Événements

Festival international du Film de Femmes de Salé 2012
6ème édition. A l’honneur : le cinéma argentin. Des films de long métrage représentant la diversité et la richesse culturelles et cinématographiques de la création cinématographique féminine du monde entier.

Français

Invité d’honneur : le cinéma argentin.

Film d’ouverture
* Almanya de Yasmine Samdereli, Allemagne, 2012

Compétition officielle (12 long métrages)

Films en Compétition officielle : 12 longs-métrages
* « Djeca » de Aida Begic, Bosnie-Herzégovine, Allemagne, France, Turquie, 2012
* « L’enfant d’en haut » de Ursula Meier, Suisse, France, 2012
* « Androman, De Sang et de Charbon » de Alaoui Mharzi Az El Arab, Maroc, 2012
* « Rânia » de Roberta Marques, Brésil, 2012
* « Violeta s’en est allée au ciel » de Andrés Wood, Chili, Argentine, Brésil, Espagne, 2012
* « Le secret de l’enfant fourmi » de Christine François, France, Bénin, 2012
* « Asmae », de Amr Salama, Égypte, 2011
* « L’amour et rien d’autre » de Jan Schomburg, Allemagne, 2011
* « Hanezu » de Naomi Kawase, Japon, 2011
* « Ingrid Jonker » de Paula Van der Oest, Pays-Bas, Allemagne, Afrique du sud, 2011
* « Portrait au Crépuscule » d’Angélina Nikonova, Russie, 2011
* « La dernière piste » de Kelly Reichardt, États-Unis, 2011

Le Jury
* Présidente : Aruna Vasudev (Inde), fondatrice du festival annuel du cinéma asiatique de New Delhi
* Fatemeh Motamed Arya (comédienne, Iran)
* Myriam Mézières (actrice et réalisatrice, France)
* Ounie Lecomte (réalisatrice, France / Corée du Sud,
* Abir Sabry (actrice, Egypte)
* Fanta Régina Nacro (réalisatrice burkinabée)
* Selma Bargach (réalisatrice marocaine).


Cinéma Invité : LE CINEMA ARGENTIN
Programme de 4 films de réalisatrices argentines contemporaines

La cienaga de Lucrecia Martel, 2001
Au mois de février, dans les marécages du Nord-Ouest de l’Argentine, la chaleur suffocante se mêle aux pluies tropicales. A quelques kilomètres de la ville de La Ciénaga se trouve La Mandragora, une propriété rurale dans laquelle Mecha, une cinquantenaire, passe l’été avec ses quatre enfants et un mari inexistant. Celle-ci noie son chagrin dans le vin. Tali est la cousine de Mecha. Elle a aussi quatre enfants. Deux accidents vont réunir ces deux familles. Celles-ci devront surmonter les épreuves qui se présentent à elles.

El cielito de Maria Victoria Menis, 2004
Félix, un jeune vagabond de 20 ans, arrive dans un village perdu d’Argentine. À la gare, il rencontre Roberto, un ouvrier au chômage, qui lui offre un travail dans la petite ferme où il vit avec sa jeune femme, Mercedes, et leur fils d’un an à peine, Chango. C’est dans ce cadre isolé, sous le soleil brûlant de la Pampa, que Félix réalise peu à peu la tension quotidienne, violente et muette, dans laquelle ils survivent. Alors que le couple se déchire, une véritable histoire d’amour se tisse entre Chango, l’enfant, et Félix. Ce marginal solitaire trouve enfin un but à sa vie : sauver l’enfant du chaos.

La fiancée errante (Una novia errante) de Ana Katz, 2006
C’était sa proposition à elle : baiser, dormir, marcher sur la plage, louer des chevaux et manger dans des restaurants chics. Avant tout, le but était de passer quelques jours tranquilles, sans dispute, dans une jolie station balnéaire, hors saison. Inès était si excitée qu’elle ne se doutait pas un seul instant que Miguel ne serait peut-être pas du rendez-vous…

Le dernier été de la Boyita de Julia Solomonoff, 2010
Jorgelina qui, l’été en Argentine, avait l’habitude de jouer avec sa soeur dans la « Boyita », la roulotte garée au fond du jardin. Mais cette année, tout est différent : ses parents se séparent et sa soeur, désormais adolescente, devient une étrangère pour elle. Alors Jorgelina part à la campagne en quête de Mario, le fils des paysans voisins. Ensemble, ils découvrent les mystères de leurs identités sexuelles. Un film sur l’éveil, une oeuvre intimiste raconté à hauteur d’enfant.

