Événements

Le bal de l’Afrique enchantée
Soro et Vladimir, les deux compères de l’émission de Radio France, L’Afrique enchantée, ont monté un orchestre de bal, avec les Mercenaires de l’ambiance, pour interpréter les chansons qui ont le plus fait danser l’Afrique ces trente dernières années.

Français

C’est un rendez-vous comme seule la radio peut en enfanter : tous les dimanches après midi, à l’heure où l’on regrette d’avoir accepté une troisième part de gigot lors du repas familial qui vient de se conclure, les voix de Soro et Vlad nous plongent dans un monde peuplé d’histoires aussi surréalistes que vraies. Ils nous emmènent
à la rencontre d’un peuple qui sait aborder ses problèmes en chantant et les oublier en dansant. Enfin et surtout, ces deux gars-là nous permettent de penser un continent que nous croyions connaître parce que nous en avions vu des images.

L’Afrique enchantée, bien plus qu’une émission, dispose désormais de ses Mercenaires de l’ambiance, un gang de onze musiciens redoutables, capables de passer avec aisance d’une sensuelle rumba congolaise à un bikutsi uptempo, d’un classique du high-life ghanéen à un hymne de l’afrobeat nigérian. Présents sur scène, Soro et Vlad
font ce qu’ils savent faire de mieux : raconter. Avec de simples mots, ils vous transportent de ville en ville, de club en club, dans les lieux-mêmes qui ont vu naître ces hymnes à la danse. On bouge, on transpire, on rit beaucoup.
Deux heures plus tard, on a perdu quelques grammes, oublié le gigot et des tas de soucis finalement futiles, et appris beaucoup sur une culture hypnotisante. Bienvenue au Bal de l’Afrique enchantée.