Événements

Programme décembre Institut français de Dakar

Français

Tout le programme de l’Institut français de Dakar en décembre !


CONCERT
Vendredi 2 décembre
21H / Théâtre de verdure
Congo / Sénégal

FESTIVAL YAKAAR

Les voix de l’espoir


Saintrick | Nsamina
Grand nom de la musique africaine, ce Congolais d’origine a grandi au Sénégal et a su intégrer son multiculturalisme à sa création artistique. Des percussions congolaises aux rythmes Mbalax, en passant par la batterie métisse, Saintrick et ses Tchielly (éperviers en wolof) nous emportent en plusieurs langues dans leurs combats de tous les jours : l’amitié, la paix et le respect. Un bel élan d’humanité.

Jean Racine | Ivre de son
Jean Racine est le nom que ses parents lui ont donné en l’honneur du poète tragique du 17ème siècle. Prédestiné, il connait une ascension atypique. Enfant du rock et de la chanson, son premier public est celui des rues de Paris où il débarque à 22 ans. Repéré et reconnu grâce aux voies magiques d’Internet, il puise sa mélancolie dans une ambiance funk et un style afro-beat. Du Sénégal de son enfance, il garde la générosité et un incontestable sens du rythme !

Tarif : 3 000 fcfa
Prévente : 3 000 fcfa




CONCERT
Samedi 3 décembre
21H / Théâtre de verdure
Guinée


Bembeya Jazz
50 ans, ca se fête
!

Créé en 1961 à Beyla en Guinée Conakry et élevé cinq ans plus tard au rang d’orchestre national, l’originalité du Bembeya est de mélanger des mélodies de griots retranscrites pour des guitares électriques avec des rythmes inspirés par la rum¬ba zaïroise et la musique cubaine, le tout tonifié par la présence d’une section de cuivres formée au sein d’orchestre de marche militaire. Le Bembeya Jazz est rapidement devenu le groupe favori des guinéens dans les années’60 et’70 et est considéré comme l’un des plus grands big bands africains.
Le retour du Bembeya Jazz National s’effectue avec une poignée de vétérans et quelques jeunes recrues. Fidèle à l’esprit originel du groupe mais dynamisé par cette se¬conde naissance, le Bembeya remporte un grand succès auprès du public et des médias européens.

Fondé par Mamadou Konté en 1978, Africa Fête est un tremplin musical, alliant découverte de jeunes talents et artistes confirmés. Comme chaque année il se tient au mois de décembre à Dakar et en région. Africa Fête va inaugurer cette 11ème édition avec un concert exceptionnel du Bembeya Jazz, à l’occasion de leur 50è anniversaire de carrière.

Sekouba Diabaté : guitare solo, chef d’orchestre
Clément Doré : Saxo ténor
Aboubacar Bangoura : Trompette
Fodé Salifou Camara : Trompette
Abdoulaye Touré : Trompette
Youssouf Bah : Chant
N’Bemba Camara : Chant
Mamady Diabate : Chant
Moriba Kaba : Batterie
Sekouba Diabate : Guitare medium
Sidi Diabate : Guitare rythmique
Sidy Diabate : Guitare Bass
Mohamed Lamine Camara : Tumbas
Siré Diabaté : Manager

Tarif : 8 000 fcfa
Prévente : 5 000 fcfa



DANSE
Mardi 6 décembre
21H / Théâtre de verdure
Espagne


Compagnie MAR GÓMEZ

Rencontre dansée autour de la machine à laver


Une femme de caractère, lunatique et un peu rêveuse. Un prêtre, perdu en chemin qui s’accorde une pause. Et une machine à laver qui fait parfois offi ce de 3e personnage. Voilà les protagonistes de ce spectacle. Deux vies, deux personnalités opposées se mettent à l’épreuve mutuellement et dérivent vers des chemins non-visités, sans direction prévisible.
Ce duo repose sur une bande-son extraite des fi lms italiens des années 60, notamment Nino Rota,
et s’inspire du néoréalisme italien de l’époque. Le mouvement, le geste et l’humour sont les ingrédients de base de cette création qui a déjà beaucoup tourné dans son pays d’origine (d’où elle revient couronnée du Prix Max de la meilleure interprète féminine de danse).

Comédiens : Mar Gomez et Xavier Martinez
Direction artistique : Mar Gomez
Direction chorégraphique : Xavier Martinez

En partenariat avec Cultura Dakar et l’Ambassade d’Espagne

Tarif : 3 000 fcfa
Prévente : 2 000 fcfa



THÉÂTRE D’OBJET
Mercredi 7 décembre
21H / Salle de cinéma
France


La balle rouge

Une histoire sans paroles…


La scène s’ouvre sur une balle rouge en suspension. Deux personnages entrent en scène, ils sont surpris et intrigués par cette balle… C’est l’histoire d’une passion amoureuse entre deux personnages qui vont concevoir un enfant.
Tout va pour le mieux dans un monde où la balle est un élément de jeu. Mais un jour, l’ennui s’installe et les parents décident de se séparer. L’enfant, partagé dans un choix difficile, trouve refuge sur la balle rouge synonyme d’amour et de passion. Il fera grandir cette balle au gré de ses émotions pour combler l’espace entre ses parents et enfin… jouer avec le public.