Regards sur le Cinéma Indépendant : Les 20 ans de l’ACID
Coûte que coûte de Claire Simon, France, 1995
Haut les coeurs ! de Solveig Anspach, France, 1998
Lila Lili de Marie Vermillard, France, 1999
Quand la mer monte de Gilles Porte et Yolande Moreau, France, 2004 – Sélection cannoise
Barakat ! de Djamila Sahraoui, Algérie, 2006 – Sélection cannoise

Panorama – Fenêtre sur le long métrage marocain 2011-2012
« La cinquième Corde » de Selma Bargach, 2011
« Les chiens du village » de Mustapha Khiat, 2011
« Femmes en miroirs » de Saad Chraibi, 2011
« Libre d’aimer » de Abdelhay Laraki, 2011
« Le retour du fils » d’Ahmed Boulane, 2012

Fenêtre sur le court métrage réalisé par des réalisatrices marocaines, 2011-2012
« Au secours Africa » de Zaynab Toubali, 2011
« Quand ils dorment » de Maryam Touzani, 2011
« Les couleurs du silence » de Asmae Al Moudir, 2012
« L’envol » de Naima Bachiri, 2011
« Mannequin » de Hinda Oulmouddane 2011

Projections spéciales
« Militantes » de Sonia Chamkhi, Tunisie, 2012
« La vie des autres » de Bouchra Belouad, Maroc, 2011

Projections de deux autres long-métrages dans le cadre d’un programme d’échange avec nos partenaires du Festival International du Film de Femmes de Salé et le Festival Films Femmes Méditerranée de Marseille (France) et du Salina Doc Fest (Italie) :
Les Roses Noires d’Hélène Milano, France, 2012
Altra Europe de Rossella Schillaci, Italie, 2011

AUTRES ACTIVITÉS
* Forum / Thème : « Actualité et Avenir du Cinéma Indépendant, à l’heure de la conversion numérique »
* Projection d’une sélection de films représentant la génération des jeunes réalisateurs ayant traité des problèmes des femmes au Maghreb et au Machrek.
* Ateliers d’écriture de scénario
* Leçon de cinéma inspirée de Ousama Fawzi, réalisateur égyptien

Hommages
* Posthume : Nouzha Drissi (Nezha Drissi), productrice, fondatrice du FIDADOC à Agadir, Maroc
* Taiseer Fahmy, comédienne, Égypte
* Amina Rachid, comédienne, Maroc
* Fatemeh (Simin) Motamed Arya, comédienne, Militante des droits de la femme et des enfants, Iran

VENUES Les espaces du festival

1- Espace « Hollywood » (900 places).
* Cérémonie d’ouverture ;
* Cérémonie d’hommages ;
* Projection du film d’ouverture ;
* Projection des films en compétition ;
* Cérémonie de clôture avec remise des prix ;
* Projection du film de clôture.

2- Complexe « Said Hajji » à Sala Al Jadida (150 places).
* Projection des films « cinéma invité » ;
* Projection des films des hommagés.

3- Complexe « Menzah » à Ouad Eddahab (450 places).
* Projection des courts métrages marocains 2011-2012 ;
* Projection des longs métrages marocains 2011-2012 ;

4- Grande salle de la mairie de Salé (500 places).
* Projection des courts métrages marocains 2011-2012 ;
* Projection des longs métrages marocains 2011-2012 ;

5- Salle de conférence du Complexe « Dawliz » (300 places).
* Débats des films en compétition officielle ;
* « Forum » ;
* Leçon du cinéma ;

6 – Club scientifique de l’Association Bouregreg
* Ateliers de cinéma

7 – Hôtel « Dawliz »
* Administration du Festival.


Organisation du festival :
Association Bouregreg

Président : Noureddine Chemaou
Directeur du Festival: Abdellatif laassadi

Date de création : 2004


CONTACTS

Président de l’ABR et du Festival :
M. Noureddine Chemaou
Le siége Rue Oued Eddahab Elmanzah 3153 Bettana-Salé Maroc
Téléphone 05 37 78 07 87 / 05 37 78 31 80
Fax 05 37 78 57 42
ass.bouregreg@hotmail.fr

Directeur du Festival :
M. Abdellatif Laassadi
Téléphone 05 37 28 92 52
Fax 05 37 78 57 42
Téléphone 06 61 29 98 89 / 06 61 22 89 14
a.laassadi@ccm.ma

Directeur de l’Association Bouregreg :
M. Rachid Zelou
Téléphone 05 37 78 07 87 / 05 37 78 31 80
Fax 05 37 78 57 42
ass.bouregreg@hotmail.fr
Razel1951@gmail.com

Assistante directeur du Festival :
Mlle Hassania Raho
Téléphone 05 37 28 92 46
Fax 05 37 78 57 42
Téléphone 06 63 29 43 35
hassania_raho@yahoo.fr

Assistante directeur de l’Association Bouregreg :
Mme Adra Ezzwaoui
Téléphone 05 37 78 07 87 / 05 37 78 31 80
Fax 05 37 78 57 42
Téléphone 06 61 47 45 95
ass.bouregreg@hotmail.fr