Événements

Afrique, en toutes indépendances
Lectures du Monde et Peuple et Culture Marseille vous proposent de débattre de l’histoire et des mémoires mises à mal en Afrique subsaharienne, tout en évoquant la vitalité de ce continent et en questionnant sa créativité littéraire et cinématographique.

Français

Afrique, en toutes indépendances
Objectivement où peut-on arriver lorsque l’on est mal parti ? Encore faut-il que nous reconnaissions que nous sommes mal partis ! Cinquante après nos indépendances, nous ne savons pas encore où nous, nous sommes arrivés. Venance Konan, journaliste ivoirien

Ce projet a germé en lisant le numéro de la revue Riveneuve Continents sorti en mai 2010 sous le titre ambigu Afrique, en toutes indépendances. Antoine de Gaudemar, rédacteur en chef de la revue, a proposé à des écrivains africains de réagir en toute liberté autour des idées d’ indépendance et de 50 ans après. Pluralité d’écritures : des nouvelles, des manifestes ironiques, des fulgurances poétiques…
Les lire, c’est se questionner sur la mémoire des luttes – confisquée ? – sur la stratégie du néo-colonialisme sans territoire, le rôle des élites, les histoires plus personnelles… Et c’est lire le passé à la lumière du présent en donnant place à des artistes africains d’aujourd’hui, écrivains et cinéastes.
Il s’agit aussi de découvrir un peu de la création cinématographique de réalisateurs ou réalisatrices africains. Quels imaginaires et réalités révèle-t-elle ? Dans quelles conditions économiques et politiques se fabrique-t-elle ? Quels en sont alors les tribulations, les détours et les révélations ?
C’est à ces voyages faits de mots, de sons et d’images en question, que nous vous invitons.