Événements

Woyzeck on the Highveld – Handspring Puppet Company
Le Woyzeck de la célèbre pièce de Büchner était un soldat allemand du XIXe siècle, celui de la Handspring Puppet Company est un héros noir au coeur de l’apartheid. Un témoignage fort, réunissant marionnettes et film d’animation.

Français

Compagnie sud africaine fondée à Cape Town en 1981 par Basil Jones, Adrian Kohler, Jill Joubert et Jon Weinberg, le Handspring Puppet Theatre doit sa notoriété internationale à sa collaboration avec l’artiste multimédia William Kentridge. Réalisateur de films d’animation au fusain dont il s’inspire pour créer les décors du Handspring, mais également auteur, metteur en scène et scénographe, Kentridge signe en 1992 le fameux Woyzeck On the Highveld, où se mêlent étroitement dessins au noir de charbon et marionnettes en bois sculpté de façon brute. Marquée par l’œuvre de Büchner, Kentridge observe des similitudes entre la colère et le désespoir qui sous-tendent la pièce et l’état de la société sud-africaine de l’époque. En outre, l’aspect fragmentaire et inachevé du texte d’origine, qui laisse une grande liberté d’adaptation, convient particulièrement au travail d’animation qui, par nature, nécessite une trame condensée. Sous la patte de Kentridge, le soldat Woyzeck devient un travailleur émigré dans une ville de Johannesburg en proie à une industrialisation forcenée. A la fois paysage et décor, l’animation dévoile aussi ce qui se passe dans la tête des personnages ou l’objet qu’ils regardent. Plusieurs fois primé en Afrique du Sud et salué lors de nombreux festivals internationaux, le spectacle est devenu depuis un classique du répertoire de la compagnie qui fut présente à Charleville-Mézières dès 1985, pour la 7e édition du Festival. Il sera repris cette année lors du 50è anniversaire du Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville-Mézières, du 15 au 17 Septembre 2011, au Théâtre Municipal.