Événements

Le chant du semah alévi
La tradition religieuse alévie est née en Asie centrale et s’est développée en Anatolie. À la fois mystique et humaniste, elle se fonde sur la foi en Dieu, la prophétie de Mahomet, la sainteté de Ali et la quête de la vérité dans le coeur de l’Homme.

Français

Ce concert présente une autre réalité de la tradition musicale alévie aujourd’hui, celle d’une société urbaine fascinée par les mélodies des semah et leur sagesse poétique. De famille alévie par sa mère, Armağan Elçi est une interprète réputée des chants de tradition anatolienne et en particulier des semah alévis qu’elle a appris lors de ses collectes à travers la Turquie.
Car Armağan Elçi est également ethnomusicologue et professeur à l’université Gazi d’Ankara. Elle sera très simplement accompagnée par Uğur Top au luth baghlama (aussi appelé saz). Cemal Hakiroğlu et Mehmet Şahin, les deux ashik de la communauté de Turhal, participeront également à ce concert, faisant ainsi ressortir le contraste entre la pratique traditionnelle enracinée dans les rituels villageois et une interprétation sur scène qui contribue, à sa manière, à promouvoir ce patrimoine pétri d’humanisme mystique.