Événements

Festival International des Musiques et des Arts N’SANGU NDJI-NDJI 2012
8ème édition sur le thème « Pointe-Noire, jeunesse et art »

Français

Organisé par l’espace culturel Yaro, le festival accueil des groupes des musiques du monde d’afrique et d’europe. Autour des concerts plusieurs autres activités professionnelles comme des ateliers, des formations, des conférences,…. sont organisées.

Cette année, le festival recevra des artistes comme Lokua Kanza, Sia Tolno, Nelida, Lexxus Legal, Wassa, Beya Loukoyi, Grand Bassam, Etileine Kinga, Ecoma Gospel,…

LES ACTIVITÉS PROGRAMMÉES POUR L’ÉDITION 2012


a)- Rencontres professionnelles

-Lancement du Réseau Artérial : installation du volet Congo-Brazzaville par le coordonateur Afrique Centrale du réseau ;

-Sous le kolatier : Rencontre des artistes avec les professionnels et responsables d’événements et structures culturelles d’Afrique et de France.

-Coaching : le groupe Lelu-Lelu bénéficiera de l’encadrement artistique et technique du saxophoniste français Jean-Rémy Guédon. Un accompagnement qui incitera ce groupe à travailler selon les exigences
professionnelles actuelles du métier afin de mieux s’armer pour travailler à l’international.

b)- Les concerts

Les concerts se dérouleront sous deux formes : d’abord, les grands concerts qui permettront à une majorité des groupes et des artistes de présenter sur une même scène des extraits de leurs spectacles. Ensuite, les concerts plus intimistes, qui seront des moments de présentation complète des spectacles, des groupes et des artistes invités.

c)- Les animations

Les animations seront des moments de prestations libres. L’occasion sera donnée aux groupes traditionnels de s’exprimer.

d) – Le village du Festival


Il sera bâti au Stade Tata Loboko, dans le 3e arrondissement, à Tié-Tié. Il y aura des stands pour des expositions et des ventes d’objets artisanaux. Les associations œuvrant dans le développement et l’humanitaire pourront aussi profiter de ce cadre pour sensibiliser le grand public. Quelques bars et restaurants seront installés pour les
festivaliers. Le Stade Tata Loboko sera le principal site de réalisation des concerts.

e) – La visite touristique


Dans un souhait d’allier découverte des merveilles naturelles et culturelles des Départements de Pointe-Noire et du Kouilou et écoutes de musiques en acoustique, le Festival réalisera un concert dans un nouveau site : le
Lac Nanga. Aussi appelé Lac aux papyrus, ce site se trouvant sur la route du Cabinda, doit sont nom aux papyrus que les colons avaient planté à une certaine époque afin de produire localement du papier de bonne qualité.