Événements

Excuses et dires liminaires de Za de Raharimanana

Français

Quelque part au milieu de l’océan, une terre, une île, des rues, des décharges, des plaines immenses et oubliées où se déroulent des tragédies. Quelque part sur une terre où dominent les puissants. Entre le présent et le passé, la mémoire et l’actualité, un temps brouillé où rien ne distingue les faits passés des faits présents. Face à eux : Za, personnage démesuré à la recherche du corps de son fils emporté dans un ruisseau encombré de détritus, le « fleuve de cellophane ». Sa femme est folle, lui-même a connu la prison, la torture. Il invective, demande pardon, s’humilie, s’esclaffe, chante, récite des poèmes : Za, gorgé de barbarie, est réduit à la seule liberté qui lui reste, une liberté immense qu’il brandit dans son désespoir, celle du langage, celle du rire…
Thierry Bedard

les dimanches 22, 29 janvier, 5 et 12 février 2012 à 18h00
grande salle
Plein tarif 15 € – Tarif réduit 10 € (plus 1 € de frais billetterie internet)

Des Ruines, également de Raharimanana
se joue du 18 janvier au 12 février
du mercredi au samedi à 20h00 – dimanche 16h00
Plein tarif 20 € – Tarif réduit 15 € (plus 1 € de frais billetterie internet)

Billets couplés Des ruines…Excuses et dires liminaires de Za
Plein tarif 30 € – tarif réduit 25 €