Événements

Seydou Boro : C’est à dire… suivi de Germana Civera, Entre/vue

Français

C’est à dire…
Chorégraphie, texte, musique : Seydou Boro / Assisté de Salia Sanou / Danseur : Seydou Boro / Direction d’acteur : Amadou Bourrou / Lumières : Laurent Cauvain / Scénographie : Fousseni Compaore / Costumes : Martine Some
Durée : 40 minutes

Coproduction : Le Centre Culturel Français Georges Melies de Ouagadougou, Le Centre Culturel Français Henri Matisse de Bobodioulasso, Le Carrefour international du théâtre de Ouagadougou (CITO), La compagnie salia ni seydou, Le Manège – Scène Nationale de Maubeuge, Le CCN de Montpellier Languedoc-Roussillon, avec l’aide du Lieu Unique de Nantes.



Entre/vue, installation chorégraphique et sonore
Conception : Germana Civera, David Kilburn / Danse : Germana Civera
Durée : 40 minutes

Coproduction : CCN Montpellier Languedoc-Roussillon avec le soutien
du studio laboratoire cie Didier Théron Montpellier, Danse Bassin
Méditerranéen et le Conseil des Arts du Canada



Deux ex-membres de la compagnie de Mathilde Monnier questionnent leur rapport personnel à la danse.

D’abord Germana Civera, qu’on a pu voir dans Publique de Mathilde Monnier créé à Montpellier Danse 04, met ainsi au centre de son travail cette question : Qu’est-ce que la danse ? Aussi Entre/vue estelle l’installation sonore et chorégraphique de cette quête menée auprès d’autres danseurs, chorégraphes, philosophes et historiens de la danse. Germana Civera propose un parcours en deux temps à son spectateur : en premier lieu, un parcours auditif qui le sensibilise aux échanges menés entre Civera et ses interwievés, puis le passage à l’acte chorégraphique, afin que chacun devienne témoin de ces états de doute, et se sente alors contaminé par une des questions les plus personnelles qui soit.

De son côté Seydou Boro, assisté de son complice Salia Sanou propose un solo qui revient sur son parcours d’interprète puis de chorégraphe. Il s’agit de prendre la parole et d’y mêler la danse ; ces deux média ne sont pas de trop pour qui veut comprendre son histoire depuis l’enfance, la rencontre déterminante avec Mathilde Monnier, la relation de l’Afrique à la création contemporaine.

Tarif plein : 13 € – Tarif réduit : 10 €
Partager :