Événements

Jacob Diboum & Jean-Philippe Rykiel (jazz/groove/afro)
Le duo Jean-Philippe Rykiel / Jacob Diboum nous livre un univers intimiste « sucré salé « entre improvisation jazz, groove et de musique traditionnelle africaine…

Français

Quand l’inclassable Jean-Philippe Rykiel (piano, claviers) rencontre le singulier artiste qu’est Jacob Diboum (voix, sanza, guitare), il en résulte une musique étonnante de poésie et de tendresse.



JACOB DIBOUM
Peintre, musicien et danseur professionnel d’origine Camerounaise, Jacob Diboum donne des cours de danse et de percussions africaines à la Maison Pour Tous de Sainte Savine et anime des stages de danse africaine dans plusieurs villes. Il a participé à des animations scolaires dans le cadre des projets d’établissement ayant pour thèmes la musique, la danse, la création musicale, la fabrication d’instruments de musique avec différents publics (enfants, adolescents, adultes) ou encore des festivals pour enfants et de théâtre de rue. Jacob Diboum accompagne la classe de danse et anime un atelier de percussions africaines au Conservatoire « Marcel Landowsky « de Troyes.
Auteur, compositeur, multi-instrumentiste et pivot incontournable des groupes du Tam-Tam Brouss Band et Totogo, il chante en bassa (sa langue maternelle) et en français.
http://www.myspace.com/diboumjacob




JEAN PHILIPPE RYKIEL
Jean-Philippe Rykiel apprend le piano en autodidacte dès son plus jeune âge, influencé par Theolonius Monk et Pierre Henry pour l’électronique. Depuis ses premières séances d’enregistrement à juste 17 ans, une insatiable curiosité l’a poussé à multiplier les rencontres et les expériences avec des artistes venus des horizons les plus divers (Lokua Kanza, Salif Keïta, Papa Wemba, le Super Rail Band, Leonard Cohen, Jon Hassell, Catherine Lara, Véronique Samson, Vangelis, Jacques Higelin, Brigitte Fontaine, Marcel Loeffler ou Alexkid…Il coréalise deux albums avec Youssou N’Dour, « Eyes Open » (1992) et « Wommat » (1994) sur lesquels il compose également plusieurs chansons et assure les claviers. La même année, Jean-Philippe Rykiel enregistre avec le Lama Gyurme des chants sacrés tibétains dont il a écrit les arrangements : « Souhaits Pour l’Eveil/The Lama’s Chant » connaît un succès inattendu en Europe (disque d’or en Espagne). Cinq ans plus tard, Peter Gabriel leur propose d’enregistrer à nouveau : « Rain Of Blessings/Vajra Chants » sort sur Real World Records en 2000, suivi de concerts en Europe, Asie et Etats-Unis. Parallèlement à ces nombreuses rencontres, Jean-Philippe Rykiel poursuit une démarche musicale plus personnelle : son album « Under The Tree » en est une éblouissante démonstration.
http://www.myspace.com/jeanphilipperykiel