Événements

Territoires du corps : les couleurs de la frontière
Séminaire annuel du laboratoire SeFeA de l’Institut de Recherche en Etudes Théâtrales (Sorbonne Nouvelle-Paris 3)

Français

En quoi le regard porté sur l’altérité chromatique fabrique-t-il de la frontière ? L’esclavage et l’histoire coloniale ont contraint tout un pan de l’humanité à n’avoir que son corps pour territoire, à habiter sa peau. Nous étudierons la façon dont le corps noir convoque des questions de territorialité, et comment cette territorialité fantasmée du corps se met en scène et en image.

Séance du 9 mai 2014 Salle N°3

16h-18h Réunion de l’équipe SeFeA

18h-20h Conférence : (D’)Écrire le Triangle: Maryse Condé, Sadiya Hartman, Léonora Miano et la narration de l’histoire afrodiasporique

Nées dans les universités anglo-saxonnes à la fin du siècle dernier, les études dites Africana proposent une étude systématique de la diaspora africaine. Le développement de ce champ d’étude et de recherche s’est appuyé sur un foisonnement récent de travaux théoriques, historiques et anthropologiques consacrés aux populations d’ascendance africaine dans l’espace Atlantique : le Triangle qui, depuis le début de l’ère moderne, a mis en relation de manière radicale, parfois violente, mais surtout pérenne l’Afrique, l’Europe et les Amériques. Cette présentation propose d’inscrire l’œuvre féconde (romans, essais, critique littéraire) de l’écrivaine Maryse Condé, l’essai fondamental de Saidiya Hartman et deux romans de Léonora Miano dans une perspective diasporique ; soit au-delà de la littérature pour capturer l’insaisissable histoire du mouvement triangulaire.
Maboula Soumahoro, MCF, Université de Tours François-Rabelais (Anglais) – Spécialiste en civilisation américaine, études afro-américaines et de la diaspora noire-africaine. Membre du Comité National pour la Mémoire et l’Histoire de l’Esclavage (CNPMHE). Co-fondatrice de l’association Black History Month (Journées Africana).

Chaque séance débutera à 16h par une réunion de laboratoire avant l’intervention du chercheur invité à 18h