abaye, tchadien planétaire, avance porté par une jubilation féroce et communicative. Il est au carrefour des carrefours, des cultures et des hommes, se fout des frontières, des clans et des parkings humains. Il parle, conte, scande en demandant sans cesse, les yeux dans les yeux, « Qui es-tu ? »
Abakar Adam Abaye – histoire / Mathieu Sourisseau – guitare / Pascal Portejoie – percussions

« Un homme qui crie »
Film de Mahamat Saleh Haroun (1h32′)
Le Tchad de nos jours. Adam, la soixantaine, ancien champion de natation est maître nageur de la piscine d’un hôtel de luxe à N’Djamena. Lors du rachat de l’hôtel par des repreneurs chinois, il doit laisser la place à son fils Abdel. Il vit très mal cette situation qu’il considère comme une déchéance sociale.
Prix du jury au festival de Cannes 2010

Org : CROUS / Université Bordeaux 1



JEUDI 2 DECEMBRE


20H30 – La MAC – 5€ (étudiants) / 8€
(4 rue Lucie Aubrac – Pessac – TRAM B arrêt Unitec)

« Le groupe phare de la scène guinéenne ! »

LES ESPOIRS DE CORONTHIE (musique guinéenne)
Plus qu’un groupe, les Espoirs de Coronthie sont un véritable phénomène en Guinée… Quel que soit le lieu où l’on se promène on peut entendre leur musique résonner : dans les cafés, les clubs, à la radio, dans la rue, jusque dans les taxis… S’appuyant sur les instruments et les sons de leur pays (balafon, kora, djembé, bolon, gongoma…), les artistes proposent un groove original dont le succès repose sur la qualité vocale des trois chanteurs. Un spectacle puissant… des artistes généreux… une énergie contagieuse… les « Espoirs de Coronthie » nous présentent en musique et en danse une Afrique sans concession et profondément vivante.

En ouverture : Mohamed Bangoura
Surnommé le « Diable Rouge de Guinée », formé par de grands maîtres tambourinaires, il a longtemps été le plus jeune percussionniste des Grands Ballets Africains de Guinée et l’un des plus talentueux.

Org : CROUS / La Reverb / AGEEBS


VENDREDI 3 DECEMBRE

20H30 – La MAC – 5€
(4 rue Lucie Aubrac – Pessac – TRAM B arrêt Unitec)

NURU KANE & Bayefall Gnawa (blues funk gnawa / Sénégal)
Nuru Kane est à la fois sorcier et musicien. Née d’un savant mélange de traditions africaines telles que le m’balax sénégalais, les chants et rythmes mandingues, soufies ou encore gnawa, et du blues-funk de Keziah Jones, sa musique résonne comme une incantation. Un brassage improbable mais efficace qui prend une dimension explosive sur scène.

RYTMETIX (Afrobeat / hiphop)
Originaires de Tours, ces 9 musiciens rappellent les plus belles heures de l’afro beat de Fela Kuti. Leurs instrumentaux cuivrés s’enrichissent de sonorités singulières (steel drum, n’tama, sabar) auxquelles s’ajoutent des lignes de chant lorgnant allégrement vers le hip hop grâce à MC Miscellaneous. Une véritable machine à danser !

+ DJ set par DJ MARAKATOO (afrobeat)

Org : CROUS / Andromac