Événements

Lila BORSALI à l’Institut du Monde Arabe (IMA)
Concert de musique andalouse « Raffinement de Tlemcen »

Français

L’Agence Algérienne pour le Rayonnement Culturel (AARC) accompagne Madame Lila BORSALI, artiste et interprète de musique andalouse, pour présenter en compagnie de son orchestre le concert  » Raffinement de Tlemcen  » à l’Institut du Monde Arabe (Paris) le vendredi 10 janvier 2014.

 

Continuant sa mission de promotion et de soutien à la culture et aux artistes, l’Agence Algérienne pour le Rayonnement Culturel accompagne Madame Lila Borsali, interprète de musique andalouse à se produire à l’Auditorium de l’Institut du Monde Arabe (IMA) à Paris le vendredi 10 janvier 2014.

Lila Borsali a déjà produit trois albums de musique aux sonorités et style andalous. Un quatrième album est en préparation. 

 

Son premier album intitulé « Fraq Lahbab« , aux sonorités Hawzi est sorti en 2009. L’année qui s’en est suivi sera riche pour cette artiste, qui a conquis un public de plus en plus nombreux, en participant à plusieurs manifestations culturelles.

Son second album intitulé  » Nouba Rasd Eddil  » a été accueilli favorablement par la critique et le grand public qui redécouvrent ainsi un patrimoine musical riche réinterprété par la voix mélodieuse de Lila Borsali. Continuant de sillonner l’Algérie avec des tournées artistiques, elle participe de manière remarquable à la manifestation  » Tlemcen capitale de la culture islamique 2011  » dont elle assure le concert de clôture.  En 2012, elle entame  une tournée au Maroc, et participe avec succès au prestigieux festival Andaloussiate El Baydaa. En 2013 et après une pause dans sa carrière artistique, elle revient avec un double album intitulé « Nouba Ghrib »  (dédié à son défunt époux) et donne un grand concert le 11 Octobre dernier à Alger. La préparation de l’album a fait l’objet d’un travail de plus d’une année et le résultat de longues recherches effectuées dans le patrimoine de la musique arabo-andalouse algérienne.

Lila Borsali consacre sa mélodieuse voix à l’interprétation de textes qui chantent l’Andalousie heureuse, contemplant la beauté de la nature, magnifiant la grâce de la femme aimée, mais sublimant aussi la déchirure de la séparation qu’elle a interprétée en divers festivals internationaux. Maîtrisant les noubas andalouses, Lila a le regard entièrement tourné vers tout ce qui peut valoriser un patrimoine raffiné, ancestral, mais qui a aussi besoin d’une pointe de modernisation dans son interprétation et ses arrangements, tout en gardant leur force poétique et leur musique à la fois ancestrales et actuelles

Lien concert Lila Borsali à l’ IMA : http://www.imarabe.org/musique/raffinement-de-tlemcen
Partager :