Événements

Festival d’Avignon OFF 2012
Théâtre, conte, danse, poésie,… une sélection de spectacles autour de l’Afrique, des diasporas, de la diversité ou encore de l’identité…

Français

Je suis un prophète, c’est mon fils qui l’a dit ! – Théâtre des Amants –
Il y a des traditions, des religions qui vous marquent dans votre propre chair et qui saignent votre enfance. Ce fardeau que l’héritage de vos ancêtres vous impose, vous habite comme s’il était dans vos gênes. Vous en débarrasser demande un effort incommensurable. Non seulement vous devez vous débarrasser de cette enveloppe invisible contaminée par tant de « certitudes et de vérités » qui vous semblent fausses et étrangères; mais aussi lutter pour vous extirper de l’instinct grégaire. Agir ainsi est l’injure ultime, la pire trahison à la communauté à laquelle vous êtes condamnés à appartenir. Cette communauté qui s’arroge le droit de fabriquer votre identité pour toujours.[Plus de détails ici]

Afrika – Théâtre les Trois Soleils
Eric Bouvron nous emmène tam-tam battant à la découverte des beautés et des coutumes du pays où il a grandi, l’Afrique du Sud.
« Africa » est un événement, une ouverture sur un autre continent, un autre peuple. [Plus de détails ici]


AyitiEspace Saint Martial
Daniel Marcelin est haïtien,ce qui n’est pas une fatalité…Coincé dans un aéroport,il nous joue l’histoire de son pays, de ses héros,de ses tyrans,de ses révoltes,de son peuple… [Plus de détails ici]


CH’UI UNE CHANTEUSE BLACK… blonde, aux yeux bleus… et alors? Théâtre des Beliers –
Comment peut-on s’autoproclamer Reine de la Soul quand on est blonde aux yeux bleus, native du Pas de Calais ? [Plus de détails ici]


Contes Coquins d’AlgérieThéâtre littéraire le Verbe fou
A travers ces contes coquins c’est une autre Algérie que Fahem Abes révèle. Une Algérie suave, drôle, épicée, irrévérencieuse, libre de paroles, chaude, sexuelle, féministe, une Algérie amoureuse… [Plus de détails ici]


DAMAS ! Fragments d’après l’oeuvre de Léon-Gontran DamasChapelle du verbe incarné –
Léon-Gontran Damas, homme de lettres Guyanais (1912-1978) inaugura avec son recueil Pigment, le grand mouvement de la négritude. Sa poésie naît d’un sentiment profond d’appartenance raciale. [Plus de détails ici]


Dans la peau d’un noir, John Howard GriffinThéâtre du Chien Qui Fume
Dans la peau d’un noir est l’histoire vraie de JH Griffin, homme blanc américain, journaliste, qui, en 1959, se transforma en homme noir le temps de vivre et de comprendre la condition d’un noir américain. [Plus de détails ici]


Dans la solitude des champs de coton, Bernard-Marie Koltes – Caserne des pompiers
Deux comédiens, deux musiciens, dans un dialogue impulsif, réactif, jouent une partition faite d’attirances, de violence, d’ambiguïté, de faux-semblants. [Plus de détails ici]


DANSEZ !Chapelle du verbe incarné –
6 chorégraphes (Guadeloupe, Martinique, Nouvelle-Calédonie) [Plus de détails ici]


Drôle d’endroit pour nourrir les chiens, Tarik Noui – Espace Saint Martial-
Un vendeur d’armes, deux clients et des chiens…. [Plus de détails ici]


DS_ le Dehors et le DedansEspace Vincent De Paul – Ile Piot-
Teinté d’un univers sonore et visuel envoûtant, DS est une explosion acrobatique et musicale de questions qui tourbillonnent en chacun de nous: Jusqu’où aller pour plaire, que sacrifier pour séduire? [Plus de détails ici]


En Marge du Cahier, Patrick Chamoiseau – Espace Senghor
D’après  » CHEMIN D’ECOLE  » de Patrick Chamoiseau (Prix Goncourt 1992). On est à la Martinique, dans les années 1960, le maître d’école est raide-piquet dans son déni du créole… [Plus de détails ici]


ExilsLaurette Théâtre –
10 demandeurs d’asile. 12 chants polyphoniques. [Plus de détails ici]


RACE(S)Théâtre l’Esperluette
Et pourquoi l’homme blanc se prend-il toujours pour le Maître du monde ?
[Plus de détails ici]


Ginger JiveLa Parenthèse-
Tour à tour complices ou rivales, le plaisir que ces deux femmes- métisse antillaise et afro-américaine – prennent à s’emparer de ces danses nègres se fait subversif. Elles flirtent avec l’exotisme comme pour mieux s’en défendre. [Plus de détails ici]


