Événements

Programme de l’IFS Dakar – Octobre 2012

Français

Retrouvez toute la programmation détaillée de l’IFS Dakar

CONCERT – Jeudi 4 octobre
21H / Théâtre de verdure – Allemagne / Côte d’Ivoire
Tarif : 5 000 fcfa – Prévente: 3 000 fcfa

GLOBAL MUSIC ORCHESTRA

Mike Herting, Djiby Diabaté & friends

C‘est l’histoire d‘une rencontre entre deux mondes, deux artistes qui, une fois montés sur scène, ne forment plus qu’un. Issu d’une famille de griot traditionnelle, Djiby Diabaté fait aujourd’hui partie des rares musiciens à maîtriser le double balafon chromatique. Il forme avec le pianiste Mike Herting un duo étonnant. Toujours à la recherche de nouveaux partenaires, le musicien allemand considère la musique comme un vecteur essentiel de rapprochement entre les peuples. Leur collaboration a été l’une des révélations du festival Jazz à Saint-Louis 2012 tant et si bien qu’ils ont décidé, pour notre plus grand plaisir, de la prolonger. Mike Herting et Djiby Diabaté proposent une musique très dynamique, une envolée vertigineuse de notes qui propage une ambiance particulière, entre Afrique et occident. La parfaite composition de sons des deux instruments, le clavier et le balafon, offre une fantastique harmonie, comme si le meilleur de chaque univers avait fusionné, une rencontre musicale dont il y a beaucoup à apprendre !

Un évènement organisé en partenariat avec le Goethe-Institut et l’Ambassade d’Allemagne

CONCERT – Mercredi 10 octobre à 21H – Théâtre de verdure
RDC / Guinée
Tarif : 5 000 fcfa – Prévente : 3 000 fcfa

Elie Kamano & Maryse Ngalula

Kinshasa et Conakry à l’unisson !

Tous deux lauréats des *Visas pour la création 2011, Maryse Ngalula et Elie Kamano sont originaires de régions musicales différentes.
Maryse Naglula, qui s’est d’abord distinguée par son combat pour la protection de la femme, s’est construit une identité musicale forte et originale en basant sa musique sur les rythmes traditionnels de la RDC qu’elle a enrichis de blues, de jazz et d’autres sonorités africaines telles les musiques Zulu. Elie Kamano est une étoile montante de la nouvelle génération afro-reggae. Après un passage par le Hip Hop, il fait le choix du reggae, influencé par son aîné Tiken Jah Fakoly qu’il rencontre en Côte d’Ivoire. Très vite adulé dans son pays à la sortie de son album « Parole de fou », celui qu’on surnomme « Général Kamano » en référence à son combat contre les dérives politiques, impose un reggae intense, caractérisé par sa voix mélodieuse et ses paroles. Croisant talent, voix et musique, Maryse Ngalula et Elie Kamano vous feront dévouvrir les ambiances de Kinshasa et de Conakry !

Résidence à l’Institut Français du 15 au 25 septembre

DANSE – Samedi 13 octobre – 21H / Théâtre de verdure
Sénégal / Madagascar
Tarif : 3 000 fcfa – Adhérents : 2 000 fcfa

TANA APPELLE DAKAR

Deux capitales, deux extrémités, un continent

En 2008, la compagnie malgache Rary est invitée à participer au festival Kaay Fecc, la rencontre avec Jean Tamba et son équipe de la 5ème dimension est brève mais marquante. Trois ans plus tard, ce sont les sénégalais qui se rendent à Antananarivo pour prendre part à la 4ème édition de Labdihy (Laboratoire international d’écriture chorégraphique) sur le thème du patrimoine chorégraphique. Nait alors l’idée d’une collaboration artistique autour de cette création Tana appelle Dakar.
Malgré l’avènement des nouvelles technologies, il subsiste au plus profond de chacun un groove qu’il a hérité de ses aïeux. Cet héritage fait que les frontières, les distances, les différences naturelles ou cultivées se désagrègent quand les corps, les rythmes et les cultures se rencontrent. Tana appelle Dakar prend sa source dans le tempo de la vie quotidienne pour s’envoler vers un souffle rythmé qui réduit en cendres le rouleau compresseur de la standardisation de nos vies en voie de développement…

