Événements

La Sorbonne Nouvelle en Avignon
L’Université d’été des Théâtres d’outre-mer

Français

La Sorbonne Nouvelle en Avignon – Universités d’été

Scènes et détours zoologiques


Organisé par le laboratoire Scènes Francophones et Ecritures de l’Altérité (SeFeA) de l’Institut de Recherche en Etudes Théâtrales / Sorbonne Nouvelle, ce colloque sera l’occasion de réunir les chercheurs internationaux qui travaillent sur les cènes contemporaines d’Afrique et des diasporas, ainsi que les auteurs et les artistes des théâtres d’Outre-Mer, autour de diverses conférences et tables rondes.


22 juillet – Les détours animaliers des écritures contemporaines

De Marie Ndiaye à Gaël Octavia en passant par Koffi Kwahulé, Kossi Efoui ou Dieudonné Niangouna, les théâtres d’Afrique, d’Océanie et leurs diasporas sont bien souvent traversés par une poétique animalière héritée de l’oralité. Le bestiaire nourrit l’imaginaire scénique, mais travaille aussi au plan dramaturgique.


23 juillet – Exhibitions zoographiques et scènes contemporaines

Le détour animalier relève aussi dans les théâtres contemporains d’Afrique et des diasporas du dispositif qui convoque l’enclos zoographique des identités d’assignation héritées du regard colonial. La Vénus Hottentote incarne avec force ce détour mémoriel. Lolita Monga, Suzan Lori-Parks, Chantal Loïal, Koffi Kwahulé… sont autant d’auteurs contemporains qui ont rendu hommage à son sacrifice symbolique.

Les après-midi, des tables rondes seront organisées sous le Chapiteau du Off

Evénement | TOMA 2011 |


Conférences de 9h30 à 12h00 à la Chapelle du Verbe Incarné

Tables rondes de 14h00 à 17h00 au Chapiteau du Off

en partenariat avec l’Université Paris-III Sorbonne Nouvelle et le Laboratoire Sefea

Syvlie Perault (Ethnologue du théâtre/Paris III)
Syvlie Chalaye (Sorbonne Nouvelle)
Virginie Soubrier (Paris-Sorbonne)
Syvlie Ngilla (University of Minnesota)
Anaïs Nony (Sorbonne Nouvelle)
Paul Balagué (ENS)
Blodwen Mauffret (Sorbonne Nouvelle)
Stéphanie Bérard (University of Virginia)
Julien Joason (Sciences Po Paris)
Axel Artheron (Sorbonne Nouvelle)