Événements

Institut Français de Dakar – programme mai

Français

Toute l’actualité du mois de mai à l’Institut français de Dakar !


/ DANSE /
Mardi 3 mai – 21H / Théâtre de verdure
France


Compagnie Mulleras
Traces – 96 détails


« Traces – 96 détails » est un dialogue « corps – image ». Temps suspendu, vertiges, la symbiose de l’image et de la danse nous plonge au cœur d’un cube kaléidoscopique. Toutes les perspectives sont chamboulées, les danseurs se glissent et se fondent tels des caméléons dans des espaces instantanés. La danse joue avec le graphisme et les couleurs. Le spectateur est entraîné dans un univers hypnotique fait de mosaïques lumineuses aux figures variables. La bande son, aussi étrange qu’originale, souligne l’ambiance intime et poétique de ce voyage audacieux. Dans cet espace de tous les possibles, les corps, noyés dans un flot d’images numériques, gardent leur présence charnelle. Une invitation pour un voyage sensoriel et imaginaire à l’esthétique exigeante et parfaitement maîtrisée.
« La Compagnie Mulleras est l’une des plus vives et pertinentes sur le terrain de la création chorégraphique numérique actuelle. » Télérama
Magali Viguier-Mulleras : danseuse, chorégraphe
Didier Mulleras : chorégraphe, danseur, musicien
Séverine Prunera : danseuse
Nicolas Grimal : régie technique

Durée : 50 minutes
Tarif : 3 000 fcfa
Adhérents : 2 000 fcfa



/ DANSE /
Jeudi 5 mai – 21H / Théâtre de verdure
Sénégal

Takapres
Hip-hop, rap & échanges internationaux


Basée en France, l’association Takapres favorise la solidarité locale et internationale, le co-développement au sud, l’économie sociale et solidaire par l’échange (France – Sénégal – Brésil) et la promotion des arts et des cultures. Dans le cadre d’un projet de coopération décentralisée entre la banlieue de Nantes et les communes de Keur Massar et Guinaw Rail, l’association a piloté un échange entre jeunes artistes sénégalais et français, en croisant les valeurs de solidarité, de citoyenneté et de création. Réunis autour d’une passion, d’un état d’esprit, il est maintenant temps pour ces artistes de présenter le fruit de leur collaboration un travail mêlant danse hip-hop, danse sénégalaise, rap et slam. À ne pas manquer !


Tarif : Entrée libre

durée : 1h



/ CONCERT /
Samedi 7 mai – 21H / Théâtre de verdure
France


Bibi Tanga & The Selenites
Cosmic Jazz !


Chanteur musicien français d’origine centrafricaine, Bibi Tanga a grandi entre deux continents et plusieurs cultures musicales. Attiré par le groove sous toutes ses coutures, du falsetto de velours de Curtis Mayfi eld aux épopées funk de James Brown en passant par les mélodies psychédéliques
de Sly Stone, il apprend naturellement à jouer de différents instruments, guitare, basse et saxophone, et danse les claquettes à merveille.
En 2003, son chemin croise celui du Professeur Inlassable, illuminé musical et sorcier de studio avec qui il sort l’album Yellow Gause en 2007. Au cours d’une tournée internationale s’est constitué, autour de Bibi et du Professeur, un groupe : the Selenites qui compose en 2010 l’album Dunya. Cet album aux colorations résolument afro-beat et funk des titres Bê Africa et Shine, aux ambiances de cabaret futuriste sur Bonjour Mon Ami Jean ou à la saveur gouleyante d’un verre de Red Wine. À consommer sans modération !


Tarif : 5 000 fcfa
Prévente : 3 000 fcfa


/ DANSE /
Jeudi 12 mai – 21h / Théâtre de verdure
Sénégal


Alioune Diagne
Blabla


Un solo singulier, empreint d’une profonde mélancolie, qui n’enlève en rien à la beauté sobre de la chorégraphie. Alioune Diagne rend lisible ce qui est inaccessible. Blabla est une façon de rendre visible et volubile la face cachée de nos angoisses et de rêves.

Point d’interrogation

Ce spectacle démontre le talent d’un jeune artiste décidé à sortir des sentiers battus. Autour d’une paire de sandales, Alioune Diagne se métamorphose à l’envie, en points d’interrogations. Il entretien avec la scène un contrat de confiance, il crée du son avec sa danse. Tour à tour drôle, grave ou profondément mystérieux, il n’arrête pas de s’inventer des personnages et de renverser les perspectives.

