Événements

Le Temps d’Aimer la Danse – 2012
FESTIVAL DE DANSE DE BIARRITZ

Français

LE TEMPS D’AIMER LA DANSE – DU 7 AU 16 SEPTEMBRE 2012
Festival de danse de Biarritz

Un festival de danse qui fait aimer la danse et qui donne un goût de vacances à la rentrée.

Dix jours durant la ville est au tempo de toutes les danses : hip hop, africaine, indienne, néo classique, contemporaine, jazz. Un festival pour découvrir des compagnies venues d’Afrique, d’Asie, du Moyen Orient, d’Amérique du Sud et d’Europe avec une fenêtre ouverte sur les Pays-Bas dont le Ballet National ouvrira cette nouvelle édition.

51 rendez-vous de danse dont 23 spectacles en salle, des scènes en ville, des répétitions publiques, des performances dans les rues comme dans les bus, des gigabarres sur la plage, une exposition, une programmation cinéma danse, des conférences, des stages de danse, un bal… Biarritz vit au rythme de la danse durant 10 jours.

Une édition ancrée dans la diversité et la pluralité des esthétiques pour mieux partager et prendre le temps d’aimer la danse.


>> EDITO


« La danse est une clef du cœur !
Dans l’existence humaine, le temps d’aimer est, parait-il, le seul moment que l’homme regrette lorsqu’il est passé. Un argument idéal pour ne pas renoncer à cette 22ème édition du festival que Biarritz consacre à la danse. Attendu qu’elle sait tout, dès qu’il s’agit de l’amour, porté par ses ailes, au pouvoir de ses flèches, nous vous invitons à céder à ses charmes les plus doux. Au programme, de la danse sur tous les tons, de tous les styles, de toutes les couleurs, bref l’arc-en-ciel en signe d’alliance. On pourra même s’étonner de se trouver sensible à des plaisirs insoupçonnés. Et puisque l’amour ne compte pas les distances, mais les franchit, des troupes venues d’Italie, d’Equateur, d’Israël, d’Afrique, d’Inde et des Pays-Bas seront parmi nous.
S’agissant du Royaume des Pays-Bas, l’art chorégraphique s’y manifeste sous les formes les plus variées, et ce n’est pas moins de quatre compagnies que nous recevrons pour nous en convaincre. A commencer par le Dutch National Ballet avec un hommage rendu à Hans Van Manen, pour ses 80 ans. S’imposant parmi les plus grands chorégraphes de la seconde moitié du XXe siècle, il est l’un des premiers à avoir allié la danse moderne au Ballet, et nous sommes ravis de pouvoir lui déclarer notre flamme.
Dans un monde de crise, certains Etats n’hésitant pas à sacrifier leurs actifs culturels au nom de la rigueur budgétaire, nous aurons aussi l’audace de faire la fête, pour employer une formule d’Antoine Apponyi, diplomate d’un autre siècle, de « danser sur un volcan ». Avant que des feux d’amour il n’ait plus que la cendre, que nus comme des vers nous dansions un funèbre Sirtaki ? La question mérite d’être posée, puisqu’en ces temps d’austérité, d’aucuns penseront que la danse qui apporte pourtant de merveilleux soulagements n’est qu’un art accessoire, une sorte de colifichet réservé aux beaux jours. Ce qui égale à penser qu’il faudrait aimer plus tard! Comme si l’amour était un créancier à qui l’on pourrait dire : Revenez un autre jour ! Non, le temps d’aimer il ne faut pas le laisser passer. Surtout, si vous admettez comme nous, que la danse est un voyage éphémère vers un pays meilleur, une clef du cœur ! »
Thierry Malandain, Directeur Artistique

>> PROGRAMME


Vendredi 7 septembre


19h – Colisée – Laboratoire de recherche chorégraphique sans frontières (Russie – France / Première Française)
…Dans la lumière de la lune
Une partition dansée à lumière de la lune par les danseurs russes d’Ekaterinbourg, sur les traces de doux rêveurs, Mélies et Cyrano de Bergerac.

