Événements

Festival SZIGET, World Village, Budapest en Hongrie
Le festival SZIGET innove en créant un gigantesque espace dédié aux musiques du monde

Français

Le festival SZIGET s’illustrera cette année par la création de son gigantesque espace « World Village ». Un programme électique entre musiques traditionnelles, folkloriques et traditionnelles et actuelles vous est proposé. Ce village rythmique sera composé de 6 plages horaires par jour et mettra au-devant de la scène des artistes confirmés et émergents de la World Music, qu’ils soient africains, latinos ou européens.  Si la journée laissera place à des ateliers africains, des cours de percussions et des présentations de capoeira et de samba, vos soirées seront quant à elles animées par des DJ sets pour les rendre encore plus déjantées, et ce jusqu’aux petites heures.



On ne peut que remarquer la forte représentation des musiques du continent africain dans ce festival se définissant comme un horizon de liberté. 



En effet, né dans les années 90, son ambiance quelque peu néo-Woodstock est favorisée par sa location sur l’île d’Obuda, à 2 kilomètres du centre de la capitale hongroise Budapest.  Plus de 400.000 fêtards de 60 nationalités ont d’ailleurs fait de ce cadre verdoyant une véritable « île des étudiants » et sa réputation n’est dès lors plus à refaire puisqu’il est aujourd’hui considéré comme l’un des plus importants d’Europe.

Les responsables du festival ont réussi à maintenir un esprit convivial par le choix d’artistes diffusant internationalement leur héritage culturel. Chaque journée nous délivre ainsi la même densité musicale et festive sur plusieurs scènes (Mainstage, World Village, Europe, Campfire et Tremplin)



Voici une présentation d’artistes africains ou des groupes influencés par la culture africaine lors de leurs prestations:



Jupiter & Okwess international



Pleine de maturité et d’intégrité, leur musique bat comme le coeur de Kinshasa. Ethnomusicologue, Jupiter nous fait découvrir les rythmes de différentes tribus originaires de la République Démocratique du Congo (Kasaï, Katanga, Bas-Congo, Equateur)



Bassekou Kouyate & Ngoni

La musique malienne est propulsée par le virtuose Bassekou Kouyate et son groupe Ngoni.  Les harmonies du désert, composées de tons graves et aigus, reflètent parfaitement l’héritage mandigue plein d’espoir et de souffrance du Mali actuel.



Fanfaraï

Fanfaraï est une formation déambulatoire (section cuivres et percussions) qui s’inspire de ces orchestres de rue qui animent les fêtes au Maroc.  Le métissage entre musiques traditionnelles issues du Magreb (raï, caabi, gnawi, kabyle,….) et influences de rythmes latinos et de jazz afro-cubain ou tziganes font toute leur particularité.



Terakaft



Terakaft signifie « caravane » en tamasheq (langue berbère). Le groupe, fondé par 2 compositeurs et guitaristes du groupe Tinariwen, est la pusion du rock touareg.  On ne laisse volontiers bercer par leurs guitares électriques en arabesque, leur basse aux accents profonds et le rythme lourd des percussions.



A noter que les groupes Kobo Town (capypso) et Winston Mc Anuff & Fixi (reggae jamaïcain) sont également à l’affiche.



Le festival Sziget, 8 jours de musique et de fête.