Tarif : 3 000 fcfa
Adhérents : 2 000 fcfa



Exposition Mots, images et mouvements
En parallèle du spectacle, une exposition constituée de photos imprimées sur du tissu transparent sera installée dans les jardins de l’Institut, avec pour objectif de créer des passerelles entre les disciplines artistiques principalement entre l’image sous différentes formes, le mouvement et le texte.
La Compagnie Diagn’Art organise du 15 au 18 juin 2011, la 4ème édition du festival International Duo Solo Danse à Saint Louis, quatre soirées consacrées à la danse et placées sous le thème de l’eau et de l’élément aquatique. Pour plus d’informations : www.duosolodanse.com


réseau
Kaolack > 10 mai
Ziguinchor > 18 mai
Banjul > 25 mai



/ CONCERT /
Vendredi 13 mai – 21H / Théâtre de Verdure


YORO NDIAYE
Un avant-goût de son prochain album Lamisso


De son vrai nom Mayoro Ndiaye, le natif de Mbacké a attrapé très tôt le virus de la musique, il gravit les échelons petit à petit et rejoint la capitale pour se révéler au grand public. La compilation « Sénégal Folk » lui permet de connaître son premier succès avec le titre « Africa », le style Yoro se dessine alors, entre l’acoustique, le folk et le mbalax. Pourtant, il refuse de se laisser enfermer dans un carcan et affirme sans problème qu’il joue tous les genres musicaux mais avec une coloration acoustique et afro. Même s’il refuse de le dire, il est avant tout un musicien curieux et ouvert à toutes les expériences. C’est avec le Yoonmi qu’il connait ses premières heures de gloire avec la sortie de l’album Bëgg Dem en 2004. Révélation de la musique sénégalaise en 2008, Yoro poursuit sur sa lancée à travers une grande tournée estivale en Europe. L’horizon semble bien dégagé aujourd’hui pour celui qui enchaîne les scènes toujours avec la même énergie !


Tarif : 5000 fcfa
Prévente : 3000 fcfa


/ CONCERT /
Samedi 14 mai
21H / Théâtre de Verdure
Sénégal
Tarif : 5000 fcfa
Prévente : 3000 fcfa

ORCHESTRA BAOBAB
Le rythme de la séduction


Véritable trait d’union entre la tradition et la modernité, l’Orchestra Baobab est, aux côtés de son homologue guinéen du Bembeya jazz, l’un des plus anciens orchestres du continent africain encore en activité et l’un des fleurons de la musique d’Afrique de l’Ouest. Depuis sa fondation en 1971, l’orchestre délivre une musique unique, à la fois luxuriante et mélancolique, qui illustre toute la splendeur et l’authenticité de l’Afrique. Les harmonies vocales répondent impeccablement à la section de cuivres, le tout épaulé par une section rythmique impressionnante. 40 ans après ses premiers pas sur scène et malgré une séparation longue de 15 ans, l’orchestre devance toujours ses contemporains en jouant une musique aux allures de feu d’artifice tropical, à la fois spontanée, profonde et généreuse, un véritable rythme de la séduction, suave comme l’éternité.
Florent Mazzoleni



/ CONFÉRENCE /
Mardi 17 mai – 21h / Théâtre de verdure
France


YVES COPPENS
La petite histoire d’un préhistorien


Passionné par la Préhistoire depuis son enfance, Yves Coppens a commencé sa carrière par des travaux de fouilles et de prospection en Bretagne pendant ses années de collège, lycée et université. Il s’intéresse aux ères les plus reculées de l’Histoire de la Terre : le quaternaire et le tertiaire. Au début des années 1960, il parcourt de nombreux pays africains et asiatiques à la recherche de fossiles et d’indices qui pourraient alimenter ses futures théories sur l’évolution. C’est en 1974 qu’il découvre la plus célèbre des Australopithecus Afarensis, Lucy, avec Donald Johanson et Maurice Taïeb. Tout au long de sa carrière, il s’attache à montrer comment l’acquis a pris le pas sur l’inné, expliquant ainsi pourquoi l’évolution de l’Homme s’est ralentie puis arrêtée depuis 100.000 ans. Yves Coppens a reçu de nombreux prix en hommage à la qualité de ses analyses et à la rigueur de ses travaux scientifiques, qu’il n’hésite pas à remettre en cause à la lumière des nouveaux éléments apportés par ses confrères.