Avec le soutien de l’Institut Français de Paris, en partenariat avec l’Institut Français de Madagascar, ArtsMada et le grand théâtre national
Collaboration entre les compagnies 5ème dimension (Sénégal) et Rary (Madagascar)

CIRQUE / DANSE – Mercredi 17 octobre – 21H / Théâtre de verdure
Sénégal
Tarif : 5 000 fcfa – Prévente : 3 000 fcfa


SENCIRK
Chiopite
L’association Sencirk’ apporte aux enfants défavorisés une éducation corporelle et artistique autour de la rencontre et de l’épanouissement dans l’univers du cirque. La culture comme outil d’intégration sociale, la rencontre et l’échange avec l’autre pour état d’esprit, le cirque comme support pédagogique, Sencirk offre aux jeunes adolescents un cadre d’expression qu’ils saisissent avec une énergie débordante. Avec une force créative surprenante, ils ont monté, à la manière de professionnels accomplis, un spectacle plein d’émotion et de partage, une pièce de cirque 100% sénégalaise.
Les espiègleries d’Ibrahima l’emportent de son mode de vie en brousse vers les rues agitées de Dakar. Les différentes péripéties et rencontres forgent la personnalité d’Ibrahima. Ce spectacle retrace le vécu de Modou Fata Touray, un pensionnaire de l’Empire des enfants, devenu aujourd’hui formateur et artiste de cirque avec l’association Sencirk.


CONCERT – Samedi 20 octobre – 21H / Théâtre de verdure
Sénégal
Tarif : 5 000 fcfa – Prévente : 3 000 fcfa

SHULA & LE RAMATOU BAND

L’étoile montante !

C’est à l’âge de 11 ans, en écoutant la voix d’Aretha Franklin sortir du transistor de son grand-père, que Shula a compris ce qu’elle voulait faire dans la vie : chanter ! Depuis, sa guitare en bandoulière, elle explore, depuis son Rufisque natal, les musiques du monde. Révélée au public à 14 ans grâce à son duo Yaye Amy avec Ousmane Diallo dit Ouza, elle voue depuis toujours une admiration à la griotte Adja Khar Maye Madiaga à qui elle rend hommage à travers ses chansons. Auteur, compositeur, femme engagée qui milite pour le respect des droits des enfants et des femmes, on retrouve dans le répertoire de Shula des chansons qui bercent, éduquent, éveillent, caressant le rêve d’une Afrique debout dans un monde meilleur comme en témoigne son dernier single Jammi Réew (paix d’un peuple). Avec une voix suave, par moment grave, elle nous rappelle toutes les grandes voix de la chanson sans en imiter aucune. Si vous ne la connaissez pas encore, ne manquez pas l’occasion de découvrir en acoustique cette artiste pleine de talent !

DANSE – Mardi 23 octobre – 21H / Théâtre de verdure
Sénégal / Etats-Unis
Tarif : 3 000 fcfa – Adhérents : 2 000 fcfa

ATELIERS AEX CORPS

Regards croisés

La place des femmes dans la création contemporaine s’impose désormais dans le paysage artistique Sénégalais. La présence de quatre danseuses sur scène pour ce spectacle ne réaffirme qu’un peu plus ce qui est aujourd’hui une réalité culturelle. Dans le cadre des ateliers AEXCorps, l’association 1er Temps propose une pièce, fruit d’une résidence et d’un atelier technique sur la composition chorégraphique contemporaine menés sous la direction artistique de la chorégraphe américaine Kathleen Hermesdorf. Célèbre pour son travail basé sur l’improvisation, la chorégraphe a développé
une démarche particulière qui favorise l’interaction entre la musique et la danse. Basée à San Francisco et membre de la Bebe Miller Company depuis 2002, elle se produit et anime des ateliers à travers le monde. Au cours de ce mois de travaux au Sénégal, la chorégraphe a travaillé avec les danseuses sur les confrontations d’idées, de points de vue et de personnalités pour une expérience humaine et artistique originale.

