Événements

Représentation de « Big-Shoot » de Koffi Kwahulé
Le THEATRE du jour / le Théâtre de l’Epée de Bois

Français

Big-Shoot

de Koffi Kwahulé



Avec la troupe du THEATRE du jour :
Sándor Csorba et Péter Trembeczki

Direction :
Yazid Lakhouache

Le THEATRE du jour mène depuis 2004, une politique culturelle en Europe Centrale. Des Ateliers de formation d’acteurs à Budapest et à Vienne ont permis d’initier les stagiaires à l’écriture théâtrale contemporaine francophone, d’une part, et d’aborder, d’autre part, les processus de créations artistiques sous la forme généreuse et exigeante de la troupe de Théâtre.
Le français est utilisé comme langue véhiculaire par tous les membres de la troupe.
Toutes nos créations sont présentées lors de notre festival de Théâtre, « Les Frankolorés » à Budapest et à Vienne.
Nos créations « Brasserie » de Koffi Kwahulé, et « Nous étions assis sur le rivage du monde… » de José Pliya furent également présentées en langue hongroise afin de vivre pleinement notre diversité, notre plurilinguisme.
Nos dernières créations « Big-Shoot » de Koffi Kwahulé et « Happy End ! » de Kossi Efoui seront prochainement présentées en langue hongroise afin de continuer notre engagement dans la traduction et la diffusion de dramaturgies contemporaines francophones en Europe Centrale.
En mars 2012, nous présenterons nos prochaines créations lors de la VIII ième édition des « Frankolorés ».



Le spectacle. Itinéraire – quelquefois scabreux – où un bourreau qui a tout à avouer tente d’extorquer des aveux à une victime qui n’a rien à dire. Stan ne dit rien. Stan ne fait rien. Il ne fait que passer. Alors comment l’amener au dérapage qui provoquera sa mise à mort ? Interrogatoire poussé, sévices psychologiques de détraqué, folie et sexualité où le bourreau se fait artiste et offre à la curiosité malsaine de la société le spectacle de son crime.



L’auteur. Koffi Kwahulé est né en 1956 à Abengourou (Côte d’Ivoire).
Son Théâtre est travaillé par le jazz et ce rapport au jazz dépasse largement la simple thématique. Il habite son écriture de l’intérieur et structure la poétique de son théâtre, comme la musicalité de la langue. Son écriture se nourrit d’éléments aussi divers qu’hétérogènes, se déplaçant constamment d’un continent à un autre, traversée par l’oralité, pour aboutir à une somme de cultures.
Ses œuvres sont éditées aux Editions Théâtrales, Lansman, Actes Sud-Papiers, Acoria. Pour la plupart traduites en anglo-américain, allemand, bulgare, anglais, néerlandais, italien, flamand, tchèque, grecque, slovaque, hongrois.

Il est également romancier et a publié aux éditions Gallimard, Babyface (2006), Monsieur Ki, Rhapsodie parisienne à sourire pour caresser le temps (2010).
Budapest, Africultures