Entrée libre



/ SLAM /
Vendredi 20 mai
21H / Théâtre de Verdure
Tarif : 5 000 fcfa
Prévente : 3 000 fcfa

VENDREDI SLAM SUR LA LUNE !
Dakar, Lille, Port-Au-Prince, Bangui, Douala… sous la même étoile


Né un soir d’ébriété intellectuelle, le Collectif « On A Slamé Sur La Lune » est une troupe de troubadours composée d’artistes dont la matière première est le verbe, poètes et performers qui ont choisi de s’associer pour promouvoir leur art. Très vite, l’idée d’un festival porteur de diversité et de richesse émerge, l’idée d’une scène slam, po-éthique, jeune et dynamique, embras(s)ant le « TOUT-MONDE ». Original, alternatif, décalé et éclectique, l’édition 2011 met à l’honneur des artistes, slameurs et poètes du Nord et du Sud. On A Slamé Sur La Lune revient à Dakar dire « salam », et présenter son nouveau spectacle : Des mots et des Hommes. Une soirée dédiée à la mémoire d’Edouard Glissant, professeur d’espérance.
Des Mots et des Hommes (Slam Poésie, Théâtre, Musique)
« Trois hommes. Trois destins qui marchent. Vers l’éternité tremblante. Collés à la vitre de la réalité, ils content, racontent UNE histoire. Récit po-éthique, traversé par un magma de mots en fusion. Des mots, qui dansent sur des chemins de transe. Des mots qui pansent nos plaies. Et repensent le monde. Des maux et des Hommes, comme vous. Peut-être. Des mots, et des Hommes, juste des Hommes. Qui soignent leurs maux et marchent. Vers une nouvelle région du monde… »
En partenariat avec l’UCAD, Agendakar et la librairie Athena



/ CONCERT /
Mercredi 25 mai – 21H / Théâtre de verdure
Allemagne


DIE REDNER
Voyage artistique et cinématographique à travers l’Histoire


« Die Redner », littéralement « Les Orateurs », mettent en scène des discours décisifs et marquants prononcés par de grands personnages politiques de l’Histoire. Lors de leurs performances, les artistes mettent en relation un discours original avec un concert live et des projections vidéo : le cinéma, la musique et les thèmes politiques sont ainsi réunis dans un format unique.
Pour leur venue à Dakar, ils ont choisi le discours prononcé par Léopold Sédar Senghor le 22 septembre 1968 lors de la remise du Prix pour la paix des libraires allemands. « Les orateurs » analysent le style et le rythme caractéristique de l’ancien Président, le mette en lumière, tantôt subtilement, tantôt clairement, tantôt avec force, tantôt avec réserve, mais toujours avec humour. Ils étoffent les paroles par le biais de musique et de films, et nous font vivre une expérience sensorielle intense et éprouvante qui ne nous laisse pas sans réfléchir et résonne longtemps en nous.
Oliver Strauch : Composition, batterie
Florian Penner : Film & animation, contrebasse
Claas Willeke : Composition, anches, électronique
Krischan Kriesten : Production audio, synthétiseurs
En partenariat avec le Goethe Institut

Tarif : 5 000 fcfa
Prévente : 3 000 fcfa



/ CONCERT /
Vendredi 27 mai – 21h / Théâtre de verdure
Cap Vert – France


SOIREE CAP VERDIENNE
Saudade, saudade…
Oriazul


Il suffit de décomposer le nom du groupe pour ressentir tout ce que contient sa musique : OR-I-AZUL, Or et Azur, les couleurs du Cap-Vert, le soleil et la mer. La musique de ce groupe sénégalo-capverdien fondé par Daniel Gomes en 1996 s’inscrit dans la culture musicale capverdienne, entretient et modernise ses musiques emblématiques de la culture créole que sont la codera, la morna ou la cola Saõ joaõ. En 2010, leur single « Paz e Amor » a été promu hymne pour la Paix par l’Union Africaine, que dire de plus ?

Jacqueline Fortès

Jacqueline Fortès est née au Sénégal de parents capverdiens. C’est avec sa mère qu’elle apprend le créole du Cap-Vert et l’amour de sa terre d’origine, à travers les histoires, le son de la guitare, du cavaquinho et des mornas qui la plongent dans la Sodade. Cet amour ne la quittera jamais, plus de 30 ans après sa début, son dernier opus « Terra d’nhas Gente » inspire toujours le même sentiment de créolité.


Tarif : 5 000 fcfa
Prévente : 3 000 fcfa




/ CONTE /
Samedi 28 mai – 21h / Théâtre de verdure
France


MURIEL BLOCH
Il y a un monde ailleurs


Collectionneuse d’histoires depuis 1979, conteuse éclectique, Muriel Bloch traque les contes du monde entier, emprunte ses récits à la littérature enfantine et aux traditions populaires. Avec la complicité du musicien Guilla Thiam, elle nous contera des histoires puisées dans son répertoire, un choix de contes venus de l’Europe, du Brésil, de Madagascar, d’Haïti, du Grand Nord, du Japon et bien sûr du Sénégal… Au programme de ce voyage tendre et poétique, une pierre barbue, un sac à soucis, un schmattdoudou, une princesse-jaguar, un œuf d’oiseau de paradis et pleins d’autres surprises !

Tarif : 3 000 fcfa
Adhérents : 2 000 fcfa
Tout public