21h – Gare du Midi – Dutch National Ballet (Pays-Bas / Première Française)
Grosse Fuge, Solo , Without Words, Frank Bridge Variation
Hommage à Hans van Manen qui, le premier, a su allier danse moderne et ballet. Programme créé pour le festival.


Samedi 8 septembre


19h – Théâtre du casino Municipal – Le Guetteur – Luc Petton & cie
Swan (création pour danseurs et cygnes)Ballet pour cygnes et danseuses : un dialogue volatile et charnel assurément jamais vu.

21h – Gare du Midi – Batsheva Dance Company (Israel)
Hora
La danse d’Ohad Naharin, personnage rebelle et fantasque, ne se raconte pas, elle s’éprouve. Elle touche l’âme, surprend l’œil et excite les sens.


Dimanche 9 septembre

17h – Colisée – (Re)conaissance
Daniel Linehan : Being together without any voice
Cie Amala Dianor : Crossroads
Compagnie Ando : Concursus
Trois lauréats venus de monde de la performance, du hip hop et de la danse classique pour un concours en passe de devenir le passage obligé de toute jeune compagnie.

19h – Théâtre du Casino Municipal – Cie Gilschamber
Liebe Liberté
Corps féminins à la fois idéalisés et sublimés mais aussi stigmatisés et prisonniers du regard, une pièce qui rend hommage à la femme.

21h – Cité de l’Océan, Plage d’Ilbarritz – Malandain Ballet Biarritz
L’après midi d’un faune, Une dernière chanson, Le spectre de la rose, Boléro
Une belle soirée de celles qui donnent le Temps d’Aimer, de celles qui se poursuivent au-delà de l’instant.


Lundi 10 septembre

19h – Colisée- Cie Julien Lestel
Les âmes frères
Étonnant et étourdissant duo sur le double, l’effet miroir de deux interprètes à la carrière similaire au sein de grands ballets européens. Une histoire d’amitié dansée.

21h – Théâtre du Casino Municipal – Gotra Joost Vrouenraets (Pays-Bas / Première Française)
Locked-In
Joost Vrouenraets, la nouvelle génération de chorégraphe néerlandais


Mardi 11 septembre

19h – Théâtre du Casino Municipal – Cie Anne-Marie Porras
Nadir
Du rock (Led Zeppelin, Jeff Buckley, The Cure)du rap et du slam en arabe et français pour les danseurs jazz de la compagnie et les hip-hoppers de Casablanca.

21h – Gare du Midi- Centre Chorégraphique National de Nantes Brumachon-Lamarche (Création)
D’indicibles violences
Création à Biarritz du premier volet de la Trilogie de la Chair. Chaos infernal, fulgurance transparente, 12 hommes s’emparent du plateau. La Gare du Midi va chavirer.


Mercredi 12 septembre

19h – Colisée – Cie Die Donau, Andréa Sitter
La cinquième position, une chronique dansée
Chronique dansée de l’artiste allemande, qui nous plonge dans son parcours de Carolyn Carlson à Pina Bausch.

21h – Théâtre du Casino Municipal – Cie Nayika, Rukmini Chatterjee (Inde-Norvège / Première Française)
Questionings
Rencontre entre la danse classique indienne et le Black Métal norvégien


Jeudi 13 septembre

19h – Colisée – Cie Jant-Bi, Germaine Acogny (Sénégal)
Songook Yaakaar, Affronter l’espoir
La grande dame de la danse en Afrique incarne avec les mots ses échos d’Afrique

21h – Gare du Midi – Centre Chorégraphique National de Caen / Basse-Normandie – Fattoumi/Eric Lamoureux
Just to dance…
Un manifeste poétique et politique. Lumineux. Des danseurs venus du Congo, du Japon, de France, une chanteuse et un musicien pour mettre en danse l’expérience du «vivre ensemble.