Ce spectacle musical d’objets animés raconte l’histoire d’une passion amoureuse entre deux êtres désirant avoir un enfant. Mais après l’amour, vient bientôt le désamour et la séparation… Une pièce toute en finesse pour expliquer aux enfants le thème délicat de la rupture conjugale.
Télérama

Durée : 40 minutes

Scénario : Denis Garénaux et Franck Jublot
Mise en scène : Franck Jublot
Décor/Objets : Denis Garénaux
Musique : Jacques Trupin

Avec
Marionnettistes : Denis Garénaux et Franck Jublot
Bandonéon : Jacques Trupin

Tarif : 3 000 fcfa
Prévente : 2 000 fcfa



RÉCITAL
Jeudi 8 décembre
21H / Salle de cinéma
Autriche
Tarif : 3 000 fcfa
Prévente : 2 000 fcfa

Récital de musique classique

Avis aux mélomanes


Ce concert de musique classique, en partenariat avec l’ambassade d’Autriche, sera donné par Ismene Weiss, au violon, et Nerina Weiss, au violoncelle. Au programme, des duos de Mozart, Pleyel, Kodaly et des trios de Haydn et Schubert, avec la participation de M. l’Ambassadeur d’Autriche Gerhard Deiss au piano.
Les sœurs Weiss sont des habituées des grandes scènes internationales. Ismene a joué dans de nombreux orchestres en Espagne, Autriche, Colombie ou Norvège. Elle est une spécialiste du violon Hardanger, instrument de folklore de l’Ouest norvégien. Nerina a commencé le violoncelle à 6 ans et a été formée au conservatoire de Vienne. Elle combine ses activités artistiques avec une carrière de socio-anthropologue à Copenhague.
Le temps d’une soirée dans l’intimité de la salle de cinéma, ces deux sœurs virtuoses vont nous offrir un récital qui séduira incontestablement les mélomanes!



DANSE
Mardi 13 décembre
21H / Théâtre de verdure
Espagne


Soirée « d-CLIC +5 & danse numérique »

Regarde

Cette soirée s’inscrit dans la continuité des restitutions des travaux chorégraphiques réalisés en ateliers par Trias Culture depuis 2010 dans le cadre du programme « d-CLIC Danse & outils numériques ».
Organisée en deux parties, cette édition propose deux compositions chorégraphiques : l’une, résultat de l’atelier réalisé à Dakar du 28 novembre au 12 décembre 2011 en collaboration avec Kër Thiossane, le chorégraphe béninois Marcel Gbeffa et des danseurs sénégalais. Cela a été l’occasion d’explorer la valise pédagogique développée par Kër Thiossane et fusionner sur la scène capteurs numériques d’interaction en temps réels, mouvement et logiciels libres.
Et « Solitude Blues » qui est la présentation d’une première étape du travail de recherche autour des rendus et possibilités des différents cameras vidéos (cameras fixes, cameras sans fil et les cameras de surveillance) initie en mars 2011 par Trias Culture à Dakar (Sénégal) et puis à Cotonou (Benin).

Coordination Maria LuisaAngulo – chorégraphe invité Marcel Gbeffa
Une initiative de Trias Culture avec le soutien de l’Organisation Internationale de la Francophonie et en partenariat avec Kër Thiossane et l’Institut Français de Dakar.

Tarif : 3 000 fcfa
Prévente : 2 000 fcfa



CONFÉRENCE
Mercredi 14 décembre
21H / Salle de cinéma

Écrivains de la francophonie à l’honneur

Un événement pour tous les amateurs de littérature !


Créé par la Francophonie en 2001, le Prix des 5 continents permet depuis dix ans de mettre en lumière des talents littéraires reflétant l’expression de la diversité culturelle et éditoriale en langue française sur les cinq continents et de les promouvoir sur la scène littéraire internationale.
Cette année c’est Jocelyne Saucier (Québec) qui a été distinguée pour son roman Il pleuvait des oiseaux. Autour d’elle, nous retrouverons les très talentueux Cheikh Hamidou Kane, Ken Bugul, Nafissatou Dia-Diouf, Felwine Sarr et Dany Laferrière (parrain de la Fildak 2011).
La diversité de ces écrivains francophones et la place qu’occupent leurs œuvres dans la littérature mondiale sont la plus belle illustration de la richesse et de la vivacité de la littérature francophone « en français ». A ne pas manquer !

Avec Jocelyne Saucier (Québec), Cheikh Hamidou Kane (Sénégal), Ken Bugul (Sénégal), Nafi ssatou Dia-Diouf (Sénégal), Felwine Sarr (Sénégal), Dany Laferrière (Haïti)

En partenariat avec l’oif et l’Ambassade de France à Dakar


Tarif : Entrée libre