Partenaires New York Lives Arts, Ambassade des États-Unis au Sénégal
Remerciements Centre culturel Blaise Senghor, Institut Français du Sénégal

THEATRE – Jeudi 25 octobre – 21H / Théâtre de verdure
France / Congo
Tarif : 3 000 fcfa – Adhérents : 2 000 fcfa

LA DERNIERE INTERVIEW

Dialogue imaginaire entre Dieudonné Niangouna et Jean Genet

Casser l’ordre, ne pas entrer dans la norme, rester irrécupérable, même pour les causes qu’il aura défendues, comme la cause palestinienne ou l’indépendance de l’Algérie : voilà ce qui ressort de la Dernière interview de Jean Genet, donnée à Nigel Williams pour la BBC pendant l’été 1985. Lors de ce face à face, Genet inverse les rôles : il devient l’interviewer en même temps que l’interviewé.
En meneur de jeu, il écrit oralement sa propre interview, questionnant sans cesse la fonction de celui qui interroge et de celui qui répond… Auteur et acteur congolais, Dieudonné Niangouna s’inscrit dans ce dialogue. Prend alors naissance sur le plateau une conversation imaginaire entre les deux auteurs, entre performance théâtrale et installation visuelle et sonore. Dieudonné Niangouna joue le rôle de Genet et répond aux questions de Catherine Boskowitz dans le rôle de Nigel Williams. Il ne se prive pas pour opérer de fréquents décrochages, commenter les réponses de Genet ou parler en son nom propre, dressant ainsi un portrait éclaté de Genet et de lui même, confrontés ici et maintenant, à la traversée du monde et du théâtre.

RECITAL BAROQUE – Mardi 30 octobre – 21H / Salle de cinéma
France
Tarif : 5 000 fcfa – Prévente : 3 000 fcfa

THIERRY GREGOIRE

Airs de cour

Le chanteur Thierry Grégoire vous fera découvrir un répertoire exigeant et magnifique écrit pour des voix très rares : celles des contre-ténors. Il sera accompagné, pour cette évocation du premier baroque, par Elena Andreyev au violoncelle baroque et Hugo Sanches au théorbe. Thierry Grégoire nous offre un florilège vocal des plus beaux airs de cour français, anglais et italiens, l’essence même de la musique baroque dans sa finesse, sa variété et sa forme la plus épurée. Ce programme exceptionnel traverse le 17ème siècle, des premiers frémissements baroques de Monteverdi jusqu’au faste de Marc-Antoine Charpentier, évoquant tour à tour Mantoue, Venise et Versailles.
Voix prometteuse à la tessiture rare et recherchée, Thierry Grégoire a été propulsé dans l’orbite baroque par une série de 350 représentations du Bourgeois Gentilhomme de Molière et Lully à la Comédie Française.


PERFORMANCE MULTIMEDIA – Mercredi 31 octobre – 19H / Salle de cinéma
France / Allemagne
Tarif : 3 000 fcfa – Adhérents : 2 000 fcfa

POUSSE TOI DE MON SOLEIL


Une expérience sonore et visuelle


Pousse-toi de mon soleil ! est un spectacle surréaliste et onirique mêlant musique et théâtre de projection. Véritable performance musicale où se télescopent des marionnettes animées, ce spectacle immerge petits et grands dans un monde enchanté. Né de la collaboration entre le compositeur et musicien improvisateur français Serge Adam et le plasticien et illustrateur allemand Martin Haussmann qui fait dialoguer, à l’aide de rétroprojecteurs, des marionnettes de papier créées en temps réel. De « la luciole qui explose sous les tonnerres du feu d’artifice » aux trapézistes qui « se nouent et se dénouent autour du baobab », les histoires à la tonalité surréaliste se succèdent. Le dessinateur devient alors véritablement acteur, sans manipulations numériques, et fait naître un théâtre de projection inspiré et éphémère, en lien avec la musique. Une rencontre à dévorer des yeux et des oreilles!