Vendredi 14 septembre

19h – Théâtre du Casino Municipal – Korzo Theater (Pays-Bas / Première française)
Jérôme Meyer & Isabelle Chaffaud : Imagine
Ivan Perez : Kick the bucket
Amos Ben Tal : The New Work
Plateforme jubilatoire pour les chorégraphes du Nederlands Dans Theater

21h – Gare du Midi – Introdans (Pays Bas / Première française)
Heartbeat
Nacho Duato : Por vos muero & Cor Perdut
Gaetano Soto : Fugaz
Thierry Malandain : Boléro
Les Pays –Bas dansent les chorégraphes du sud : Nacho Duato, Gayetano Soto et Thierry Malandain


Samedi 15 septembre

11h – Colisée – Cie Divergences (Jeune Public / dès 6 ans)
Le petit chaperon rouge
Le petit chaperon rouge version fantasque. Dès 6 ans

19h – Les Découvertes / Théâtre des Chimères – Cie Elirale (Création)
H.
Les corps dans le verbe sur des textes en basque de Ur Apalategi et Amaia Hennebutte Millard.

21h – Théâtre du Casino Municipal – Spellbound Contempory Ballet (Italie / Première française)
Nafas, Lost for words
La révélation des 20 ans du Temps d’Aimer par la puissance sensuelle et amoureuse de sa danse. L’envoûtement demeure avec des pièces sur le souffle et les mots.


Dimanche 16 septembre

17h – Colisée – Cie Affari Esteri
Lings
Pièce pour 6 danseurs autour de la peau comme une exploration des univers de sensation par Edmond Russo ancien danseur du Ballet de l’Opéra national de Lyon et Shlomi Tuizer, formé à la Batsheva.

19h – Théâtre du Casino Municipal – Compagnie Nationale de danse d’Équateur ( Equateur / Première française
Hervé Maigret : El otro Bolero
Jorge Alcolea : La condicion
Programme autour de la condition de l’homme face au temps et face au travail avec une étonnante version du Boléro.

21h – Gare du Midi – Balletto Teatro di Torino / Matteo Levaggi / Corpicrudi (Italie / Première française)
Le Vergini
Un hommage à la beauté, à son évanescence sur la musique de la Belle au bois dormant.


>>TARIFS


Spectacles au Colisée
– Tarif plein : 16€
– Tarif réduit* : 14€
– Tarif découverte** : 12€

Spectacles au Théâtre du Casino Municipal
– Tarif plein : 35€
– Tarif réduit* : 25€
– Tarif découverte** : 12€

Spectacles à la Gare du Midi
– Tarif plein : 38€
– Tarif réduit* : 35€
– Tarif découverte** : 12€

Abonnements
– 2 spectacles : 20€ par place soit 40€
– 4 spectacles : 16€ par place soit 64€
– 6 spectacles : 14€ par place soit 84€
– 10 spectacles : 12€ par place soit 120€

Toutes les représentations en extérieur (les scènes en ville) sont ouvertes à tous et gratuites.

* Les tarifs réduits concernent les groupes à partir de 10 personnes et les détenteurs de cartes en cours de validité pour l’année 2011-2012 comme Adhérents FNAC, Synergie 2000…

** Les tarifs découvertes concernent les enfants < 18ans, les étudiants < 26ans, les demandeurs d'emploi, les bénéficiaires du RSA, les intermittents du spectacles et les détenteurs de la carte Biarritz 15-20ans ou de la carte Permission de minuit.


>> Renseignements et réservations


– Biarritz culture : 05 59 22 20 21
Site du festival : http://www.letempsdaimer.com
Facebook : http://www.facebook.com/pages/Le-Temps-… 8065003679

– Sur internet :
http://www.letempsdaimer.com
http://www.digitick.com
http://www.biarritz.fr
http://www.fnac.com
http://www.ticketnet.fr

– Office du Tourisme de Biarritz : 05 59 22 44 66

– Office du Tourisme de Bayonne : à l’accueil du lundi au vendredi de 9h30 à 18h30

– Magasins de la Côte Basque : FNAC, Virgin, Carrefour, Leclerc

Biarritz Culture
05 59 22 20 21
BP 30185 – Place des Résistants
64204 Biarritz Cedex
Partager :