Humour NoirEspace Senghor
Saïdou Abatcha s’appuie sur les rumeurs, et à priori, il nous transporte dans un univers de paroles et de proverbes en griot des temps modernes. [Plus de détails ici]


Invisibles, Nasser Djemaï – Théâtre du Chêne Noir –
Martin débarque dans un foyer de vieux travailleurs immigrés pour retrouver la trace d’un père inconnu… [Plus de détails ici]


Jules Verne et le GriotLes Hauts Plateaux –
Le comédien et conteur congolais Hubert Mahela a adapté trois romans de Jules Verne. Adoptant le point de vue des porteurs, il nous fait partager ses doutes et ses espoirs pour le continent africain. [Plus de détails ici]


L’humanité tout ça tout çaThéâtre du Centre – anciennement Le Ring –
Une mère et sa fille. Un passeur. Une frontière. D’un côté le pays en guerre. De l’autre le pays de l’espoir. Un destin de clandestins parmi tant d’autres… [
Plus de détails ici]



Ma MarseillaiseThéâtre des Halles –
Jour du dernier rendez-vous de Noun avant la naturalisation : elle s’y rend à pied, traversant Paris et chantant la Marseillaise. [Plus de détails ici]


Mama tiê, raconte-moi les animauxMaison du théâtre pour enfants –
Petits et grands sont à l’écoute, comme au village le soir au bord du feu. François Moïse Bamba accorde son N’Goni. Tout est prêt, le voyage peut commencer ! [Plus de détails ici]


ODJE BOJE: l’enfant très obéissant mais pas très IntelligentEspace Senghor
SAIDOU ABATCHA nous plonge dans l’univers des contes et légendes africains chargés de leçons de sagesse et de divertissement. [Plus de détails ici]


Pierre et Mohamed – Algérie – 1er Août 1996 – Chapelle de l’Oratoire –
Il y a 16 ans, le 1° août 1996, Mgr Pierre CLAVERIE évêque d’Oran, était assassiné avec Mohamed BOUCHIKHI, un jeune Algérien qui le conduisait à l’évêché. [Plus de détails ici]


Sans patrieThéâtre des Ateliers d’Amphoux –
Le 28 février 2007, les 27 maliens sans papiers travaillant à l’abattoir de porcs de La Cooperl à Montfort-sur-Meu sont arrêtés et expulsés. La population (voisins, collègues, associations…) se soulève pour dire son désaccord et sa colère. [Plus de détails ici]


Un fou noir au pays des blancsthéâtre de l’Alizé –
Une parole autobiographique drôle et féroce de Pie TSHIBANDA sur un sujet bouleversant : celui de son exil forcé de l’Afrique à la Belgique. [Plus de détails ici]


Les Oranges – Petit Louvre
Une tonique traversée de l’histoire algérienne par Aziz Chouaki. Une épopée haute en couleur qui retrace les déchirures, les errements, les espoirs du peuple algérien, son lent et difficile parcours vers la liberté.[Plus de détails ici]


Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran – L’Adresse
A Paris, 1960. Momo, un petit garçon juif de douze ans, devient l’ami du vieil épicier arabe de la rue bleu. [Plus de détails ici]


Sous la peau – Présence Pasteur
Sous la peau est le troisième spectacle qui donne vie à la parole intime dans le cadre du projet France – Maghreb, une histoire qui nous travaille… [Plus de détails ici]


Une valse algérienne – Espace Roseau
oël a été expulsé d’Algérie par les autorités françaises au temps de la guerre,en raison de son amitié pour Mouloud,un garçon qui rêvait de l’indépendance de son pays. [Plus de détails ici]


Nasredine le Hodja : Les pas sages d’un fou ! – Collège de la salle –
Fou pour les uns, sage pour les autres, ce conte animé est une invitation au voyage dans l’univers de Nasredine [Plus de détails ici]


Nasredine le Hodja : N’est pas fou qui veut ! – Collège de la salle –
Les cours intérieures des maisons orientales renferment des secrets que les femmes se partagent. Khadija,l’épouse de Nasredine, et Latifa, la jalouse voisine, se retrouvent comme à leur habitude pour converser et tisser un récit sur les aventures de Nasredine le Hodja ! [Plus de détails ici]


Tam Tam – Centre de Développement Chorégraphique – Les Hivernales. –
Hommage au chorégraphe et anthropologue sénégalais Féral Benga. L’ondulation des corps laisse le spectateur goûter aux influences des danses traditionnelles africaines. [Plus de détails ici]