Événements

BAN
Dans BAN, il est question d'(in)visibilités, de marges, de mises en circulation. Il est question de géographies alternatives et de récits sinusoïdaux.

Français

Les quatre artistes qui investissent les salaisons s’attachent aux lieux ou aux personnes dont les géographies sont floues, les contours fantasmés, les parts ombreuses. David Boureau, Jean-Sébastien Chauvin, Aude Tincelin et Anne Zeitz s’efforcent tous, de manière singulière, visuelle ou sonore, fictionnelle ou documentaire, de dessiner et de donner à voir ce qui peine à se montrer, à se dire et à se raconter.
Centre de rétention, quartiers populaires en rénovation, envoûtement amoureux, le silence se fait fracassant, quand le récit passe enfin le mur du son, de la parole ou de l’image.

C’est donc tout naturellement que BAN s’expose aux salaisons, un espace qui se situe à la fois dedans et dehors, qui aime à faire voir inlassablement – et à jouer occasionnellement avec la rupture de ban.