Événements

Bonga
Figure de proue de la musique angolaise

Français

Il y a trente ans, Bonga entrait dans l’histoire de la musique avec « Angola 72 » : Un disque de résistance, habité par une voix rauque et une tristesse subtile. Ayant dû fuir son pays, il est devenu en exil un leader du Mouvement Populaire de Libération de l’Angola et un athlète recordman du 400 mètres. Après 30 albums à son actif, le parrain du blues de l’Afrique lusophone revient au devant de la scène avec un nouvel album : « Hora Kota ». La musique du chanteur angolais navigue maintenant vers les rythmes latinos : un accordéon mélancolique, des percussions au groove chaloupé, une guitare ensoleillée, des textes doux-amers et cette voix éraillée faussement indolente. Tout ici rappelle Cesaria Evora et le mythique « Sodade », traditionnel que Bonga fut le premier à enregistrer dans les années soixante-dix. Dynamique et enjouée, sa musique a l’art de vous soulager les bleus à l’âme.