Événements

Les expositions d’Haïti en Seine
Photographies : Chantal Regnault/ Installation : Élodie Barthélémy / Art contemporain : Paskal

Français

A l’occasion du bicentenaire de l’indépendance d’Haïti, le collectif 2004 Images organise Haïti en Seine, une manifestation culturelle présentant un festival de films et des expositions. Cette manifestation, organisée avec le soutien de la Maririe de Paris et de l’Ambassade de France en Haïti et qui a pour parrains Hervé Télémaque et Dany Laferrière, se veut le témoignage de la diversité et de la qualité de la culture haïtienne contemporaine.

Du lundi au Samedi de 10h à 18h

Photographies : Chantal Regnault
Après Londres, New York, Los Angeles et Miami, l’oeuvre de Chantal Regnault sera présentée pour la première fois à Paris. Rétrospective des 25 ans de carrière de cette photographe française qui vit entre New-York et Port-au-Prince, cette exposition s’attache à montrer le peuple haïtien dans les différents moments de sa vie et de son histoire. Ses photos, notamment publiées dans le New York Times, Vanity Fair et Géo, sont remarquables de pudeur, et sans jamais céder au misérabilisme ou au voyeurisme Chantal Regnault fait de chaque photo un moment de grâce.

Installation : Élodie Barthélémy
Élodie Barthélémy est l’une des figures montantes de l’art contemporain en France. D’origine francohaïtienne, elle présente régulièrement ses installations, aussi bien à l’étranger (Syrie, Guatemala, Honduras, Sénégal) qu’en France (musée de la Halle St Pierre, Couvent des Cordeliers). L’installation présentée dans le cadre d’Haïti en Seine est spécialement créée à l’occasion du bicentenaire et son point de départ en est la célèbre citation de Toussaint Louverture : En me renversant, on n’a abattu à Saint-Domingue que le tronc de l’arbre de la liberté des noirs; il repoussera par les racines parce qu’elles sont profondes et nombreuses.

Art contemporain : Paskal
Artiste confirmée et reconnue dans son pays, Paskal exposera pour la première fois à Paris. Travaillant essentiellement à partir de pigments naturels issus de la terre des environs de Jacmel et de la récupérations de matériaux comme le bois ou les ossements d’animaux, Paskal entend offrir une réflexion sur les racines culturelles et ethnologiques de la nation haïtienne. Mais au delà de la démarche idéologique, son oeuvre participe avant tout au renouveau esthétique de l’art haïtien.

Cocktail/vernissage 19 octobre 2004 à 18h30


Et Haïti en seine c’est aussi le festival de films écrans d’Haïti (voir par ailleurs dans cet agenda).



Aide et Action et le collectif Image 2004 soutiennent La Relance des Activités Scolaires en Haïti

Devant le terrible drame qui se joue depuis plusieurs semaines en Haïti, le Collectif 2004 images a souhaité profiter de l’occasion qui lui est donnée à travers Haïti en Seine, pour apporter son soutien à l’ONG Aide et Action.
Aide et Action développe depuis de nombreuses années des actions en faveur des populations haïtiennes, notamment celles situées dans le nord du pays. Ces actions sont liées à l’urgence mais aussi et surtout à la durabilité de projets.
Vous pouvez adresser au Collectif Image 2004 vos dons par chèque libellé à l’ordre de Aide et Action.

Haïti vient de connaître une nouvelle tragédie avec le cyclone Jeanne, le 22 septembre 2004. Plus de 200000 personnes ont été touchées.

Ce pays fragilisé voit plusieurs années d’efforts de développement anéanties et la précarité augmenter au sein de sa population : des familles déplacées et privées de sources de revenus, des enfants orphelins et dans l’impossibilité de poursuivre leur scolarité, les infrastructures détruites, le traumatisme psychologique, des difficultés d’accéder aux premiers soins.
Face à ce drame, les populations, paysans et citadins de Dessalines, réunis en un Comité d’Urgence auquel participe Aide et Action, ont mis en place un programme d’urgence pour le département de l’Artibonite.
Ce programme vise à relancer les activités scolaires dans l’Artibonite en réhabilitant et en équipant les écoles, en assurant un accompagnement matériel et psychologique des victimes, en apportant un appui pour les premiers soins de santé, et en soutenant la relance des activités économiques des parents.
Ce projet d’urgence, d’un coût total de 248 000 euros, couvrira 14 communes, bénéficiera à plus de 100500 personnes, sur une durée de 18 mois.
www.aide-et-action.org