Événements

Simplice Ganou, réalisateur et scénariste burkinabé
en tournée du 7 au 19 novembre dans toute la France

Français


Simplice Ganou, réalisateur et scénariste burkinabé a travaillé comme éducateur avec des enfants des rues, Simplice Ganou intègre le Master de Réalisation Documentaire de lʼUniversité Gaston Bergé de Saint Louis du Sénégal en 2010. Il y a réalisé un court métrage documentaire (Un peuple, un bus, une foi). Bakoroman est son premier long-métrage.



Avec le partenariat d’Ecla Aquitaine, Images en bibliothèques a organisé sa circulation dans toute la France. Une occasion rare de le rencontrer et d’échanger autour de son film.




***



Bakoroman

Burkina-Faso / 2012 / 62 mn

Quitter sa famille à sept, douze, seize ans. Partir en terrain inconnu. Apprendre à se droguer, à mendier, à voler, à fuir, se battre, ne plus avoir peur. Ce film fait, de l’intérieur, le portrait de quelques ‘‘Bakoroman ».






PROJECTIONS RENCONTRES

07/11    à la Médiathèque de Boé, (Lot-et-Garonne).

09/11    à la Médiathèque de Gravelines (Nord).

14/11    au Cinéma Le Lux à Cadillac (Gironde).

15/11    à la Bibliothèque d’Aulnay s/ Bois, (Île-de-France).

16/11    à la Médiathèque de Tremblay-en-France, (Île-de-France).

17/11    à la Péniche cinéma, Paris.

19/11    à la Bibliothèque francophone de Limoges.




***



     Pour la 14e édition du Mois du film documentaire, l’Afrique est mise à l’honneur avec une sélection de films africains et la venue de plusieurs réalisateurs.



     Le Mois du film documentaire a fait le choix de cet éclairage afin de montrer la richesse et la diversité de la création africaine. Une création croissante et foisonnante qui témoigne du talent de leurs auteurs et des regards sensibles et lucides qu’ils portent sur des situations quotidiennes – culturelles, sociales ou politiques- de leur pays.



    A travers ces films, un autre point de vue sur l’Afrique est proposé, celui de ses auteurs. L’enjeu de ces projections est aussi de montrer des images produites par des cinéastes africains eux-mêmes, afin de découvrir leurs propres regards sur les réalités de leur continent.



    Cependant, chacun de ces films est avant tout une œuvre singulière, une approche originale et poétique du réel, un moment de rencontre et de partage avec le spectateur.



    Ces projections sont aussi une invitation à l’échange et au débat. Il s’agit d’une opportunité unique pour rencontrer les réalisateurs venus spécialement en France.

En savoir +
Partager :